Thermostat 1, 2 et 3 en degrés : équivalence

2090
Partager :
Thermostat four

Vous avez envie de tester une recette trouvée sur le net ou dans un livre de cuisine que l’on vous a offert ? Le hic, certaines recettes au four sont indiquées en degrés Celsius et votre four est à thermostat… Aucun souci, on vous explique tout en passant en revue les équivalences et les conversions entre Celsius et thermostat.

Utiliser son thermostat 1, 2 et 3 : votre four en degrés

Une technique de conversion existe pour bien avoir en tête les équivalences qui permettent de convertir un thermostat en degrés Celsius et inversement, des degrés Celsius en thermostat. Si votre recette de cuisine indique une unité de thermostat allant de 1 à 9, il vous suffit de multiplier cette unité par 30 pour obtenir la température en degrés. 

A lire aussi : Assurance emprunteur : vous pouvez négocier

Ainsi, le thermostat 1, 2 ou 3 correspond tout simplement à des températures très douces, respectivement 30, 60 et 90 °C. Cette température sert de manière classique à réchauffer un plat ou à décongeler plutôt qu’à cuire.

La formule pour ne pas se tromper :

A lire en complément : Thermostat 8 et 9 en degrés : équivalence

  • Convertir une température en partant des degrés :

180 °C / 10 = 18
18 / 3 = Thermostat 6

  • Convertir une température en partant du thermostat :

Thermostat 5 x 3 = 15
15 x 10 = 150 °C (ou 300 °F)

 

À l’inverse, si vous connaissez la température de cuisson de votre rôti de boeuf mais que votre four indique uniquement des unités thermostat… Vous l’aurez deviné, il vous suffit de diviser le nombre (allant de 90 °C à 250 °C de manière générale) par 10 puis par 3. À noter : de nombreuses recettes se cuisent au four à 180 °C (four moyen, thermostat 6) ou à 210 °C (four chaud ou four fort, thermostat 7).

Reconnaître les nuances de chaleur ou de température de four

Chez votre éditeur culinaire préféré de livres de recettes, vous trouverez de tout et surtout, différentes manières d’exprimer les températures de cuisson. Il sera rare de trouver des livres en français exprimant les degrés en ° Fahrenheit (recettes américaines, en anglais) mais bien souvent, vous devrez faire le lien entre degrés Celsius et thermostat en fonction de la marque et du modèle de votre four.

Notre petit rappel :

  • Un four tiède correspond au thermostat 1 en température très douce (30 ° C ou 85 ° F).
  • Un four doux correspondra plus au thermostat 2 et 3, en tirant progressivement sur le thermostat 4. 
  • Un four moyen équivaut aux thermostats 5 et 6, ou 150 °C et 180 °C (300 et 350 °F).
  • Ensuite, le thermostat 7 est considéré comme four chaud, à 210 °C ou 410 °F.
  • Les thermostats 8 et 9 sont réservés au four très chaud, de 240 °C à 270° °C, plus rare.

Parfois, aucun indice de température n’est donné sur les fiches recettes et vous devrez vous dépatouiller avec les approximations… Ne paniquez pas, à 5 degrés près, la cuisson de votre plat préféré n’est pas mise en danger !

Peut-on faire une cuisson lente en thermostat 1, 2 ou 3 au four ?

La cuisson lente est aujourd’hui un principe et une technique très appréciée des chefs, permettant de préserver de nombreuses saveurs, des vitamines et les qualités premières des ingrédients. La cuisson lente peut commencer à partir de 90 °C, c’est–à-dire le thermostat 3. En-dessous de cette température, vous ne ferez que dessécher les ingrédients tout en les chauffant doucement.

Cette technique est sans danger et peut être mise en oeuvre par toute la famille, les hommes comme les femmes ! Si vous souhaitez en savoir plus, rendez-vous sur nos pages dédiées à la cuisson lente pour plus d’informations et quelques recettes à laisser mijoter tranquillement tout en regardant un bon film…

Correspondances thermostat et températures

Quelques types de fours professionnels

Quel que soit le type de cuisine que vous servez, le four professionnel est un des appareils irremplaçables pour cuire, maintenir au chaud ou remettre à température. Ceci dit, il en existe divers types donc voici quelques-uns qui pourraient vous intéresser.

Le four à air pulsé ou à convection

Ce type de four professionnel est très utilisé dans la restauration rapide, puisqu’il permet de chauffer rapidement des plats à des températures plus basses. Le four à air pulsé permet de cuire différents plats comme des gratins, des viandes, des tartes, des poissons ou encore des desserts. Son fonctionnement combinant le rayonnement des parois et un ventilateur force la circulation de l’air et produit plus de chaleur. C’est donc un four professionnel adapté pour des cuissons rapides.

Le four mixte

Polyvalent, le four mixte combine la cuisson à air chaud et celle vapeur. Il peut être à injection ou avec chaudière. Comme ce type de four professionnel fonctionne également avec la vapeur, il doit être installé avec un adoucisseur d’eau pour empêcher le calcaire de provoquer une usure prématurée de l’appareil. Il peut être directement relié au réseau d’eau des lieux ou doté d’un réservoir d’eau amovible.

Le four mixte est particulièrement adapté pour les cuissons à basse température. Sa combinaison vapeur/air chaud permet de réduire le temps de cuisson, de limiter la perte de poids des aliments, mais aussi de ne pas dessécher les aliments.

La cuisson à chaud d’un four mixte fonctionne avec un ventilateur permettant la distribution homogène et uniforme de la vapeur et la chaleur. Il est possible de succéder les deux modes de cuisson ou de les combinées.

Les fours mixtes peuvent également être à commandes électroniques ou manuelles. Les commandes manuelles requièrent une surveillance de la cuisson. Quant aux fours à commande électronique, ils proposent jusqu’à 99 programmes préenregistrés.

Partager :