Quelles sont les aides en cas de séparation ?

6
Partager :

Laséparation est une « rupture » qui chavirent à la fois l’équilibre familial et celui de votre cœur. Et ce n’est pas tout, malheureusement. Cette séparation aura également une incidence financière importante. Que cette séparation soit liée à un divorce conjoint ou au départ imprévu et traumatique du conjoint, cela aura des conséquences financières. Ce sont aussi les entités financières qui provoquent le plus de litiges lors d’une séparation…

Commençons par la situation la moins douloureuse, si vous êtes d’accord avec elle : divorce d’accord mutuel. Vous acceptez tous les deux de vous départager et de mettre fin à votre vie en couple. Il est nécessaire de diviser le bien et d’envisager sa continuation par lui-même. Où vas-tu rester ? Conservez-vous le bien (rachat d’actions) ou est-il destiné à la vente avec une part du total ? Notre conseil : Comment répondre à tous ces problèmes financiers à votre Actifs auprès de votre avocat.

A lire aussi : Quelles aides pour les familles monoparentales ?

Tout cela entraînera des coûts qui augmenteront ou diminueront selon la situation : qui a gagné le plus d’argent dans votre ancien couple chaque mois ? La personne concernée devra alors verser une indemnité à l’autre personne. Cela compense une éventuelle disparité dans le mode de vie (écart salarial et actifs). La prestation, qui est réglementée par un certain nombre de règles, donne au conjoint blessé une situation financière plus durable.

Ensuite, il y aura une pension alimentaire . Il doit être fait par la personne qui n’a pas la garde des enfants pour la personne qui l’accepte. Cette pension est conçue pour assurer l’entretien et l’éducation des enfants du couple. Tout cela aussi est fait devant le juge au moment du divorce.

A lire également : Quelle question poser au parents ?

Mais y a-t-il d’autres aides financières ? Pouvons-nous le faire de toute façon si l’ex-conjoint seul décide d’indemniser ou une pension alimentaire qu’il vous doit, de ne pas payer ? Et si l’ex-conjoint vient de disparaître sans laisser de trace ?

Dans ce cas, tout n’est pas perdu et les outils peuvent être accessibles. Il s’agit, par exemple, de l’allocation de logement, de l’allocation de soutien familial et de l’allocation pour parent isolé. L’allocation de logement peut être versée sous certaines conditions à toute personne qui loue ou achète un appartement. Et celle qui nous intéresse le plus, c’est l’allocation de logement familial. Capital Magazine offre un article en ligne sur le sujet : Allocation de logement (APL, ALF, SLA) — Comment puis-je présenter une demande aux FAC.

Vient ensuite l’allocation de soutien familial . Cela vous aidera, également connu sous le nom ASF, sera payé pour élever un enfant qui est privé de l’aide de l’un de ses deux parents, ou pour le compléter avec une pension alimentaire fixe, dont la hauteur est faible. Ici, nous vous invitons à lire le Journal du Net Post, qui décrit le thème de l’Allocation de soutien familial 2017 : Durée, Montant et Bénéficiaires.

Pour sa part, l’allocation parentale isolée est à la disposition des familles isolées, à condition que leurs ressources mensuelles ne dépassent pas un certain plafond. La demande doit être adressée aux allocations familiales. Pour en savoir plus sur l’allocation parentale en quarantaine (également appelée Allocation de soutien familial), nous vous invitons à consulter notre billet Family.com sur ce sujet.

Il y a aussi l’aide à la garde d’enfants monoparentaux (Agip), que vous serez à votre disposition. Pôle Emploi, il vise à aider un parent célibataire à avoir un ou plusieurs enfants de moins de 10 ans lorsqu’ils reprennent leur emploi. Il convient également de mentionner que la Prestation pour la garde de la petite enfance (Paje ) est versée par les FAC aux parents monoparentaux à faible revenu. Cependant, soyez prudent : l’attribution de tous ces outils dépend de l’âge de l’enfant et du fait qu’il reste au détriment de ses parents. Ils ne seront plus payés, par exemple, en cas de mariage ou lorsque l’enfant quitte la maison.

Partager :