Quelle est la langue la plus difficile au monde ?

14
Partager :

La langue est un système de signes vocaux ou linguistiques propres à une communauté donnée. Ce graphique ou geste permet aux individus de ces communautés de communiquer entre eux et de se comprendre sans difficulté. Aujourd’hui, il existe une multitude de ces langues dans le monde. Ceci amène certains de se poser la question de savoir laquelle d’entre elles est le plus difficile à parler. Voilà pourquoi dans la suite de cet article, il sera question d’énumérer quelques-unes de ces langues jugées difficiles à cerner selon les sondages.

Le chinois

Le chinois ou plus précisément le mandarin est sans doute la première langue la plus difficile au monde. Pour être plus précise, la forme écrite de cette langue ne donne ou ne laisse aucun indice sur la prononciation. L’alphabet chinois est inexistant en termes clairs. Cependant, il en existe un millier de caractères appelés sinogrammes qui caractérise cette langue. Pour maîtriser ces différents caractères, il faut à chaque fois s’entraîner.

A lire aussi : Opter pour EBS pour la sonorisation de tous vos évènements

En dehors de ces caractères précités qui font du chinois une langue difficile à parler et à apprendre, il existe d’autres caractéristiques plus pertinentes. Il s’agit des différents tons dont elle dispose. Ils sont au total au nombre de 04 : ton montant ; ton descendant ; ton montant-descendant et un ton plat.

L’allemand

L’allemand est la deuxième langue la plus difficile au monde. Il fait partie des langues qui font peur surtout aux Français. Voilà pourquoi beaucoup d’entre eux ont tendance à se réfugier derrière l’espagnol. Les critères qui font de cette langue une des plus difficiles au monde sont nombreux. Le premier est relatif à ses différents mots. Ils sont généralement longs et composés d’une suite indéfinie de consonne.

A voir aussi : Quel tapis de course pour Zwift ?

En plus de cela, s’ajoute le critère relatif aux genres des noms de cette langue. Il est donc à noter que l’allemand est une langue dont les noms disposent trois genres à savoir : le masculin ; le féminin et le neutre. Ce critère de ladite langue ne facilite pas réellement la tâche à ces apprenants. Enfin, cette langue de Goethe adore plus les déclinaisons. Un petit mot peut prendre jusqu’à quatre traductions. Ce qui n’avantage pas trop les apprenants à bien la cerner.

L’islandais

L’islandais, une langue nordique fait partie des palmarès des langues les plus difficiles de toutes les langues au monde. C’est une langue qui regroupe plusieurs à la fois. Il dispose un vocabulaire très spécifique. Ce qui affecte donc au niveau grammatical certaines voyelles par leur entourage au moment de leur déclinaison et conjugaison. Avec une telle langue, un simple petit mot peut prendre jusqu’à 70 formes différentes.

La Russe

La première des choses qui revient à toute personne désirant se lancer dans l’apprentissage du russe est probablement son alphabet indéchiffrable. L’alphabet de cette langue représente une barrière majeure dans l’esprit des apprenants. Pour apprendre efficacement cette langue, l’apprenant doit nécessairement apprendre d’abord à le déchiffrer. Il est question ici de comprendre ces différentes déclinaisons de celle-ci, car elle est plus complexe que l’allemand. En plus de cela, il faut que les mots déclinés respectent des règles plutôt excentriques, car ce n’est pas seulement les mots qui sont déclinés. Les noms propres le sont également.

Partager :