Comment éviter les risques de contamination biologique en laboratoire ?

66
Partager :
Risques biologiques laboratoire

Les matières biologiques présentent un éventail de risques, notamment d’infection, de sensibilisation et de dommages environnementaux. Il existe un certain nombre de réglementations relatives à la maîtrise de ces dangers, qui sont appuyées par un grand nombre de directives. Comment faire pour éviter les risques de contamination biologique en laboratoire ?

L’infection, le principal risque de contamination

Infection laboratoire

A lire aussi : Les cinq procédures incontournables pour le divorce classique

Le principal risque associé à une manipulation des agents biologiques est l’infection. Sur  noroitlabo.com, voici les trois principales voies d’infection potentielles :

Inhalation : inhaler un aérosol fin ou un brouillard de vapeur pouvant contenir un organisme viable.

Lire également : Rognons de boeuf au vin rouge : la recette

Ingestion : à cause de mauvaises pratiques d’hygiène, ou de manger/boire dans un laboratoire

Pénétration cutanée : ceci peut être dû à une blessure par un objet pointu contaminé, à un contact avec la membrane muqueuse des yeux, du nez ou de la bouche et aussi à une entrée par une plaie non couverte.

Quelques mesures préventives

Le port des gants

Portez des gants pour vous protéger les mains et assurez-vous que toutes les coupes sont recouvertes d’un pansement imperméable. Si vous développez des lésions cutanées ou de l’eczéma, signalez-le immédiatement. Retirez les gants avant de quitter le laboratoire et lavez-vous les mains.

Utilisation sécurisée des objets tranchants

Évitez d’utiliser des aiguilles et des scalpels et, dans la mesure du possible, utilisez des objets en plastique plutôt qu’en verre. Si cela n’est pas possible, ne passez pas les aiguilles et les scalpels, directement de main en main. Ne rengainez pas les aiguilles à la main, jetez les objets tranchants au point d’utilisation directement dans un conteneur pour objets tranchants approuvé.

Il faut éviter de surcharger les récipients pour objets pointus ou de les laisser dans les zones de circulation publique. Le nettoyage doit également se faire conformément aux procédures en vigueur. Ne pas ramasser à la main les bris de verre potentiellement contaminés, utiliser des pinces.

Le port d’une blouse de laboratoire

Portez une blouse de laboratoire à fixation latérale avec des poignets en tricot. Retirez-la avant de quitter le laboratoire pour pénétrer dans les « zones propres ».

Évitez le contact de la main à la bouche. Ne pas manger, boire ou fumer ni utiliser de produits cosmétiques dans les laboratoires. Lavez-vous les mains fréquemment et toujours avant de quitter le laboratoire.

La vaccination et l’immunisation

Tout travailleur potentiel doit jouir d’une protection efficace contre l’hépatite B avant de commencer à travailler avec des échantillons humains. La vaccination peut également convenir au travail avec d’autres organismes.

La formation et la supervision

Ce sont des conditions essentielles pour travailler en toute sécurité avec des micro-organismes. La formation devrait couvrir les dangers du travail et l’utilisation pratique des procédures, techniques et équipements spéciaux nécessaires pour minimiser les risques. Le personnel auxiliaire et de nettoyage doit s’informer des procédures de sécurité dans la mesure où les dangers de la zone de travail peut les affecter. Il faut également maintenir un niveau de supervision correct.

Le traitement des déchets

Traitement déchets laboratoire

Il faut manipuler sans danger tous les déchets biologiques présentant des risques biologiques avant de quitter le laboratoire. Il faut être capable de les identifier clairement et de les éliminer correctement.

Partager :
Abonnez-vous à notre newsletter
Abonnez-vous à notre newsletter

Rejoignez notre liste de diffusion pour recevoir les dernières nouvelles et mises à jour de notre équipe.

 

You have Successfully Subscribed!