Tenue de travail imposée : les droits et devoirs

59
Partager :

Quel salarié ne rêve pas d’aller travailler avec une tenue dans laquelle il se sent totalement à l’aise ? Il existe de nombreux secteurs d’activité où le port de certains tenues et vêtements de travail est obligatoire. Tel est notamment le cas des entreprises œuvrant dans les domaines de la restauration, du BTP, de l’industrie et de la santé.

Une société peut-elle réellement imposer le port de tenue de travail à ses salariés ? Quelles sont les normes et les réglementations à connaître sur le port des tenues de travail ? Toutes les réponses dans ce billet.

A lire également : Externalisation commerciale : pourquoi faire appel à la force de vente supplétive ?

Le port de la tenue de travail et les normes de sécurité

Il faut savoir que le port d’une tenue de travail vise avant tout à offrir aux salariés une protection optimale. En effet, dans certains secteurs, comme ceux exposés ci-dessus, les travailleurs sont souvent exposés à des risques (contact permanent avec des machines, utilisation de produits dangereux…).

Ainsi, le port d’une tenue de travail ou d’équipement de protection individuelle (EPI) est un impératif. Dans le cadre d’un EPI complet, il est important d’opter pour un pantalon de travail, des chaussures de sécurité ainsi que des vêtements de protection qui respectent les normes de sécurité et de qualité en vigueur.

A lire aussi : Auto-entrepreneurs : comment promouvoir son entreprise ?

Le choix d’une tenue de travail dépend de plusieurs facteurs, dont la nature de la tâche à réaliser. Il convient de noter que les responsables doivent s’assurer du port des EPI par les salariés. Ainsi, tout salarié travaillant sur un chantier doit obligatoirement porter les EPI au quotidien. Dans le cas contraire, il s’expose à un avertissement voire un licenciement pour faute lourde.

Par ailleurs, tous les salariés portant des EPI doivent être correctement formés à l’utilisation des équipements. De plus, les obligations de sécurité doivent être affichées dans les locaux. Ces mesures permettent d’éviter les erreurs d’utilisation des EPI.

port tenue de travail pantalon normes EPI

Port obligatoire de vêtements de travail : pourquoi ?

Une entreprise peut très bien exiger le port d’une tenue de travail, et ce, pour de multiples raisons.

Certes, le port d’EPI est une obligation imposée par la loi. Toutefois, il permet avant tout de protéger les travailleurs. Les protéger de quoi ? Des éventuels accidents de travail (chute, brûlure, contact avec des produits dangereux et nocifs pour la santé…), des intempéries ainsi que d’autres risques pouvant survenir dans l’exercice de leur fonction.

Notons qu’il revient à l’employeur de fournir à ses salariés les tenues de travail adaptées. Dans la mesure où c’est l’entreprise qui impose le port de vêtements professionnels, l’entretien de ces derniers fait aussi partie des tâches qui lui incombe.

En d’autres termes, vous n’aurez pas à payer ni l’achat ni le nettoyage de vos tenues de travail. Dans le cas contraire, vous pouvez prétendre à un remboursement. Par ailleurs, votre employeur devra verser une prime forfaitaire pour le lessivage de votre tenue.

Il est important de noter que l’absence d’EPI expose les employeurs à une sanction pour mise en danger d’autrui. Cette obligation de sécurité est donc fondamentale et relève du droit du travail.

Port obligatoire de tenues de travail : quels sont vos droits ?

Lorsque vous devez porter une tenue de travail et qu’en plus, vous ne pouvez l’enfiler que sur votre lieu de travail, sachez que vous avez le droit de demander une contrepartie du temps que vous passez à vous habiller et à vous déshabiller.

En effet, pour vous préparer, vous devez arriver en avance afin de prendre votre poste à l’heure. Il en est de même quand la journée se termine. Vous devez prendre quelques minutes pour vous changer. En contrepartie, vous pouvez exiger du temps compte tenu de cette particularité.

Partager :