L’enseignement de l’arabe en France

111
Partager :

Depuis 1999, par le biais de la Charte européenne des langues régionales ou minoritaires, l’arabe a été reconnu langue de France. Ensuite, il y a quelques années, le ministère de l’Éducation a annoncé la décision du gouvernement de développer l’enseignement de la langue arabe dans le pays. Bien que cette décision continue de faire l’objet de nombreuses polémiques, il est déjà possible d’apprendre l’arabe en ligne, dans des écoles, universités et instituts de formation sur le territoire français. Et c’est une véritable aubaine, car cette langue ouvre un nouveau champ de possibilités pour plusieurs résidents français.

Apprendre l’arabe en ligne

Comme c’est de plus en plus le cas pour de nombreux enseignements, celui de l’arabe aussi peut se faire efficacement via internet. Les solutions existantes sont diverses et s’adaptent aux besoins et aux objectifs des apprenants. L’avantage de l’apprentissage en ligne en général est la possibilité de mieux gérer son temps. L’apprenant peut suivre ses cours n’importe où et quand il le souhaite, ce qui lui laisse le temps de mener d’autres activités. Apprendre une langue à distance permet aussi d’aller à son rythme. Bien entendu, c’est généralement pour cette dernière raison que la méthode virtuelle peut prendre plus de temps, mais le résultat est souvent bien meilleur.

A voir aussi : Comment connaître son entreprise ?

Les plateformes privées pour apprendre l’arabe en ligne

Il existe plusieurs plateformes comme Institut-anwar.fr qui offrent des modules d’apprentissage en ligne pour ceux qui le désirent. Ces plateformes sont créées par des instituts agréés, qui mettent à disposition de leurs apprenants des modules ayant de qualité fait leurs preuves, afin de les aider à obtenir des résultats probants, même lorsqu’ils partent de zéro. Ces organismes d’apprentissage de l’arabe en ligne font appel à des enseignants qualifiés pour accompagner chaque étudiant. Certains mettent également en place des communautés afin de faciliter l’apprentissage et la création de groupes d’entraide.

apprendre arabe ; apprentissage arabe ; apprendre arabe en ligne

A voir aussi : Comment configurer l'installation de son Oculus Rift ?

Les applications mobiles

Pour les autodidactes, il existe de nombreuses applications mobiles qui permettent d’apprendre les bases de la langue arabe ou de se perfectionner. On peut par exemple citer :

  • Nemo arabe,
  • Busuu arabe,
  • Apprendre l’arabe 6000 mots,
  • Mondly,
  • Apprendre alphabet arabe,
  • etc.

Chacune de ces applications présente bien sûr des particularités. Il suffit alors à l’apprenant de trouver l’application d’apprentissage de l’arabe dont le fonctionnement s’accorde le mieux avec ses besoins. Par ailleurs, il est possible de trouver sur YouTube des vidéos de particuliers ou de professeurs qui enseignent chaque semaine l’arabe à leurs abonnés.

Le Centre National d’enseignement à distance (CNED)

Ce centre est dépendant du ministère de l’Éducation nationale, donc public, et assure l’enseignement par correspondance pour les niveaux scolaires et universitaires. Au nombre des programmes dispensés se trouve l’arabe classique, dédié aux débutants et aux pratiquants intermédiaires. Le CNED est gratuit sous certaines conditions, mais en général il faut payer pour s’inscrire ou inscrire ses enfants.

Les centres privés d’enseignement à distance

À l’instar du CNED, des centres privés offrent aussi la possibilité de s’inscrire pour apprendre l’arabe à distance. Ils permettent aux étudiants d’envoyer leur demande toute l’année et donc de commencer les cours en conséquence. Il existe aussi des facultés qui disposent de ce type de services d’apprentissage de la langue arabe à distance. Cependant, celles-ci exigent généralement de respecter un calendrier universitaire qui est le même que celui des cours en présentiel.

Les MOOC (massive online open courses)

Les MOOC constituent une nouvelle forme de cours à distance. En plus du fait que ces cours sont ouverts à tous, la particularité ici est que leur déroulement est clairement défini dès le départ (durée, modules à aborder, etc.). Si vous apprenez l’arabe via un MOOC, vous pourrez donc plus facilement vous organiser pour suivre les cours.

Apprendre l’arabe en présentiel dans les lycées, collèges et universités en France

L’Éducation nationale boude peut-être encore l’apprentissage de l’arabe dans les lycées, collèges et même universités, mais une bonne partie de ces organes de formation ont déjà pris le pas, notamment dans les villes comme Paris, Lyon, Marseille, Lille, Toulouse, et Bordeaux. Ainsi, pour les parents qui aimeraient que leurs enfants puissent apprendre l’arabe à l’école, il suffit de choisir l’une des écoles qui ont déjà introduit cette langue dans leur programme. Voici quelques exemples d’écoles dans les grandes villes.

Les lycées, collèges et universités à Paris

  • Lycée Martin-Nadaud,
  • Lycée Jules Siegfried,
  • Lycée Voltaire,
  • Collège Voltaire,
  • Collège Marx-Dormoy,
  • Collège Balzac.
  • L’Institut National de Langue et des Civilisations Orientales,
  • Université Panthéon-La Sorbonne,
  • Université Paris 13,
  • L’Institut Européen de Sciences Humaines.

Les écoles de Lyon

  • Lycée Juliette Récamier,
  • Lycée Lacassagne,
  • Lycée Jacques Brel,
  • Collège Alain,
  • Collège Henri Barbusse,
  • Cité Scolaire Internationale de Lyon 2,
  • Université de Lyon 3 Jean Moulin (cycle LEA et LLCE, DU de langue et culture arabe).

Les écoles de Marseille

  • Lycée Montgrand,
  • Lycée professionnel la Calade,
  • Lycée Victor Hugo,
  • Collège Marseilleveyre,
  • Collège Versailles,
  • Collège Anatole France,
  • Université d’Aix-Marseille.

apprentissage arabe en ligne ; cours d arabe en ligne ; cours d arabe ; ecole cours d arabe

Les lieux de cours d’arabe à Bordeaux

  • Lycée Montaigne,
  • Lycée F. Mauriac,
  • Lycée Max Linder (Libourne),
  • Lycée Pape Clément (Pessac),
  • Collège F. Mitterrand (Pessac),
  • Collège E. Vaillant,
  • Université Montaigne.

Apprendre l’arabe à Toulouse

  • Lycée Raymond Naves,
  • Lycée Pierre de Fermat,
  • Collège George Sand,
  • Université Toulouse I Capitole,
  • Université Toulouse II Le Mirail.

Bien entendu, aucune de ces listes n’est exhaustive. Il convient donc de bien se renseigner afin de trouver l’école la plus proche de chez soi ou celle qui répond le mieux à ses attentes. Les détails spécifiques au fonctionnement de ces institutions sont généralement consultables sur leurs sites respectifs.

Les centres et instituts privés et publics en France

Il n’y a pas que sur le net que des instituts accompagnent ceux qui désirent apprendre l’arabe. Dans les différentes villes de la France, il existe aussi des centres qui ont pour objectif d’accompagner les apprenants, mais aussi de leur offrir un creuset où ils pourraient se soutenir mutuellement et s’exprimer.

À Paris par exemple, il est possible de se rendre à l’Institut du Monde arabe, l’Institut des Cultures de l’Islam, l’Institut Calam ou encore l’Institut Fassaha.

À Lyon, l’espace culturel international Kotopo est réputé pour ses cours intensifs d’initiation à l’arabe. Il y a également Art Dreams et Shâtibî qui sont des références.

À Lille, le Centre Culturel du Monde arabe (CCMA), L’Union Française de la Jeunesse (UFJ) ou encore le Centre de Pratique de Langues Étrangères (CPLE) sont des lieux qui offrent de remarquables services en matière d’enseignement de l’arabe.

À Toulouse, il existe quatre structures, autres que les écoles, qui permettent d’avoir une formation en arabe. On peut citer : la mosquée Mirail Toulouse (arabe religieux), la maison de l’Europe, Enseigna Formation et Activ’Langues.

En résumé, on pourrait dire qu’il suffit de bien se renseigner pour trouver le canal idéal pour l’apprentissage de l’arabe. Des efforts considérables sont fournis par divers organismes pour aider les apprenants à atteindre leurs objectifs.

Partager :