Que savoir pour faire un rhum arrangé ?

143
Partager :
rhum arrangé

Si vous aimez les boissons, vous aurez sûrement déjà entendu parler du rhum arrangé. Il s’agit d’une préparation typique, originale et authentique. Elle est réalisée à partir de rhum et d’autres ingrédients tels que les fruits que vous y ajouterez. Ce guide vous propose d’en savoir plus sur cette boisson.

Le choix du rhum est important

Le rhum arrangé étant un mélange de rhum et d’autres ingrédients, il est important d’apprendre à faire le choix de l’ingrédient principal. En effet, c’est le rhum qui est le plus important, car son choix permettra de donner une orientation à votre préparation personnalisée.

A lire en complément : Comment choisir un trampoline pour mes enfants ?

Cependant, ne vous prenez pas la tête. Vous y arriverez en principe avec tout type de rhum. L’essentiel à savoir sur un rhum arrangé, c’est qu’il se fait avec du rhum agricole ou celui à base de mélasse.

Vous devez également savoir que l’origine de votre rhum sera déterminante. Étant une spécialité réunionnaise, la préparation personnalisée sera meilleure avec du rhum de Martinique, de la Réunion ou des Antilles.

A lire également : Quelle taille de chaîne pour un homme ?

Vous êtes libre de choisir le taux d’alcool que vous souhaitez pour le rhum. En matière de gamme, il est préférable d’opter pour une boisson de moyenne gamme. Celle qui coûte cher perdra son arôme en cours de macération. La basse gamme n’est pas rassurante.

Le choix de l’ingrédient

Pour faire un rhum arrangé, vous avez aussi besoin d’associer à la préparation, un autre ingrédient. Si vous avez pu vous en sortir avec le choix du rhum, il faudra en faire de même pour l’ingrédient qui accompagne. Ce dernier a comme rôle d’apporter de la saveur à la boisson. Pour cela, vous avez le choix entre plusieurs types d’apports.

Utiliser les fruits est une possibilité à savoir sur un rhum arrangé

La règle de base est de choisir un fruit que vous aimez consommer. Il peut s’agir de fruits en conserve comme de fruits frais. Ceux en conserve sont généralement un peu plus sucrés en raison du conditionnement. Vous devez donc éviter l’usage du sirop si vous ne voulez pas faire transparaître le sucre.

Pour les fruits frais, vous avez le choix entre ceux gorgés d’eaux ou les secs. Peu importe votre préférence, vous devez faire avec les fruits mûrs pour un bon rendu après macération. Il n’est pas exclu de se servir des fruits cuits, congelés ou de la confiture. Faites juste confiance à vos goûts.

Les épices et les herbes peuvent faire l’affaire

Il est aussi possible d’opter pour des épices et des herbes comme apport au rhum. Vous devez vous en servir sous sa forme ordinaire. La poudre et tout autre type de transformation ne sont donc pas indiqués. Le poivre, la cannelle et la vanille sont des propositions à prendre en compte.

Autres informations à connaître

rhum arrangé

Le rhum arrangé prend un certain temps pour sa macération. En général, il faut compter entre 15 jours et un an. Vous devez vous armer de patience pour réussir cela donc. Tout dépend également du type d’ingrédient choisi.

À ce sujet, la proportion est aussi à prendre en compte. De manière habituelle, il faut prendre la moitié du volume du rhum comme référence de la quantité de l’ingrédient. Faites cependant des essais pour trouver la formule qui vous convient.

Il est aussi important de tenir compte du contenant. Privilégiez un bocal hermétiquement fermé. Le goulot ne doit pas être trop petit.

L’abus d’alcool est dangereux pour la santé, à consommer avec modération.

Partager :