Tout savoir sur la transformation des matières premières

11
Partager :

Les matières premières sont des ressources naturelles à l’état brut, susceptibles d’être transformées en produits finis. Pour réaliser ces transformations à grande échelle, les industries utilisent des machines spécifiques qui varient selon les secteurs. Dans le présent guide, nous vous apportons des précisions au sujet des différents types de matières premières qui existent. Vous découvrirez également quelques exemples concrets de machines utilisées pour la transformation des matières premières.

Les différents types de matières premières

Il existe trois grandes catégories de matières premières :

A voir aussi : lacdirect.com, la référence en fabrication de PLV

  • les matières premières primaires ;
  • les matières premières transformées ;
  • les matières premières secondaires.

Les natures de ces matières varient selon le milieu de provenance et les transformations subies.

Les matières premières primaires, transformées et secondaires

Les matières premières primaires viennent directement du milieu naturel d’où elles sont extraites ou prélevées. À titre d’exemples, on peut citer le pétrole et le calcaire. Quant aux matières premières transformées, elles sont en réalité des ressources primaires ayant subi dans une certaine mesure l’action transformatrice de l’homme. Contrairement aux matières premières primaires, elles ne sont pas directement issues de la nature. Nous pouvons énumérer le plastique et le ciment.

A découvrir également : Quels sont les avantages du coworking ?

Enfin, on retrouve les matières premières secondaires, qui viennent des matériaux recyclés. Elles sont aujourd’hui utilisées pour la fabrication de nombreux produits. Les matières premières secondaires les plus utilisées sont le verre, la pâte à papier, les métaux et certains plastiques.

Les matières premières renouvelables et non renouvelables

À l’opposé de cette catégorisation, il existe une classification des matières premières en deux grands groupes. Le premier groupe est composé des matières premières renouvelables, tandis que le deuxième groupe est constitué des matières premières non renouvelables.

Les matières animales et végétales appartiennent à la catégorie des matières premières renouvelables. Pour leurs transformations, des outils spécifiques tels qu’une machine de séparation de viande par exemple sont utilisés. Nous y reviendrons dans la suite de cet article.

matières premières transformation machines

Quant aux matières métalliques, énergétiques et minérales, elles sont considérées comme des matières premières non renouvelables.

Il existe dans l’industrie des secteurs consacrés à la transformation de ces matières premières. La nature des machines utilisées est définie par le type de la matière à transformer et la finalité de cette dernière.

Les principaux secteurs de transformation des matières premières

La transformation des matières premières s’effectue à l’aide de machines conçues pour des branches industrielles précises. Dans le secteur agroalimentaire par exemple, de nombreuses denrées alimentaires considérées comme des matières premières subissent des transformations diverses.

Les machines les plus utilisées à cet effet sont les désosseuses, encore appelées dénerveuses, et les séparatrices. Ces dernières jouent des rôles précis et ne peuvent servir à un usage autre que celui pour lequel elles sont conçues.

L’omniprésence des machines dans l’industrie agroalimentaire

Dans l’industrie agroalimentaire, les matières premières qui sont transformées sont essentiellement les denrées alimentaires végétales ou animales. Les produits issus des différentes actions transformatrices sont utilisés pour la restauration, les services traiteur ou la boucherie. Dans ces différents secteurs, plusieurs machines sont utilisées. On peut citer par exemple, les séparatrices et les désosseuses.

La séparatrice est une machine de séparation de viande qui permet d’obtenir une viande fibreuse de qualité. Elle consomme une faible quantité d’énergie et est facile à utiliser. Quant à la désosseuse, elle sert principalement au dénervage des chutes de découpe de dinde ou du jarret de bœuf. Elle permet d’avoir un résultat optimal en ce qui concerne la texture de la viande désossée.

On peut aussi l’utiliser pour le désossement des carcasses. Ces dernières serviront ensuite à la production d’aliments tels que les steaks hachés par exemple.

La fabrication des knackis suit aussi un procédé identique avec la seule particularité que la viande est broyée et transformée dans le cutter avant de passer au poussoir. Une fois ces étapes exécutées à la perfection, il ne restera plus au charcutier qu’à séparer les saucisses et à réaliser les nœuds à la main.

Les avantages liés à l’utilisation des machines dans le secteur automobile

À l’instar de l’industrie agroalimentaire, le secteur automobile utilise des machines spécifiques pour la transformation des matières premières. Il y a en premier lieu les machines de formage de collet et de coupe. Elles permettent de fabriquer des pièces automobiles telles que les conduites de frein et les tubes de refroidissement.

Après elles, il y a les machines de coupe sans copeaux. Leur rôle est de faciliter la coupe des systèmes de chargeur pour les tubes issus de spirales et pour les tubes droits. Elles sont d’une grande précision et peuvent couper des matériaux tels que l’aluminium et l’acier inoxydable.

En dernière position on trouve les équipements qui permettent de réduire le temps de production au niveau de la chaîne de montage. Ce sont des bras robotiques flexibles qui offrent des garanties de sécurité élevées.

machine séparatrice viande industrie agroalimentaire

Les machines de transformation utilisées dans l’industrie textile

Dans l’industrie textile, les machines les plus utilisées pour la transformation des matières premières sont les machines de pliage de tissus et les machines de découpe pour tissus. Les machines de pliage de tissus sont réputées pour leur rapidité. Elles permettent d’obtenir des tissus avec des plis bien superposés et des mensurations précises.

Quant aux machines de découpe pour tissus, elles sont polyvalentes. Elles servent aussi bien à la personnalisation textile qu’à la décoration et au scrapbooking. Elles sont également très rapides et possèdent un laser qui facilite la découpe. Ces machines sont surtout conçues pour la découpe du lin, du coton, de la dentelle, du cuir, de la soie, du jean, du polyester et de la feutrine.

Outre tous ces secteurs de transformation énumérés, il en existe plusieurs autres dans lesquels les machines sont utilisées dans le cadre de la production et de la transformation. On peut citer par exemple :

  • l’industrie chimique ;
  • l’électronique ;
  • la mécanique ;
  • le secteur énergétique…

En somme, on retient que la transformation des matières premières nécessite l’utilisation de machines spécifiques pour chaque secteur d’activité. Ces machines accélèrent le travail et permettent l’obtention de produits finis de qualité supérieure.

Pour que les processus de transformation puissent se réaliser dans de bonnes conditions, il faut choisir des équipements de qualité chez des fournisseurs fiables.

Partager :