Pourquoi le locataire doit être assuré ?

353
Partager :

Quand on parle de location, il est indéniable que les imprévus ne manquent jamais. Inondation, incendies, accidents, ou dommages du matériel, plusieurs situations peuvent survenir. Dans ces cas-là, la nécessité de souscrire à une assurance peut s’imposer. Pourtant, plusieurs pourraient s’interroger sur la question de l’utilité pour un locataire d’être assuré, surtout si son propriétaire possède déjà une assurance habitation. Pourquoi donc le locataire doit-il être assuré ? On vous explique tout.

C’est quoi l’assurance locataire ?

L’assurance locataire est par définition un type d’assurance habitation. Elle permet de couvrir la valeur du logement du locataire et de son contenu contre les dégâts qu’ils subissent. L’assurance protège également la responsabilité du locataire en cas de dégâts causés par une catastrophe naturelle.

A lire également : Comment bien choisir son constructeur immobilier ?

Pourquoi l’assurance locataire est-elle utile et nécessaire ?

Il est nécessaire pour un locataire de souscrire à une assurance habitation pour plusieurs raisons.

  • Une garantie en cas d’événements imprévus
  • L’assurance risques locatifs couvre une certaine catégorie de dommages causés par :
  • les explosions ;
  • les incendies ;
  • les dommages causés par le dysfonctionnement des appareils électroménagers : un exemple classique est le court-circuit ;
  • les dommages causés par les inondations, les tremblements de terre et les dommages structurels
  • les effondrements en raison du poids de la neige, de l’humidité, du gel ou de l’infiltration d’eau de pluie ;
  • les dommages liés au manque d’entretien du bâtiment ;
  • les contaminations de substances toxiques.

Par ailleurs, l’assurance contre les risques locatifs prévoit différentes gammes de polices qui, à partir de la police de base, peuvent étendre l’indemnisation aux dommages causés à des tiers. L’assurance locataire peut donc couvrir les frais d’hospitalisation du locataire même lorsque ce dernier est frappé par une catastrophe ou un incendie.

A lire aussi : 5 conseils pour dénicher le logement de ses rêves

Une couverture en cas de non-paiement du loyer

Il existe plusieurs types d’assurance locataire. Certaines permettent de couvrir les frais de loyer en cas d’impayé à la fin du mois. Cela est particulièrement utile pour le locataire à revenu moyen ou ayant un faible revenu.

Une obligation légale pour le locataire

Depuis le 6 juillet 1989, tout locataire désireux de prendre un logement à l’obligation légale de  souscrire à une assurance habitation. Cette décision de l’Etat vient en effet répondre à la question de savoir qui du propriétaire ou du locataire de l’habitat est responsable en cas de dommage ou de sinistre.

Pour un locataire, le bail d’un appartement ou d’un habitat implique des responsabilités très spécifiques vis-à-vis du propriétaire. Par exemple, le bien doit être maintenu restitué dans les mêmes conditions que lors de sa réception. Malheureusement, lorsqu’il s’agit d’une location à long terme, les imprévus ne manquent jamais. Il peut toujours arriver que des situations désagréables qui affectent l’état de la pièce se produisent et qui ne sont pas toujours attribuables à la mauvaise conduite du locataire.

C’est pourquoi, la loi réglemente le risque de location dans l’article 27 du Code civil. En parallèle, les compagnies d’assurance réservent une police particulière appelée assurance risque de location, laquelle couvre les coûts de tout dommage.

Éviter de se faire expulser du logement

Le contrat d’assurance fait partie des documents qui seront demandés à un locataire lors de la signature initiale du contrat de bail, ou lors du renouvellement du bail. Dans le cas où il se voit dans l’incapacité de fournir le justificatif de souscription d’assurance, la loi autorise le propriétaire du logement à annuler le contrat de bail.

Combien coûte une assurance location ?

Généralement, l’assurance habitation location n’a pas un coût très élevé. Le montant de la prime d’assurance dépend presque entièrement du type d’extensions de garantie qui sont ajoutées à la police d’assurance choisie. Plus vous ajoutez de clauses, plus le coût augmente.

Le coût de l’assurance d’un bien locatif est d’environ 120 euros en moyenne par an. Ce dernier dépend aussi de l’emplacement sur lequel se trouve le logement. Bien sûr, il existe des assurances moins chères que d’autres. C’est pourquoi, avant de souscrire à un contrat d’assurance location, il est conseillé de toujours regarder à l’offre à laquelle le client est soumis et aux événements couverts par l’assurance.

Combien de temps va durer mon assurance habitation ?

Chez de nombreux assureurs, les contrats d’habilitation sont souscrits pour une durée de 1 an. Ils sont généralement reconduits par tacite reconduction, c’est-à-dire de façon automatique si aucune des parties, assureur ou locataire ne manifeste la volonté de rompre le contrat.

Partager :