Le poppers : explorez cette substance lors d’une soirée

1038
Partager :

Le poppers est une substance euphorisante se présentant sous forme de liquide volatile dans une petite fiole en verre. Il a longtemps été assimilé au milieu gay et au monde de la nuit, du fait de ses effets vasodilatateurs. Si vous vous intéressez au poppers, découvrez ici tout ce qu’il y a à savoir sur ce sujet.

Que sont les poppers et d’où viennent-ils ?

Le poppers désigne une préparation qui contient des nitrites aliphatiques volatils qui sont dissous dans des solvants chimiques destinés à être inhalés. Ce produit a des propriétés psychotropes qui font qu’il est inhalé pour ressentir des effets aphrodisiaques et euphorisants. Il est contenu dans des petites fioles qui lui permettent d’être utilisé facilement en soirée à des fins récréatives. Il faut savoir que le nom poppers vient du son « pops » qui se fait entendre lors de l’ouverture du flacon.

A lire en complément : Ce qu'il faut savoir avant de partir en randonnée pour Annecy

Pour la petite histoire, le poppers aurait été utilisé la première fois au XIXe siècle, suite à la découverte du nitrite d’amyle par Ballar. En 1867, un physicien écossais appelé Lauder Brunton va le remplacer par la trinitrine afin de traiter les spasmes coronariens et les angines, ainsi que pour dilater les artères.

Au cours de la guerre au Vietnam, le poppers a connu une véritable montée en popularité. Dans l’enfer de la guerre, les GI’s américains y ont en effet eu massivement recours pour oublier les horreurs dont ils étaient quotidiennement les témoins. En 1969, pour acheter du poppers, il fallait une ordonnance. Puis le monopole est passé aux mains de la mafia qui vendait les petites fioles comme des parfums d’intérieur nommés « room odorisers ». De la publicité était imprimée dans les magazines de la communauté gay en vantant ce produit comme une garantie de plaisir sexuel absolu. Le pouvoir relaxant du poppers permet en effet de détendre le sphincter, pour que l’acte de sodomie soit plus doux. Le succès a été tellement fulgurant qu’en 1974 le poppers était incontournable dans la communauté gay.

A découvrir également : Quelles sont les meilleures compagnies de croisière ?

Depuis l’année 2013, le poppers connait un regain de popularité en France. Les adolescents et la communauté gay sont les principaux demandeurs de ce produit, mais la consommation commence à s’étendre à d’autres publics. Il est en effet facile d’en trouver librement dans les boîtes de nuit, les festivals, sur internet et même dans des bureaux de tabac.

acheter poppers soirée

Quels sont les effets du poppers sur le corps ?

Le poppers est un vasodilatateur qui était autrefois utilisé par le corps médical dans le traitement des maladies cardiaques. Sa composition chimique en fait en effet un produit efficace pour dilater les vaisseaux sanguins, pour que le sang arrive plus rapidement au cœur.

Pour prendre du poppers, il faut l’inhaler (le plus souvent par le nez) afin de ressentir des effets quasi immédiats. Néanmoins, ces derniers peuvent différer selon l’individu, le contexte et la qualité du produit. En général, le poppers fait effet dès la fin de l’inspiration : il y a accélération du rythme cardiaque pendant quelques secondes tandis que les sphincters se dilatent.

Comment utiliser le poppers de manière responsable ?

Pour prendre du poppers, il ne faut surtout pas l’ingérer. La seule manière d’utiliser est d’inhaler les vapeurs par le nez ou par la bouche. Par ailleurs, tous les flacons ont une note précisant qu’il est préconisé de les laisser ouverts dans une pièce bien aérée et sèche afin que les vapeurs se diffusent dans l’air ambiant. Il pourrait s’agir d’une astuce des fabricants pour éviter des poursuites en cas de conséquences sur la santé si le produit est utilisé trop souvent.

Certains consommateurs plongent leurs cigarettes dans le poppers avant de l’allumer, ce qui est extrêmement déconseillé, car ce produit est très explosif et inflammable. La prudence est de mise : il ne faut jamais mélanger source de chaleur et poppers.

Pour une utilisation sécurisée, il ne faut jamais ingérer ou boire du poppers sous peine de subir des dommages irréversibles au niveau ORL. De plus, il est très dangereux d’administrer du poppers par voie anale puisque cela provoque l’inflammation des muqueuses, une véritable porte ouverte aux complications comme les lésions et les MST, dont le SIDA.

De plus, il est déconseillé de multiplier les inhalations dans un temps très court, car il y a un risque de surdosage. En cas de maux de tête et de vertiges, il faut cesser l’inhalation et sortir ou se mettre à la fenêtre pour respirer l’air frais.

Il ne faut jamais utiliser du poppers près d’une flamme ou d’une source de chaleur. Il faut aussi préserver les muqueuses de tout contact avec le liquide, notamment le nez, les yeux et la bouche. Cela peut avoir des effets indésirables comme le dessèchement de la peau et des brûlures.

Le poppers ne devrait pas être mélangé avec de l’alcool, au risque d’avoir des céphalées, des vertiges et des sensations de malaise. Si vous conduisez ou que vous allez utiliser des machines dangereuses, évitez d’en prendre.

Le poppers est souvent utilisé pour rendre les relations sexuelles plus stimulantes ou plus fluides. Néanmoins, il faut faire attention à ne pas le mélanger avec un stimulant sexuel comme le Viagra. Par ailleurs, l’excitation et la désinhibition provoquées par l’utilisation du poppers peuvent favoriser la prise de risque. N’oubliez pas les pratiques du sexe sans danger (utilisation du préservatif, consentement…) et évitez les prises de risque inconsidéré.

Les risques liés à l’utilisation du poppers

Il existe plusieurs risques associés à l’utilisation du poppers en fonction de la qualité du produit, de la dose ingérée ainsi que de votre état de santé. Néanmoins, il y a des risques plus courants que d’autres.

Risques pour la santé

L’inhalation de poppers peut entraîner des effets secondaires tels que les céphalées, les vertiges, les étourdissements, les difficultés de coordination, l’agitation, la somnolence, l’anxiété, l’état dépressif ainsi que l’agitation. Il se peut aussi que vous ayez des réactions allergiques et des irritations cutanées.

Risques pour la sécurité

Le poppers peut présenter des risques pour la sécurité, car si vous en prenez alors que vous conduisez, cela peut augmenter les risques d’accident. Il faut aussi faire attention aux interactions dangereuses avec les autres substances psychoactives comme les médicaments, l’alcool et le cannabis.

Risques pour l’intégrité physique

Le poppers peut s’avérer dangereux si vous ne le consommez pas correctement, c’est-à-dire si vous l’avalez ou si vous le vaporisez à même la peau. Vous risquez d’avoir des lésions oculaires ainsi que d’autres problèmes de santé.

Risques juridiques

Dans certains pays ou certaines régions, posséder, vendre et utiliser du poppers est illégal. Si vous enfreignez ces lois, vous risquez de subir des conséquences juridiques. Même dans les pays où le poppers est légal, il peut faire l’objet de certaines réglementations spéciales qu’il faut impérativement connaître avant de l’utiliser.

Les mythes du poppers démystifiés

Certains préjugés sur le poppers ont la peau dure, notamment celui qui affirme qu’il peut être addictif. Selon la loi, le poppers n’est pas classé comme étant un stupéfiant, tandis que la science n’a, jusqu’à ce jour, pas prouvé qu’il pouvait engendrer une dépendance psychique et physique.

Il n’est pas possible de devenir accro au poppers, mais il faut toujours faire preuve de prudence et respecter les précautions d’emploi. L’inhalation occasionnelle reste le moyen le plus conseillé de consommer ce produit.

Partager :