Qu’est-ce que le soudage ?

22
Partager :

Lorsqu’on parle de soudage, on pense généralement à l’assemblage de plusieurs pièces. Cet assemblage se fait par compression ou grâce à une source de chaleur. Les soudeurs utilisent un dispositif qui génère un arc électrique. Cette technique est appelée soudage à l’arc. L’arc électrique généré produit une forte chaleur, capable de faire fondre les métaux qui doivent être soudés. Généralement, c’est dans la soudure que le métal d’apport est fondu. Le métal d’apport peut être une électrode fusible ou un fil enroulé autour d’une bobine. Avant de procéder au soudage, il faut obligatoirement prendre certaines précautions. Les matériaux qui sont soudés le plus souvent sont le fer noir, l’acier inoxydable, l’aluminium, le plastique et l’acier. Poursuivez la lecture de cet article pour en savoir plus sur le soudage.

Arc de soudage

L’arc de soudage est causé par un court-circuit électrique entre la pièce à souder et l’électrode de soudage.

A voir aussi : Les cinq procédures incontournables pour le divorce classique

L’arc peut être généré de deux manières différentes : lorsque l’électrode de soudage entre en contact avec le matériau à souder ou lorsque la décharge électrique produite par les différentes pièces est suffisamment importante. Sans l’arc électrique, la soudure n’existerait pas.

L’arc peut atteindre 10 000 degrés Celsius. La source de soudage produit un courant continu sur la pièce ouvrée. Avant de commencer le soudage, il faut s’assurer que la pièce ouvrée est reliée à la masse. La liaison doit se faire par le biais du poste à souder. Sans un arc de soudage stable, il est quasiment impossible d’obtenir une soudure lisse.

A lire en complément : Quelles sont les formalités administratives avant et après le mariage ?

Le résultat final dépend également de du savoir-faire et de la technique de travail du soudeur et des appareils utilisés. Pour l’entretien ou la réparation de votre matériel de soudage, faites appel à l’entreprise Soudecoup.

Procédé de soudage

La classification des différents procédés de soudage se fait en fonction de la manière dont le métal d’apport est introduit dans la soudure et de la méthode utilisée pour produire de la chaleur. Pour choisir, la bonne méthode, il faut se baser sur les caractéristiques des matériaux à souder et les critères de rentabilité. Les méthodes les plus connues sont : le Soudage manuel avec Electrode Métallique (MMA), le soudage MIG/MAG et le soudage TIG. Le MMA est la plus ancienne et la plus connue d’entre elles. La méthode de soudage TIG est surtout recommandée pour les travaux qui nécessitent une précision particulière. Les autres techniques de soudage comme le soudage à l’arc sous flux en poudre, le soudage au plasma, le soudage par ultrason et par friction répondent à des besoins spécifiques.

Partager :