Guêpes charpentières : identification et méthode de lutte

418
Partager :
Guêpes charpentières : identification et méthode de lutte

Les abeilles et les papillons sont les insectes pollinisateurs les plus connus, mais ils ne sont pas les seuls. Il existe aussi la guêpe charpentière ou abeille charpentière qui joue un rôle crucial dans ce procédé.

Toutefois, leur présence au sein des domiciles, loin de leur habitat naturel, peut poser des problèmes aux résidents. Voici comment identifier et lutter contre la présence des guêpes charpentières.

A lire également : Tout savoir sur les stickers muraux

Quelles sont les caractéristiques d’une guêpe charpentière ?

Scientifiquement connue sous l’appellation de Xylocopa sp., la guêpe charpentière fait partie de la famille des Apidae. C’est une famille d’insectes qui inclut également les abeilles, domestiques ou sauvages. Pour reconnaître ces insectes pollinisateurs, il faut se référer à plusieurs caractéristiques distinctives.

Vous reconnaîtrez une guêpe charpentière à sa taille imposante pouvant atteindre 3 centimètres de longueur. Elles sont aussi reconnaissables par leurs couleurs vives, noires en général avec des reflets bleu métallique ou violacé.

A voir aussi : L’ascenseur moderne : L’importance de la modernisation de son habillage

Les guêpes charpentières possèdent des ailes remarquables avec une teinte sombre et irisée. On leur reconnaît aussi une paire de mandibules puissantes, qu’elles utilisent notamment pour creuser des galeries dans le bois afin d’y pondre leurs œufs. C’est leur capacité à creuser le bois qui leur confère l’appellation de « charpentière ».

Quelles sont les solutions pour lutter contre les guêpes charpentières ?

Il existe plusieurs solutions applicables pour remédier à la présence de guêpes charpentières au sein des demeures.

Le recours à l’expertise d’un apiculteur

C’est la première solution à envisager pour vous débarrasser des guêpes charpentières. Étant un expert de ces types d’insectes, l’apiculteur représente la solution la moins risquée pour la maison et ses habitants, ainsi que pour ces guêpes.

Guêpes charpentières : identification et méthode de lutte

Faites appel à apiculteur pour qu’il vous aide à déplacer le nid de guêpes charpentières en toute sécurité. Ce déplacement sécuritaire permet à ces dernières d’accomplir leur mission de pollinisation dans la nature.

L’huile ou l’essence d’amande

L’odeur que dégage l’amande douce n’est pas très appréciée par les guêpes charpentières. Pour utiliser ce fruit pour vous débarrasser de ces bestioles, il faut en utiliser l’huile ou l’essence. Versez une petite quantité de ces liquides sur la zone des nids afin de les éloigner.

C’est une solution efficace qui peut néanmoins être remplacée par un bouillon d’agrumes (citron, orange, pamplemousse). Il faudra procéder par le même mode d’utilisation pour avoir les résultats escomptés.

Du son à très fort volume

Le son, quand il est diffusé à un fort volume, fait bouger les guêpes charpentières. En effet, les vibrations émises par le haut-parleur qui émet le son, sont des actifs répulsifs pour les guêpes. Toutefois, lorsque le son sera coupé, les bestioles pourront revenir. Il faut alors prendre certaines dispositions.

Vous pouvez boucher l’ensemble des trous avant l’arrivée des abeilles en utilisant de la pâte à bois, du mastic ou encore de la laine d’acier après leur départ. Il est également possible de peindre les zones propices au développement de ces guêpes en utilisant de la peinture ou de l’enduit, deux produits dont l’odeur répugne les bestioles.

La construction d’un piège à guêpes

Cette solution est envisageable si on ne désire pas nuire aux guêpes charpentières. Les pièges à guêpes sont vendus en magasin et vous pouvez donc vous en procurer. Sinon, il vous est également possible de construire vous-même un tel dispositif. À condition d’avoir des mains bricoleuses. Ces pièges serviront à relâcher les guêpes dans la nature, sans leur faire de mal.

Partager :