Poêle à granulés : un chauffage d’appoint au bois optimisé

2075
Partager :

Au lieu de vous focaliser sur un système de chauffage central, vous avez la possibilité d’ajouter un chauffage d’appoint en complément de votre chauffage actuel. Il faut noter que la plupart du temps, il nécessite l’utilisation de l’électricité, mais rassurez-vous que votre consommation énergétique annuelle sera très faible. Aussi, ces appareils sont ergonomiques, déplaçables, performants et ils vous sont laissés à des prix conviviaux. Alors, vous pouvez jeter votre dévolu sur le poêle à granulés, un chauffage d’appoint au bois optimisé.

Les avantages d’un poêle à granulés

Le poêle à granulés encore appelé poêle à pellets est un accessoire de chauffage au bois. Il faut noter que le chauffage par poêle au bois est pratique et confortable. En effet, en fonction de votre besoin de chauffage ; l’allumage, l’extinction et l’acheminement du combustible en granulés sont automatiques. Avec ce type de poêle, la charge et la combustion sont modulées pour s’adapter à la température que vous souhaitez. Les nouveaux modèles de poêle à granulés sont dotés d’un programmateur électronique qui assure le fonctionnement du poêle. Le poêle à pellets vous donne le privilège de programmer à l’avance, les plages horaires de chauffage.

A voir aussi : Comment laver un tapis en laine ?

Aussi, vous pourrez établir la vitesse d’acheminement des granulés vers la chambre de combustion. Il est aussi doté d’une forte autonomie qui s’étend sur plusieurs jours et peut s’alimenter de manière automatique.

Les usages possibles d’un chauffage d’appoint au bois

Un chauffage d’appoint se présente comme un coup de main au système de chauffage central de votre domicile. Le chauffage d’appoint est doté d’un combustible différent de votre chauffage central et vous aide à cumuler un mix énergétique interne. Lorsque le poêle à granulés est utilisé comme un chauffage d’appoint au bois optimisé, il ne nécessite pas de connexion au système central pour fonctionner. Alors, il peut réchauffer très rapidement une pièce précise de façon ponctuelle. Autrement dit, il peut être sollicité dans les lieux qui ne sont pas connectés au chauffage central.

A lire en complément : Quels sont les avantages d’opter pour un plafond lumineux ?

À titre d’exemple, vous pouvez l’utiliser dans votre garage et autres. Il n’est plus alors nécessaire de mettre en marche le système central pour chauffer une pièce, car ce serait du gaspillage. Alors, il doit être utilisé pour augmenter la température dans la pièce où vous passez la majorité de votre temps.

Fonctionnement d’un poêle à granulés

Le granulé de bois présente un taux d’humidité vachement faible, car, il est fabriqué à partir de sciure de bois. De ce fait, le granulé de bois est un excellent biocombustible. Le poêle à granulés est mis en activité à l’aide d’un système de vis sans fin. Ce système conduit progressivement les granulés vers la chambre de combustion et à une vitesse maitrisée. Le feu s’allume grâce à une résistance électrique. Lorsque les granulés de bois brûlent, ils émettent de la chaleur et quant au ventilateur, il apporte l’oxygène nécessaire à la combustion. Cette chaleur peut être diffusée de maintes manières.

Pour cette raison, vous verrez sur le marché, des modèles à convection naturelle qui ne perturbent pas. Autrement dit, ils sont silencieux. Ils ont pour objectif de chauffer la pièce dans laquelle est installé le poêle en utilisant le phénomène de convection. De nos jours, les appareils les plus utilisés sont les équipements à convection forcée. Ils sont conçus avec un ventilateur et dispersent l’air réchauffé dans la pièce pour une chaleur plus homogène. Pour finir, pour la diffusion de l’air chaud vers plusieurs pièces, vous opterez pour les modèles canalisables. Ici, le poêle à granulés peut être considéré comme un chauffage principal.

L’entretien et la maintenance d’un poêle à granulés

L’entretien et la maintenance d’un poêle à granulés sont des points importants pour garantir un fonctionnement optimal de l’appareil. Vous devez vérifier régulièrement l’état du joint qui se trouve entre la porte vitrée et le corps en acier du poêle afin qu’il conserve son efficacité. Il faut noter que l’utilisation de certains types de combustibles peut altérer le fonctionnement normal du poêle à granulés. En effet, si vous utilisez des pellets non conformes aux spécifications techniques indiquées dans votre manuel d’utilisation ou sur l’étiquette des sacs achetés chez votre fournisseur habituel (teneur en humidité, dimensions), cela peut causer une formation accrue de cendres, provoquer des obstructions ou encore endommager certains éléments clés tels que la vis sans fin. De même, vous devez éviter les flammèches qui peuvent perturber la circulation normale des fumées dans le circuit fermé du poêle à granulés. Prendre soin et entretenir correctement votre poêle à granulés est une tâche essentielle pour son bon fonctionnement et sa durée de vie. Prenez donc le temps de vérifier périodiquement ses différents éléments, nettoyez-le régulièrement et utilisez les combustibles adéquats pour éviter tout risque d’incident ou de détérioration.

Comparaison des coûts entre un poêle à granulés et d’autres types de chauffage d’appoint au bois

Le choix d’un chauffage d’appoint au bois peut être motivé par plusieurs raisons, notamment l’augmentation du coût de l’électricité ou encore la préférence pour une source de chaleur plus naturelle et confortable. Dans cet article, nous avons présenté le poêle à granulés, un type de chauffage d’appoint qui présente des avantages en termes d’efficacité énergétique ainsi qu’en matière de praticité et de sécurité.

Mais comment se compare-t-il aux autres types de chauffages d’appoint au bois tels que les cheminées traditionnelles ou les poêles à bûches? Tout dépendra des spécificités propres à chaque système et surtout du niveau régional des prix pratiqués. Il est possible de faire quelques généralisations basées sur le coût moyen observé dans certaines régions.

Effectivement, si vous optez pour un poêle à bûches classique, vous devrez compter sur un investissement initial inférieur comparativement aux poêles à granulés, mais cela sera compensé par une consommation en combustible nettement supérieure: les bûches ont tendance à brûler rapidement et produire davantage de fumée. En termes monétaires, cela veut dire qu’il faut acheter plus fréquemment son combustible (un inconvénient majeur lorsque la quantité nécessaire n’est pas stockée chez soi) ainsi qu’une facture énergétique globale probablement beaucoup plus élevée.

La cheminée traditionnelle ne permet pas vraiment un contrôle fin ni une optimisation efficace: ces derniers restent limités. Aussi, à moins que votre maison ne soit très bien isolée, cette option ne sera pas optimale. Bien qu’elle nécessite moins de maintenance, vous aurez peu de contrôle sur la quantité d’énergie et la distribution des flux thermiques produits.

Le poêle à granulés apparaît être un excellent compromis en termes d’efficacité énergétique et de confort. Il permet une maîtrise précise de la température ambiante grâce à un thermostat intégré pour régler facilement l’appareil selon ses besoins. En plus, les pellets sont souvent vendus sous forme de sacs bien compacts, ce qui facilite leur stockage ainsi que leur transport éventuel non négligeable. Si vous recherchez un moyen économique et pratique pour chauffer votre maison ou appartement tout en protégeant l’environnement, alors le poêle à granulés est certainement une excellente option.

Partager :