Comment vérifier si le condensateur moteur d’un volet roulant est mort?

437
Partager :
Comment vérifier si le condensateur moteur d'un volet roulant est mort?

Solution de sécurité efficace, le volet roulant connaît un grand succès en France ces dernières années. Apprécié pour sa praticité, sa simplicité d’utilisation et ses performances en matière d’isolation, il a tout pour plaire.

En dépit de sa grande résistance, le volet roulant peut faire l’objet de plusieurs pannes. 90 % des dysfonctionnements sont dus au condensateur moteur. Heureusement, il existe des solutions pour contrôler l’état du condensateur moteur d’un volet roulant et vérifier s’il est mort.

A lire en complément : Quels volets roulants choisir ?

La durée de vie du condensateur : un précieux indice sur son état

Petit appareil indispensable, le condensateur assure l’alimentation du moteur du volet roulant. Il stocke de l’énergie électrique qu’il libère lorsque le volet est actionné. Très efficace, le condensateur est utilisé pour alimenter plusieurs appareils aujourd’hui. Si les superlatifs ne manquent pas sur cet accessoire, il n’est pas pour autant infaillible.

Comme tout autre appareil, le condensateur possède une durée de vie bien déterminée. Lorsque cette dernière est dépassée, l’accessoire meurt et le volet roulant ne fonctionne plus. Les fabricants estiment la durée de vie du condensateur à 10 000 heures. Si le condensateur du moteur de votre volet roulant fonctionne depuis beaucoup trop longtemps, il est donc probablement mort.

Lire également : Comment choisir son robinet de salle de bain ?

Pannes et signes potentiels d’un condensateur défectueux : des alertes à ne pas négliger

L’ancienneté du condensateur n’est pas le seul indice qui peut aiguiller sur son état. Vous pouvez également vous faire un avis sur l’accessoire en prêtant attention au fonctionnement du volet roulant. Les premiers signes que vous devez guetter sont les sons du moteur. Si ce dernier laisse entendre des bourdonnements ou n’émet aucun bruit, alors des dysfonctionnements sont à redouter.

Comment vérifier si le condensateur moteur d'un volet roulant est mort?

Lorsque le condensateur du moteur du volet roulant tombe en panne, des pannes surviennent fréquemment. Les vibrations et la surchauffe sont les signes les plus fréquents. Dans les cas où le condensateur est mort, le moteur du volet roulant ne démarre pas.

Test du condensateur avec un compteur électrique Ohmmètre : la solution fiable

Pour vous faire un avis fiable sur l’état du condensateur moteur d’un volet roulant, il est recommandé de faire un test. Le compteur électrique Ohmmètre est l’accessoire approprié pour vérifier si le condensateur est mort.

Pour réussir votre test, servez-vous d’un tournevis à manche isolé pour court-circuiter les bornes du condensateur. Ce faisant, vous éliminez toute l’énergie stockée par l’accessoire.

Inspectez le condensateur et notez la valeur en microfarad qui y est précisée. Elle est indiquée par l’abréviation mfd ou l’abréviation uf. Connectez le condensateur au compteur électrique Ohmmètre, puis lisez affichée.

Elle doit être identique à celle affichée sur l’appareil. Le cas échéant, votre condensateur est défectueux. Avec un Ohmmètre, vous pouvez vérifier en quelques secondes seulement si le condensateur moteur d’un volet roulant est mort.

Changement du condensateur moteur d’un volet roulant : voici comment vous y prendre

Lorsque le test révèle que le condensateur moteur du volet roulant est mort, un remplacement s’impose. Bonne nouvelle, vous pouvez acheter un nouveau condensateur dans un magasin de bricolage. N’hésitez pas à montrer l’ancien condensateur au vendeur pour faire un bon achat.

Une fois votre nouvel accessoire en main, fermez et débranchez le volet roulant. Ouvrez le caisson, puis démontez le tablier. Ensuite, il vous suffit de décrocher la bobine pour accéder à l’emplacement du condensateur à l’intérieur du moteur. Branchez le nouveau condensateur, puis montez le volet roulant. Il devrait fonctionner normalement à présent.

Partager :