Quel rôle joue un avocat après un accident de la route ?

86
Partager :
avocat

Nombreux sont ceux qui n’ont aucune connaissance du rôle d’un avocat de victimes de dommages corporels à la suite d’un accident de circulation. Ces victimes devenues vulnérables se dirigent rarement vers un avocat de victimes de dommages corporels, pensant à tort qu’il s’occupe que de ces litiges. Si tout ce monde vous semble nouveau, prenez la peine de parcourir ce guide pour en savoir un peu plus.

Représente son client auprès de son assureur

Les accidents sont fréquents et les victimes en sortent parfois avec des séquelles sans avoir de gain de cause. Cliquez ici pour que cet avocat des accidents de la route vous assiste dans les démarches juridiques afin que vous obteniez justice pour les dégâts que l’on vous aura causés.

A découvrir également : Conducteurs : quels gestes adopter en hiver ?

Le plus souvent, les victimes d’accidents de circulation obtiennent l’assistance d’un assureur dans les démarches administratives. Cependant, elles ignorent que les assurances règlent leurs litiges entre elles avec des conventions internes lorsqu’elles n’appartiennent pas au même groupe.

C’est ce qui justifie que l’on déconseille aux victimes de se faire assister par leur propre assurance. Fragilisées, celles-ci ignorent tout de leurs droits. C’est notamment pour veiller au respect de ces droits qu’un avocat vous sera utile.

A découvrir également : Nissan : quelles nouveautés pour 2020 ?

Rassemble les informations et les pièces

Une fois l’avocat désigné par la victime ou la famille, il rassemblera toutes les informations afin d’analyser la situation. Que la victime soit à la base de l’accident ou non, l’avocat en dommages corporels mettra en place une stratégie pour qu’elle soit dédommagée.

Il demandera à la victime toutes les pièces nécessaires à la constitution du dossier tout en expliquant chacune des démarches à entreprendre. Ainsi, l’avocat se rapprochera de l’assurance pour lui envoyer les éléments et demander une première provision avant que ne soit fait un bilan médical complet.

Joue son rôle de négociateur

L’expertise médicale est l’atout dans l’indemnisation des préjudices corporels subis par la victime. Pour l’examen médical, l’avocat ou médecin-conseil d’une victime d’un accident de la route doit être présent.

Celui-ci a en effet la possibilité de choisir celui qui auscultera la victime et doit rester aux côtés de son client durant l’examen médical. Après cela, des directives seront données à la victime afin qu’elle jouisse vraiment de ses droits.

Dans la phase de négociation, l’avocat s’entretiendra avec un assureur délégué du parti du fautif afin de négocier les différents postes. S’il y a un désaccord, l’avocat se tournera vers un juge pour l’ensemble des préjudices. Mais, lorsqu’un accord est trouvé après consentement mutuel, la victime pourra recevoir son indemnisation sans aucune gêne.

Partager :