Le dropshipping et la logistique

61
Partager :

Le dropshipping est l’une des activités les plus prisées des jeunes web entrepreneurs. Si cette activité est particulièrement rentable à condition que le projet soit bien pensé, nombreux sont ceux qui se demandent encore comment se passe la logistique dans le dropshipping. C’est donc ce que nous allons voir dans cet article. Mais avant de se concentrer sur le sujet, voyons déjà ce que c’est que le dropshipping !

A lire aussi : Daniel Duminy était présent à la 34ème édition de l’Espace Collectivités : que faut-il retenir ?

Qu’est-ce que le dropshipping ?

Le dropshipping est en effet une activité particulièrement rentable dès lors que le projet a été bien pensé. Il s’agit d’une activité entièrement virtuelle puisque tout se passe sur internet et vous allez très vite comprendre pourquoi.

Le dropshipping est avant tout une activité de vente de produits. Si l’activité consiste à proposer des services, on l’appellerait plutôt drop-servicing. Quoi qu’il en soit, le dropshipping se base sur la création d’un site vitrine sur lequel sont proposés un seul ou plusieurs produits. C’est un peu comme un site e-commerce, mais d’un genre très particulier.

A lire aussi : Comment trouver un emploi à Voiron ?

Contrairement au site e-commerce traditionnel, le dropshipping a la particularité de ne pas avoir de stock sur le ou les produits proposés. D’ailleurs, le propriétaire du dropshipping ne voit presque jamais les produits qu’il propose puisque ces produits sont directement envoyés par son fournisseur vers les clients. Un dropshipping n’est donc nul autre qu’un site de mise en relation entre fournisseur de produit et client. Au passage, le propriétaire se fait une petite marge.

Comment se passe la logistique dans le dropshipping ?

Si la partie logistique doit généralement être prise en compte pour avoir une vue globale sur les indicateurs de performance d’une entreprise, dans le dropshipping, c’est un peu spécial. En l’absence de stock sur ses produits, le propriétaire d’un site de dropshipping devrait normalement être libéré de la logistique. Mais ce n’est pas exactement le cas.

Dans le dropshipping, l’entrepreneur est en effet libéré de toutes les tâches de gestion de stock. Par contre, il doit quand même s’occuper de la partie logistique. Une fois qu’un client commande un produit, le dropshipper doit commander ce produit auprès de son fournisseur. Cette commande est normalement automatisée bien qu’elle doit être étroitement surveillée.

Il peut arriver que le fournisseur ne soit pas en mesure de fournir le produit en question, ce qui peut causer des problèmes au niveau de la relation client. C’est l’une des raisons pour laquelle un système de gestion logistique doit toujours être mis en place.

Et même si le fournisseur est en mesure de fournir le produit commandé, il y a encore la livraison à prévoir. Les produits qu’on peut trouver sur les sites de dropshipping sont souvent importés de Chine. Le transport risque donc d’être long, fastidieux et coûteux. Ces frais doivent aussi être pris en compte dans la gestion de logistique.

Il peut arriver que les produits commandés soient déjà disponibles dans des entrepôts en Europe, ce qui est souvent le cas pour les grands fournisseurs chinois. Mais même si c’est le cas, le transport doit quand même être géré pour être sûr de livrer le client à temps.

Partager :