Permis à points : comprendre le système de points et préserver sa mobilité

180
Partager :
une personne au volant de sa voiture

Le permis de conduire à points est un système en vigueur dans plusieurs pays, dont la France. Il vise à responsabiliser les conducteurs en les incitant à adopter une conduite responsable afin d’éviter la perte de leur droit de conduire. Dans cet article, découvrez le fonctionnement du système de points ainsi que des astuces pour conserver votre solde de points intact.

Fonctionnement du permis à points

Le principe du permis à points est simple : chaque conducteur débute avec un capital points, généralement 12 pour les conducteurs expérimentés ou 6 pour les jeunes conducteurs. Ce capital peut être réduit suite à des infractions routières constatées par les forces de l’ordre.

A lire aussi : Transport de voyageurs et de marchandises : les formations

Lorsque le solde atteint zéro, le permis de conduire est invalidé et le conducteur doit repasser son permis de conduire après une période d’interdiction. En revanche, il est possible de récupérer des points grâce au respect des règles du Code de la route et en participant à des stages de sensibilisation.

Dans ce contexte, le choix d’une auto-école joue un rôle crucial. Le prix heure de conduite peut varier d’une auto-école à une autre, et il est important de choisir une option qui correspond à la qualité de l’enseignement tout en respectant votre budget.

A lire aussi : Quel budget LLD ?

Répartition des points selon les infractions

Les différentes infractions sont sanctionnées par le retrait d’un certain nombre de points, pouvant aller de 1 à 6 points. Voici quelques exemples :

  • Dépassement de la limite de vitesse de moins de 20 km/h : 1 point
  • Infraction au maintien de la distance de sécurité : 3 points
  • Alcoolémie supérieure à 0,5 g/l de sang : 6 points
  • Utilisation du téléphone au volant : 3 points
  • Défaut de port de la ceinture de sécurité : 3 points

Récupération des points

Dans le cadre du système de permis à points, il est possible de récupérer des points perdus de différentes manières :

  • Récupération automatique : En l’absence de nouvelle infraction pendant un certain délai, les points retirés sont attribués. Ce délai varie selon le nombre de points retirés et la nature de l’infraction (2 ans pour une perte d’un point, jusqu’à 10 ans dans certains cas).
  • Stage de sensibilisation à la sécurité routière : Sur la base du volontariat ou suite à une décision de justice, il est possible de participer à des stages spécifiques permettant de récupérer jusqu’à 4 points sur son capital.

Consulter et préserver son solde de points

Pour éviter de se retrouver avec un solde de points insuffisant, plusieurs conseils pratiques peuvent être suivis :

Vérifier régulièrement son solde de points

Afin d’être conscient de sa situation et d’adopter une conduite prudente, il est important de consulter le solde de points régulièrement . Pour cela, vous pouvez vous rendre sur le site officiel Télépoints, accessible grâce à un Code d’accès personnel.

Opter pour un équipement adapté et sécurisant

L’installation d’aides à la conduite peut également aider à respecter les règles du Code de la route et préserver votre capital points. Voici quelques exemples d’équipements contribuant à améliorer la sécurité :

  • Régulateur de vitesse : permet de maintenir une vitesse constante sans dépasser les limitations.
  • Avertisseur de franchissement de ligne : indique au conducteur s’il change involontairement de voie.
  • Assistant d’angle mort : prévient en cas de présence d’un autre véhicule ou d’un piéton dans l’angle mort du véhicule

Adapter sa formation à la conduite pour mieux comprendre le système de points

Dans le cadre de la formation au permis de conduire, il est essentiel de bien comprendre le système de points ainsi que ses enjeux pour éviter de se retrouver démuni face aux risques encourus. Vous pouvez notamment opter pour des formations spécifiques axées sur la compréhension de ce dispositif :

Formation post-permis

Accessible dès l’obtention du permis de conduire, la formation post-permis permet de bénéficier d’une remise à niveau des connaissances du Code de la route ainsi qu’une mise en situation pratique. Elle peut également permettre, sous certaines conditions, de récupérer une partie des points retirés.

École de conduite appliquant le système de points

Certaines écoles de conduite proposent un apprentissage basé sur le système de points pour mieux sensibiliser les futurs conducteurs aux conséquences de leurs comportements. Elles mettent en place des simulations d’infractions et de retrait de points pour que les élèves puissent expérimenter virtuellement les situations à risque.

Le permis à points est un dispositif ayant pour but de responsabiliser les conducteurs en les incitant à adopter un comportement prudent et respectueux du Code de la route.

Pour conserver son capital points et éviter l’invalidation du permis de conduire, il est essentiel de bien comprendre le fonctionnement du système de points, de consulter régulièrement son solde, de s’équiper en conséquence et de se former de manière adaptée.

Partager :