Bien estimer ce que votre future voiture vous coûtera

75
Partager :
Reezocar: site de petites annonces automobiles

Vous envisagez d’acheter votre première voiture ? Vous avez commencé à regarder les modèles qui vous plaisent et leur gamme de prix ? C’est une bonne base pour établir un budget, mais attention, ne vous arrêtez pas au prix d’achat du véhicule. En effet, acheter un véhicule neuf ou d’occasion a aussi des coûts supplémentaires, notamment son immatriculation.

Estimer le prix de la carte grise

Pour ceux qui l’ignorent encore, la carte grise d’un véhicule, c’est à dire son certificat d’immatriculation, est obligatoire et n’est pas gratuite. Le coût de la carte grise est constitué de plusieurs taxes dont les montants peuvent varier en fonction du cas, du véhicule et de la région où vous résidez. Vous pouvez connaître le prix d’une nouvelle carte grise avec eplaque.fr en simulant le coût de votre certificat d’immatriculation.

A lire en complément : Remboursement kilométrique : calculer indemnités kilométriques

Voici les composants du prix d’une carte grise :

  • taxe régionale : fixée par le conseil régional, elle peut donc varier. Elle se calcule en multipliant le montant de la taxe pour un cheval fiscal (CV) par la puissance administrative du véhicule (P6). Par exemple, elle dépasse les 50€/CV en Bretagne alors qu’elle est inférieure à 30€/CV en Corse.
  • taxe formation professionnelle : s’il s’agit d’un véhicule particulier, son montant sera de 0€. S’il s’agit d’un utilitaire, le prix sera ajusté en fonction du PTAC du véhicule. Vérifiez si vous êtes obligé de payer cette taxe ou non, car certaines opérations sont exonérées.
  • taxe sur les véhicules polluants : elle regroupe la taxe carbone et l’écotaxe (ou “malus”) si votre véhicule est “propre” ou “dit propre”, vous pouvez en être exonéré. Attention, dans certains cas de véhicules très polluants, elle peut être au contraire majorée.
  • taxe de gestion : celle-ci est fixée à 4€ et vous pouvez ne pas avoir à la payer si vous êtes exonéré de la taxe régionale.
  • redevance d’acheminement : elle est fixée à 2,76 € et peut ne pas être facturée dans certains cas, comme une erreur de saisie par exemple.

voiture neuve

Lire également : Les véhicules tout-terrain, « péché » des automobilistes français ?

Estimer le prix des pneus

En règle générale, les pneus hiver sont plus chers que les pneus été. Il existe cependant des catégories de pneus d’entrée, milieu et haut de gamme qui peuvent faire varier les prix. Comme vous allez devoir changer régulièrement vos pneumatiques, vous pouvez prendre en compte dans votre budget le prix moyen des pneus que vous allez monter sur votre véhicule. Si vous envisagez l’achat d’un 4×4 ou d’un SUV, sachez que leurs pneus coûtent plus cher que ceux des voitures plus classiques. Même chose pour les utilitaires !

Si celui-ci use ses pneus rapidement, parce que vous roulez vite ou longtemps, ou dans des conditions particulières comme en montagne, il faudra prendre ce poste de dépense en considération avant de choisir votre véhicule. Ne faites pas l’impasse sur les pneus neufs, car il en va de la performance de votre freinage, et donc, de votre sécurité et de celle des autres usagers de la route.

Estimer la consommation de carburant

Plus la voiture est petite et légère, moins elle consommera de carburant : une donnée qui a son importance si vous aimez les gros véhicules puissants. Les petites compactes et les citadines remportent la palme de l’économie, tandis que les SUV et les monospaces sont de gros consommateurs. Enfin, sachez que le mode de conduite (conduite souple, conduite sportive) a une influence sur la consommation de carburant, ainsi que les équipements du type climatisation. Si vous voulez aller plus loin, voici 10 astuces pour consommer moins de carburant.

Estimer le prix de l’entretien

Selon que vous choisissez une voiture neuve ou d’occasion, le prix de l’entretien ne sera certainement pas le même. Une voiture neuve coûtera plus cher à l’achat, mais moins cher en entretien. De plus, elle dispose d’une garantie constructeur qui peut vous aider à faire face aux aléas. Cependant, ne nous leurrons pas : la plupart des pannes surviennent après l’expiration de la garantie… il est pour cette raison assez peu utile de contracter l’extension de garantie généralement proposée. La contrepartie d’une voiture neuve, c’est la quantité d’électronique embarquée qui peut vous obliger à vous rendre en concession à chaque problème pour un diagnostic électronique, un garagiste étant incapable de débugguer un ordinateur de bord qui s’est planté sur une mise à jour…

À l’inverse, la voiture d’occasion coûte moins cher à l’achat, mais son coût d’entretien sera une totale inconnue : vous ne pouvez pas anticiper les pannes mécaniques ou électriques qui risquent de se produire. Lors de la cession du véhicule, le vendeur est tenu de vous fournir un certificat de contrôle technique datant de moins de 3 mois qui vous garantira le bon état général du véhicule, au moment où il vous fournira la carte grise du véhicule. Mais vous ne serez pas totalement à l’abri d’une usure prématurée d’éléments non relatifs à la mécanique, au moteur ou à l’électronique. La carrosserie peut présenter des dégâts qu’il faudra à terme réparer pour éviter qu’ils ne s’aggravent, et les petits défauts cumulés finissent par peser lourd sur le portefeuille.

Pour faire un choix, cela dépend vraiment de l’état du véhicule d’occasion que vous visez.

Estimer le prix de l’assurance

Enfin et non des moindres, le poste de dépense à vérifier de près lorsque vous achetez votre premier véhicule est bien l’assurance automobile. Pour commencer, son prix va varier en fonction de la motorisation et du type de véhicule, parfois assorti d’une majoration si vous êtes jeune conducteur… en effet, vous êtes considéré par les assurances comme une population à risque, de trop nombreuses victimes d’accidents et d’accrochages sur la route impliquant de “jeunes permis”. Ensuite, c’est le nombre de garanties et leurs conditions d’application qui vont déterminer le prix de l’assurance, selon que vous optez pour une multi-risques ou une assurance automobile plus basique.

Selon votre profil de conducteur, vous pouvez avoir besoin d’une assistance zéro kilomètre ou de vous contenter d’une assurance petit rouleur. Devant la variété de risques couverts (vol, bris, dégradation, effraction, pannes, etc.) et de possibilités (conducteur principal, tiers conducteur, etc.), vous pouvez vous appuyer sur un comparateur d’assurances auto afin de trouver un contrat qui vous permettra de payer le prix juste.

Choisissez bien votre voiture pour optimiser les coûts !

Partager :