Assurance pour voiture sans permis : quel prix prévoir ?

151
Partager :

Depuis plusieurs années, les voitures sans permis sont en pleine expansion sur le marché automobile français. En effet, les voitures sans permis (VSP) sont recherchées par les conducteurs dont le permis a été annulé ou par des personnes qui n’ont pas pu obtenir le papier rose. Toutefois, sachez qu’une voiture sans permis est un véhicule terrestre à moteur qui au regard de la loi française doit être obligatoirement assuré. Mais, quel prix pourrez-vous prévoir pour assurer au mieux votre voiture sans permis ? Éléments de réponses dans les lignes à suivre.

Les conditions nécessaires pour conduire une voiturette

Que vous optiez pour un assureur local ou que vous assuriez en ligne, vous devez respecter des conditions imposées par la loi. Là, votre assureur sera en mesure d’assurer votre véhicule à moteur. Lorsque vous prenez l’aspect de la carte grise, cela doit permettre de présenter les caractéristiques techniques de votre voiturette. Notamment, la puissance du moteur et le nombre de places. Pour les voitures d’un poids à vide inférieur ou égal à 350 kg et n’excédant pas la vitesse maximale de 45 km/h, vous pouvez les conduire sans permis. Car, elles ne possèdent qu’en réalité deux places. Cependant, pour les voiturettes à quatre places, il vous faut nécessairement un permis B1 et vous devez être âgé d’au moins 16 ans. Il s’agit du quadricycle lourd à moteur dont la puissance ne dépasse pas 15 kW et le poids à vide n’excède pas 400 kg. Ce dernier chiffre est vrai s’il est affecté au transport de personnes et de 550 kg pour le transport des marchandises.

Lire également : Comment choisir des pièces détachées pour son automobile ?

En outre, vous pouvez ne pas avoir besoin d’un permis de conduire, mais vous devez remplir une condition d’âge. Cela dit, si vous êtes nés antérieurement au 1er janvier 1988, aucune exigence ne vous correspond. Vous avez la possibilité de conduire un quadricycle léger à moteur dont la puissance maximale est de 4 kW. Il est question des voiturettes ou quads dont la cylindrée n’excède pas 50 cm3. En revanche, si vous êtes nés à partir du 1er janvier 1988, vous devez être titulaire du brevet de sécurité routière délivré jusqu’au 18 janvier 2013. Dans ce même cas, vous pouvez être titulaire du permis AM depuis la date du 19 janvier 2013. Enfin, vous pourrez conduire tous les types de véhicules si et seulement si vous êtes titulaire d’un permis de conduire moto A ou B (VL).

Le prix à prévoir pour l’assurance d’une voiture sans permis

Pour prévoir un prix pour l’assurance de votre voiture sans permis, cela dépendra des garanties auxquelles vous avez souscrit et du véhicule que vous voulez assurer. Toutefois, retenez que le coût moyen d’une assurance tous risques d’un véhicule sans permis est à 600 euros par an soit 50 euros par mois. À titre d’exemple, pour une formule au tiers, prévoyez entre 48 euros et 55 euros pour une assurance pour une Aixam. Ensuite, pour une assurance pour une Liger, vous devez prévoir entre 44 euros et 48 euros.

A lire aussi : Parking des Halles : le rooftop sera limité à cent personnes à Lyon

Qu’entendre par les garanties ? 

Tout véhicule destiné à un usage sur la voie publique doit être assuré. Aussi, étant donné que vous ne serez pas à l’abri d’imprévus, vous devez donc choisir les garanties comprises dans votre contrat d’assurance. Notez que vous recevez des assureurs des garanties identiques à celles prévues pour les voitures classiques. À cet effet, vous avez la possibilité de choisir entre trois formules. En premier lieu, vous verrez la formule de base dite au tiers qui est obligatoire. En deuxième lieu, il y a la formule dite tiers étendu ou intermédiaire. Cette formule regroupe la responsabilité civile avec les garanties vol, incendie et bris de glace.

En troisième lieu, vous pourrez choisir la formule tous risques. Cette dernière couvre en plus de l’intermédiaire, les dommages que pourrait subir votre voiture par accident ou collision. Elle couvre aussi les garanties catastrophes naturelles, catastrophes technologiques, tempête, attentat et acte de terrorismes liés à ces garanties. Elle est donc la plus onéreuse, mais vous offre une protection maximum. Enfin, notez que des assureurs proposent en fonction des contrats, des garanties optionnelles qui peuvent diversifier selon chacun : assistance zéro kilomètre et autres.

Mettez en balance les assurances de voiturettes

En outre, pour que vous arriviez à faire des épargnes sur le montant de vos cotisations, mettez en balance les offres d’assurance voiture sans permis. Tout d’abord, vous allez remplir un questionnaire qui servira à dénicher votre profil de conducteur et d’assuré. Ce questionnaire vous demandera des informations telles que la date d’achat et de mise en circulation, marque du véhicule et la valeur estimée du véhicule. En ce qui vous concerne, vous devez dire la catégorie de votre permis de conduire, sa date d’obtention et le nombre de sinistres au cours des 36 derniers mois. Avec vos réponses, le comparateur vous proposera en un laps de temps, une série de devis réalisés auprès de plusieurs assureurs.

Ainsi, vous pourrez comparer les offres afin d’opter pour le contrat le plus adapté à votre profil et à votre véhicule. Autrement dit, grâce au comparateur, vous pourrez avoir des informations sur les garanties incluses dans chaque contrat et leurs conditions d’application. De plus, vous aurez aussi les informations sur les exclusions et les franchises qui leur sont affectées.

Quels prix et quelles garanties pour votre VPS ?

Avant de découvrir quel est le prix d’une assurance pour votre VPS et à quelles garanties vous pouvez prétendre, il est important de vous parler du prix d’achat de ce type de véhicule pour choisir une assurance adaptée.

Aujourd’hui 4 marques se partagent le marché de la voiture sans permis.

  • Aixam
  • Bellier
  • Chatenet
  • Ligier

C’est la marque Bellier qui commercialisa la première voiture sans permis et ça ne date pas d’hier, puisqu’elle est sortie en 1976. En 2020, c’est Aixam qui est le leader incontesté sur ce marché. Pour obtenir un véhicule neuf premier prix, il faudra vous tourner vers la Dué Initial du groupe Ligier ou la Miniauto de chez Aixam. Il faudra tout de même débourser près de 9 000 euros. Le prix moyen chez tous les constructeurs tourne entre 11 000 et 13 000 euros.

Les plus chères quant à elles frôlent les 18 000 euros. Vous pourrez même trouver des VPS électriques pour réduire votre impact sur l’environnement. Vous le voyez une voiture sans permis coûte exactement le même prix qu’une voiture thermique. Par contre, le tarif des polices d’assurance se rapproche plus des tarifs des polices d’assurance pour jeune conducteur. Il faut donc compter une trentaine d’euros pour une assurance au tiers. Vous pouvez trouver une assurance pour VSP pour un peu plus de vingt euros, en passant par une assurance en direct.

Attention, dans la plupart des cas cette assurance ne suffira pas, car le vol et l’incendie ne sont pas couvert. Vu le prix d’achat d’une voiture sans permis, il faudra plutôt partir sur une assurance tout risque, autour de 40 euros par mois, pour bénéficier de toutes les garanties possibles. Si ce tarif vous semble trop élevé, vous pouvez toujours basculer avec une assurance au tiers, avec une garantie contre le vol et l’incendie pour une trentaine d’euros.

Pour être complet sur le sujet, le prix de cette police d’assurance n’est pas soumis au bonus-malus. Le tarif restera fixe et ce quels que soient vos antécédents de conduite (conduit en état d’ivresse, accident à répétition…). Vous pourrez ainsi très facilement gérer votre budget auto. Si vous voulez des renseignements complémentaires sur les assurances pour les véhicules sans permis, nous vous invitons à visiter cette autre source. Elle vous donnera des informations plus détaillées sur les garanties optionnelles possibles pour un VPS, ainsi que d’autres informations sur les voiturettes en général.

Partager :