Tous nos conseils pour devenir mandataire immobilier

414
Partager :

Mandataire et agent immobilier sont deux corps de métiers qui connaissent un succès incommensurable en France. Toutefois, il faut savoir faire la distinction entre les deux. Un mandataire immobilier n’a pas le même rapport qu’un agent avec le monde de la vente immobilière. On vous donne nos meilleurs conseils afin de vous aider à poursuivre votre projet d’avenir et faire partie de la famille des mandataires immobiliers.

Mandataire immobilier : un métier à part entière

Le mandataire immobilier est un métier qui suppose certaines caractéristiques bien qu’il soit souvent assimilé à un agent immobilier.

A découvrir également : Les clés pour trouver un logement qui vous correspond

Qu’est-ce qu’un mandataire immobilier ?

Contrairement à l’agent immobilier, les mandataires immobiliers choisissent d’exercer une profession en toute autonomie. Indépendant, il réalise des prestations tout en étant sous le compte d’un agent immobilier, voire d’une agence immobilière. C’est un détail à ne pas négliger puisque pour ériger certains documents de cessation de biens immobiliers, après une vente, il est nécessaire de posséder la carte professionnelle qui n’est pas attribuée à un mandataire, mais que l’agent immobilier détient. Néanmoins, devenir mandataire immobilier ne devrait freiner personne par rapport à cette détention de droit.

Le mandataire se voit attribuer une carte blanche ou une attestation de collaborateur immobilier suite à une demande de la part de son collaborateur à la Chambre de Commerce et de l’Industrie de son département. C’est également cette chambre qui octroie la carte professionnelle à l’agent immobilier.

A découvrir également : Pourquoi le locataire doit être assuré ?

Par la suite, le mandataire trouvera l’un de ses principaux clients être une agence pour laquelle il vendra des biens immobiliers, propriétés et logements locatifs. Son travail peut être réalisé depuis son ordinateur à domicile en étant en contact avec des agences ou un réseau de professionnels du secteur.

L’activité de mandataire immobilier

Son activité se décline en trois parties : la prospection, l’évaluation et le conseil. Il occupe le statut d’agent commercial avec un enregistrement auprès du Registre Spécial des Agents Commerciaux ce qui lui confère de pouvoir gérer des transactions immobilières dans leur globalité.

Le statut d’agent commercial du mandataire ne comprend pas la possibilité d’effectuer des actes de vente comme un commercial à part entière. Il accompagne acquéreur et vendeur dans le processus de vente : de la mise en relation les deux parties et organisation des premières visites à l’édition et ratification d’un contrat avec remise de clés.

Le compromis de vente ne fait pas partie des attributions du mandataire immobilier bien qu’il soit souvent autorisé à éditer certains documents administratifs. Il faut se rapprocher d’un titulaire de la carte professionnelle pour signer un tel accord, autrement dit un notaire ou un agent immobilier.

Par ailleurs, il faut savoir que travailler en tant que mandataire immobilier indépendant revient à posséder le statut juridique d’autoentrepreneur. Ses tâches vont de :

  • la recherche de biens immobiliers,
  • la recherche de potentiels clients,
  • la gestion d’un planning et d’un portefeuille,
  • la rédaction de documents administratifs

Cela revient à gérer une entreprise individuelle ou une microentreprise dont le mandataire est le principal acteur. C’est ainsi que s’éloignent agent immobilier et mandataire immobilier :  par leurs statuts juridiques différents.

Comment devenir mandataire immobilier indépendant ? 

Être mandataire immobilier ne suppose pas de posséder un diplôme en particulier. Néanmoins, il doit être apte à maîtriser les différents aspects de sa profession : tâches juridiques, administratives et financières pour que les transactions soient effectuées dans les règles et que l’entreprise prospère.

De telles connaissances demandent de suivre une formation professionnelle, autrement dit, posséder au minimum un bac+2. La formation BTS Professions Immobilières, ou BTS PI, sont les BTS qui forment pour obtenir les exigences requises dans le domaine de l’immobilier.

Les conseils des métiers de l’immobilier

Pour exercer la profession de mandataire immobilier indépendant, il faut avoir quelques qualités. Certains conseils peuvent aider à cette effigie.

Le jeu de la prospection

Pour travailler en tant que mandataire immobilier indépendant, il faut savoir prospecter. Prospecter demande un savoir-faire en matière de recherches de biens immobiliers correspondants aux critères et en matière de communication avec le client et le vendeur.

En effet, être mandataire immobilier suppose d’avoir des qualités de négociateur pour jouer l’intermédiaire entre les deux parties. L’adoption d’une attitude positive aidera efficacement à trouver de nouveaux prospects et à vendre des biens immobiliers.

Un sens de l’organisation

Un mandataire immobilier doit savoir mettre de l’ordre dans son planning en travaillant à des horaires flexibles. La flexibilité et la mobilité sont parmi les critères qui différencient le mandataire et l’agent immobilier. Les tâches sont à planifier selon l’ordre d’exécution des tâches en cours et selon l’étude des dossiers confiés. Il doit jongler entre mener les visites, relancer des prospects, prospecter pour de nouveaux mandats, conseiller chaque partie, etc.

Gérer la dématérialisation de son activité 

Si un élément de l’activité professionnelle en tant que mandataire compte dans la tête de liste, c’est bien la digitalisation. Digitaliser permet de gérer, trouver des moyens de diffusion et d’établir des réseaux solides avec d’autres mandataires et agents immobiliers.

De nombreux outils sont à disposition sur les équipements numériques qui aideront à gérer convenablement le planning, le portefeuille et le carnet de contacts d’un mandataire immobilier.

Les réseaux sociaux sont un bon moyen de développer son activité à côté d’une présence sur un réseau d’agences immobilières.

Partager :