Les avantages financiers de l’assurance-vie ?

167
Partager :

L’un des placements que les Français préfèrent le plus, c’est l’assurance-vie. D’ailleurs, c’est une assurance qui continue toujours d’attirer des épargnants de divers profils qui versent différents montants en fonction de leurs objectifs respectifs. L’assurance-vie présente de nombreux avantages. Quels sont ses avantages sur le plan financier ? On en parle dans cet article.

L’assurance-vie, une véritable enveloppe fiscale

On peut considérer l’assurance-vie comme une enveloppe. Pour cause, l’argent que l’on y place peut-être investit sur de nombreux supports. À cet effet, il existe deux différents types d’assurance-vie. Il y a le contrat monosupport et le contrat multisupport. Au niveau du contrat monosupport, l’intégralité du capital est positionnée sur un fonds sécurisé. On parle du fonds en euro. C’est un placement sécuritaire qui génère chaque année des intérêts et les risques de pertes sont presque nuls. Ici, l’assureur vous garantit la valeur de votre contrat.

A découvrir également : Où utiliser votre carte de crédit 

Il y a ensuite le contrat multisupport selon lequel une partie de votre argent est intégrée sur un fonds en euro. Une autre partie est investie dans des produits beaucoup plus risqués qui proposent toutefois des potentiels de rémunération intéressants. On parle des unités de compte. Il existe aujourd’hui, une grande variété de supports disponibles qui proposent d’accéder aux marchés financiers ou immobiliers. Par contre, l’assureur ne vous garantit pas ici la valeur de votre contrat.

L’assurance-vie, un produit qui offre un excellent taux de rendement

Malgré le contexte de baisse des taux que l’on constate depuis quelques années, le fonds en euro de l’assurance-vie reste un placement intéressant. Le taux du rendement moyen d’une telle assurance en 2019 était de 1,40 % selon la fédération française de l’assurance (la FFA).

A lire en complément : La pension alimentaire lors d’un divorce

Toutefois, il faut remarquer que tous les fonds en euro ne se valent pas. Les assureurs traditionnels et les banques en général ne dépassent pas généralement le taux de 1,5 %. Par contre, certains établissements arrivent à dépasser les 3 % du frais net.

Par ailleurs, il faut dire que l’assurance-vie est également assez adaptée pour les investisseurs qui se sentent prêts à prendre certains risques en vue de rentabiliser massivement. Pour cause, il existe des unités de compte qui sont plus risquées en comparaison à d’autres. Il y a par exemple, les investissements en immobilier liquide qui dégagent de très bons rendements en général avec un taux de risque conséquent.

L’assurance-vie pour une épargne assez souple

Contrairement à ce que l’on pense, l’épargne n’est pas bloquée en matière d’assurance-vie. En effet, le capital et les intérêts capitalisés restent disponibles à n’importe quel moment. Si par exemple, vous avez besoin de liquidité pour réaliser un projet précis, vous avez la possibilité de procéder à une demande de rachat. Un rachat partiel vous permet de ne récupérer qu’une partie de votre capital. Un rachat total par contre, vous permettra d’en récupérer l’intégralité. Toutefois, vous perdrez l’antériorité fiscale du contrat.

Par ailleurs, remarquez que l’assurance-vie vous offre aussi une capitalisation progressive. Il s’agit de verser des primes de façon ponctuelle ou régulière selon vos besoins. Si vous avez par exemple, besoin d’argent et n’avez pas envie de toucher au capital que vous avez investi au niveau du contrat, vous pouvez demander à l’assureur de vous accorder une avance.

Partager :