Visa H1B : comment l’obtenir pour travailler aux USA ?

15
Partager :

Au nombre des différents visas qui vous permettent de travailler aux États-Unis figure le visa H1B. C’est sans aucun doute le visa le plus intéressant si vous souhaitez travailler temporairement aux États-Unis, mais dans la perspective d’y faire carrière. La demande du visa H1B se fait à l’initiative des entreprises américaines qui souhaitent recruter quelqu’un à un poste spécialisé, c’est-à-dire faisant appel à des connaissances rares et spécifiques dans un domaine précis. Le visa H1B est donc en toute logique le plus convoité par les personnes qui souhaitent travailler aux USA. Comment l’obtenir ?

Qu’est-ce que le visa H1B ?

Le visa H1B est le visa qui fait l’objet de plus de demandes annuelles chaque année aux États-Unis. À l’origine d’un tel plébiscite se trouvent les nombreux avantages de ce visa. En effet, le visa H1B est un visa de travail temporaire, pensé pour permettre aux entreprises américaines qui en expriment le besoin, de recruter à l’étranger des profils ayant des qualifications et compétences particulières et spécifiques dans un domaine précis. C’est fort de cela que la législation américaine attribue sa demande à l’initiative même des entreprises américaines qui souhaitent recruter.

A lire également : La micro-entreprise : pour tous et pour toutes les activités ?

Toutefois, il convient de préciser que malgré son caractère temporaire, le visa H1B vous permet de travailler suffisamment longtemps aux USA au point d’y faire carrière. De même, quelques restrictions encadrent l’attribution de ce visa. L’administration américaine a par exemple limité à 65 000 le nombre de visas H1B pouvant être délivrés annuellement. À noter qu’un supplément de 20 000 visas H1B est prévu pour les titulaires d’un MBA, à condition toutefois d’avoir été obtenu dans une université américaine. En ligne de mire, l’objectif est de protéger au mieux les travailleurs américains et de préserver la stabilité économique du pays de l’oncle Sam.

À qui s’adresse le visa H1B ?

Comme nous le disions, le visa H1B est délivré aux étrangers ayant des qualifications particulières. Il s’agit notamment des experts informatiques, des avocats, des chercheurs, des chimistes, des économistes, des ingénieurs, des enseignants, des architectes et des professionnels de la santé. Bien évidemment, il ne s’agit pas d’une liste exhaustive. Elle évolue régulièrement, surtout avec l’avènement de nouveaux métiers qui appellent des compétences techniques peu communes. N’hésitez pas à récolter plus d’informations sur le visa H1B pour savoir si vous y êtes éligible et ainsi préparer votre départ aux USA.

A lire également : 5 bonnes raisons d’installer un distributeur automatique dans son entreprise

Les top-modèles dont les mérites et connaissances font l’unanimité peuvent aussi prétendre au visa H1B. Ils se verront alors attribuer le visa H1B3, tandis que les personnes fournissant un service en rapport avec le Département de la Défense bénéficieront d’un visa H1B2. Dans l’un ou l’autre des cas, l’étranger devant obtenir le visa H1B aux USA doit impérativement remplir certaines conditions.

Il doit en effet :

  • Justifier d’un Bachelor’s US lié au poste à occuper et obtenu dans une université américaine accréditée
  • Justifier d’un diplôme étranger en lien direct avec le poste à occuper, qui soit équivalent ou supérieur au Bachelor’s US
  • Justifier d’une licence attestant de sa capacité à exercer la fonction à occuper
  • Avoir effectué une formation et disposer d’une expérience professionnelle suffisamment importante pour le poste à pourvoir
  • Être embauché et sponsorisé par une entreprise américaine

De son côté, l’employeur américain a deux obligations principales. D’une part, il doit s’assurer de recruter un étranger pour un poste spécialisé dont lui seul a les qualifications. De même, l’entreprise américaine doit payer à ce dernier le salaire moyen en vigueur pour un tel poste aux USA.

Il convient de préciser que, pour les personnes qui n’ont pas de diplôme, les services de l’immigration américaine considèrent qu’une année d’expérience professionnelle est l’équivalent de trois années d’expérience professionnelle. De même, le visa H1B ne s’adresse pas aux stagiaires, lesquels devront obtenir le visa J1.

Visa H1B immigration USA

Visa H1B : quelle est la procédure pour l’obtenir ?

Comme mentionné en amont, la demande de visa H1B se fait à l’initiative de l’entreprise américaine qui souhaite embaucher un étranger aux compétences spécifiques. La procédure se déroule en plusieurs étapes.

  • Obtenir du Département of Labor (DOL) la Labor Condition Application
  • Remplir le formulaire I-129 auprès de l’USCIS, le service d’immigration américain
  • Fournir une copie de tous les diplômes dont l’étranger qualifié est titulaire, de même que toute autorisation professionnelle permettant à ce dernier d’exercer ce métier, une copie de l’offre d’emploi dans le cadre duquel l’employé est recruté et des preuves attestant des capacités particulières dont dispose la personne à embaucher
  • Si une suite favorable est donnée à la requête, l’entreprise recevra le formulaire I-797 “Notice of Approval” qu’elle transmettra ensuite à l’employé qui devra le remplir
  • L’employé prendra alors rendez-vous au consulat ou à l’ambassade des États-Unis de son pays, muni des formulaires I-129 et I-797, afin de passer un entretien avec un représentant américain

Si la demande de visa est approuvée, l’ambassade ou le consulat collera le visa sur le passeport de l’employé, comme cela se fait pour tous les autres types de visas.

À la faveur du visa H1B, vous avez un droit de séjour de 3 ans, renouvelable jusqu’à 6 ans au plus aux USA. Grâce à ce visa, vous pouvez initier une demande de carte verte, laquelle a un taux d’acceptation supérieure à celle du visa. Au cas où vous auriez fait une demande de carte verte depuis plus d’un an, vous pourrez bénéficier d’une prolongation d’un an de votre visa H1B, jusqu’au moment où vous recevrez votre Green Card.

Par ailleurs, l’obtention d’un visa H1B est plus onéreuse que celle des autres visas. Les frais sont à la charge de l’entreprise qui recrute et se situent entre 3 000 et 10 000 dollars américains.

Quelles sont les exceptions et contraintes liées à l’obtention du visa H1B ?

Annuellement, l’administration américaine délivre 65 000 visas H1B et 20 000 supplémentaires pour les étrangers justifiant au moins d’un master d’une université américaine. Il s’agit donc un total de 85 000 visas H1B délivrés par an. Ce quota connait cependant deux exceptions :

  • D’une part, il n’y a pas d’application pour les candidats dont les demandes sont faites à l’initiative d’une institution du domaine de l’éducation, d’un organisme de recherche gouvernemental ou d’une association de recherche
  • D’autre part, les candidats concernés par la première exception ne sont pas soumis aux contraintes de dates auxquelles doivent se soumettre les autres demandeurs de visa H1B.

Il convient de notifier que les dépôts de dossiers se font à partir du 1er avril pour chaque année fiscale. En cas d’obtention du visa, l’étranger ne peut commencer à exercer pour l’entreprise américaine qu’à partir du 1er octobre de la même année.

Si vous avez obtenu votre visa H1B et que vous vous intéressez au sort de votre époux (se), il ou elle se verra attribuer un visa H4 d’une durée équivalente à celle de votre visa H1B. Cependant, le visa H4 ne lui permet pas de travailler aux USA, sauf si vous avez procédé à une demande de Green Card depuis un moment. Le visa H4 sera aussi attribué à vos enfants de moins de 21 ans qui pourront ainsi suivre leur scolarité aux États-Unis.

Visa H1B travailler aux USA

Pourquoi faire appel à avocat spécialisé pour obtenir son visa H1B ?

Actuellement, malgré que le visa H1B fasse l’objet d’un nombre très important de demandes chaque année, l’administration américaine ne semble pas prête à reconsidérer sa politique de quota. Elle fait sa sélection sur la base d’un système de tirage au sort. Dans ces conditions, il est relativement difficile de tirer votre épingle du jeu.

En revanche, si vous faites appel à un avocat spécialisé en droit de l’immigration afin de vous accompagner et de vous aider à monter votre dossier de candidature, vous maximiserez vos chances de voir votre dossier traité prioritairement. Vous bénéficierez en effet de l’expérience d’un expert de ce type de procédure.

Partager :