Quels sont les différents styles de rhum ?

135
Partager :
Quels sont les différents styles de rhum ?

Le rhum est l’un des produits alcooliques les plus dégustés lors des repas. Né au 17e siècle dans les îles Caraïbes, ce spiritueux est obtenu à base de canne à sucre ou de la mélasse. Néanmoins, il est aujourd’hui produit dans plusieurs régions du monde. Chacune de ces dernières en fabrique selon sa propre approche de distillation et de vieillissement. Il en résulte donc une multitude de styles de rhum que vous découvrirez sur cette page.

Le rhum agricole, un style français

Il est obtenu par le processus de fermentation et de distillation du jus de canne à sucre exclusivement. C’est pourquoi le style français est encore appelé rhum agricole. Il est majoritairement produit dans les Antilles françaises. Mais, il est aussi produit dans les anciennes colonies françaises telles que :

A voir aussi : Comment choisir sa pizzeria ?

  • Guadeloupe,
  • Martinique,
  • Haïti.

La particularité distinctive de la saveur de rhum français provient de l’utilisation de jus de canne à sucre à la place de la mélasse. Les principales caractéristiques remarquables de cette eau-de-vie sont ses notes herbacées, florales et terreuses. En outre, le rhum agricole vous offre un très bon arôme végétal qui est très frais au nez comme en bouche. Il possède des propriétés gustatives fruitées, sèches, complexes et intenses. Par ailleurs, selon sa durée, le rhum du style français peut être blanc, ambré, vieux ou même hors d’âge.

Le rhum de style anglais, une tradition particulière

Le berceau du rhum de tradition anglaise est les îles Caraïbes, particulièrement la Barbade. Ce style de rhum est fabriqué dans cette région, mais aussi dans certains pays comme :

A lire en complément : Comment choisir ses habits pour faire de l'airsoft ?

  • Jamaïque,
  • Guyane,
  • Sainte-Lucie,
  • Trinité-et-Tobago

La particularité de ce rhum réside dans son procédé de distillation. En effet, il est distillé dans un alambic en fer à partir de la mélasse. En outre, l’ajout du sucre intervient souvent afin de le rendre plus liquoreux. Le spiritueux possède des saveurs stimulantes et des notes de mélasses distinctives. C’est pourquoi il a un aspect plus sombre. Il est décrit au niveau de la bouche comme presque visqueux.

La plus grande partie de la production se compose de rhums vieillis puisque les rhums blancs de style anglais sont assez rares. La Jamaïque produit du rhum blanc comportant des overproof et des rhums de très fort degré qui sont issus d’une longue fermentation.

Le rhum de style espagnol

La production de ce style de rhum est basée sur le système de vieillissement en barrique, dit solera. Celui-ci est un processus de distillation emprunté à la méthode de production du brandy de xérès. Tous les pays producteurs du rhum de style espagnol utilisent la même méthode. Ce spiritueux est produit dans les pays suivants :

  • Colombie,
  • Cuba,
  • Porto Rico,
  • Nicaragua,
  • Guatemala.

Comme la tradition anglaise, il est également issu de la mélasse. Il est idéal pour la dégustation en raison de son profil de saveur dénommé le « Ron » à l’espagnol. Ainsi, il est léger et procure une sensation plus douce en bouche.

Bien que très particulier, le rhum blanc du style espagnol a des caractéristiques semblables à celles des spiritueux anglais. Par contre, le rhum vieux a une note de vanille et des arômes empyreumatiques puisqu’il vieillit lentement selon le système de solera en fût.

L’abus d’alcool est dangereux pour la santé, à consommer avec modération.

Partager :