Comment lutter contre le salpêtre dans une maison ?

2314
Partager :

Comment combattre le salpêtre ? Intervention et tarifs !

Apparaissant sur les murs sujettes à l’humidité, le salpêtre doit être traité le plus rapidement possible pour éviter que les dommages ne se propagent dans toute la structure, ce qui l’affaiblit. Il existe de nombreuses solutions pour lutter contre ce phénomène, certaines sont préventives et d’autres sont curatives.

Lire également : Maktaba en ligne : ce qu'il faut savoir

Les causes du salpêtre sur les murs de la maison : nitrate de potassium

Le salpêtre est un sel minéral qui apparaît sur les murs sous la forme d’une couche blanchâtre particulièrement disgracieuse. Il colonise principalement la partie inférieure des murs intérieurs d’une maison qui a un problème d’humidité. Le nitrate de potassium utilisé pour fabriquer des matériaux de construction est transformé en un dépôt blanchâtre disgracieux lorsqu’il est en contact avec l’oxygène et l’humidité.

En général, le salpêtre apparaît dans les vieux bâtiments, les caves et d’autres bâtiments anciens. Ne pas toucher les étages supérieurs, il n’apparaît que sur les murs humides du rez-de-chaussée et sa hauteur ne dépasse pas 1,5 m. En règle générale, ce phénomène est principalement causé par un problème d’ascenseurs capillaires et de ventilation défectueuse dans la maison. Il s’accompagne non seulement de la formation de dépôts blanchâtres, mais aussi d’un matériau friable, de l’épluchage du plâtre et du plâtre, de la formation de halos ou même de la pourriture de la maçonnerie. Salpêtre affecte tous les types de supports, que ce soit du plâtre, du béton, du ciment ou des briques.

A lire en complément : Stations électriques portables : le duel entre Bluetti AC200P et AC200Max

Traitement préventif du salpêtre

La prévention est le meilleur remède pour éviter le salpêtre. Dans ce contexte, la lutte contre l’humidité qui est la principale cause du problème sera prioritaire. La première chose à faire est de déterminer le niveau d’humidité de la pièce. Si elle dépasse 50%, vous devrez penser à installer un déshumidificateur électrique. Cette mesure est fortement recommandée surtout en hiver parce que la partie inférieure des murs est généralement plus froide que d’habitude, ce qui favorise la apparition de ascenseurs capillaires.

Une autre astuce est l’installation d’un bon système de drainage qui empêche la pénétration des eaux souterraines. Celui-ci nécessite un entretien régulier. Envisagez également de l’envelopper avec un film géotextile pour empêcher la prolifération des racines qui pourraient être responsables de l’arrêt de l’appareil. En passant, pour inverser la polarité des murs, effectuer une électroosmose est également une solution. Cette technique est efficace dans la lutte contre les ascenseurs de cheveux. Dernière méthode et non des moindres : la pose d’une membrane d’étanchéité qui est sous la forme de polyéthylène à haute densité ou de bitume et de caoutchouc.

Traitement de guérison du salpêtre

Si malheureusement le salpêtre a déjà envahi vos murs, des actions de guérison sont nécessaires en conséquence. Il est important d’enlever tous les revêtements qui ont été affectés car ils peuvent contaminer le reste de la structure encore saine. La première étape consiste à frotter vigoureusement le mur avec une brosse à herbe. Ensuite, laver à chaud eau contenant du savon de Marseille ou du détergent. Procédez au rinçage tout en vous assurant que tous les dépôts blanchâtres ont disparu. Ensuite, appliquez un plâtre de remplissage pour réparer les fissures apparues sur le mur.

Une fois la structure sèche, il est essentiel d’appliquer un produit anti-salpêtre qui neutralise et modifie la composition chimique des sels. Lors de la pose du revêtement final, envisagez de choisir des papiers peints microporeux qui permettent aux murs de respirer. La peinture antimoisissure, imperméable et bactéricide est recommandée si vous choisissez ce revêtement.

Quels sont les frais d’intervention d’un professionnel pour traiter le salpêtre ?

Pour traiter le salpêtre et l’empêcher d’envahir votre maison, il est nécessaire d’agir rapidement et au cœur du problème pour éradiquer la cause. Si vous cachez simplement le salpêtre des produits de surface, l’humidité reste dans les murs et continue sa progression destructrice.

Diagnostic de l’humidité

Rappelant un professionnel à faire un diagnostic est facultatif, mais fortement conseillé. Il sera en mesure de mesurer, à l’aide d’appareils de qualité, la teneur en humidité et son expansion dans votre logement. En outre, il peut vous aider à identifier le point d’entrée de l’humidité pour trouver des solutions appropriées pour traiter à la fois le salpêtre de surface et l’eau de paroi.

Le coût d’un tel diagnostic varie en moyenne entre 300 et 800 euros selon la zone à couvrir.

Murs secs et humides

Après avoir identifié la source d’humidité, le séchage des murs sera une étape essentielle pour enlever toute l’eau retenue dans la structure. Pour cela, tout dépend de la surface à couvrir et de la méthode utilisée par le professionnel.

Comptez en moyenne entre 20 et 500 euros par mètre linéaire selon la solution choisie.

Nettoyage et réparation des murs

Le nettoyage et la réparation des murs effectués par un professionnel seront facturés en termes de main-d’œuvre et d’équipement.

Pour revêtements et anti-sel traitements à appliquer sur vos murs, comptez entre 20 et 200 euros par mètre linéaire, selon le type de traitement utilisé. Ajoutez à cela le coût de la main-d’œuvre, qui peut être entre 25 et 50 euros par heure selon le professionnel et la région. Évidemment, plus la zone à couvrir est grande, plus le service sera long et coûteux, d’où l’avantage d’agir sans délai.

Tag : pourquoi scarifier son gazon

Partager :