L’Intersection de la technologie et de la finance : comment la blockchain change la donne

183
Partager :
blockchain

Les innovations technologiques touchent de plus en plus de domaines d’activité. Parmi tant d’autres, la blockchain se montre davantage utile pour le secteur financier. Comment la finance peut-elle exploiter les avantages de cette technologie sous-jacente des cryptomonnaies ? Dans quelles industries l’application de la « chaîne de blocs » peut-elle être bénéfique ? Les réponses.

La blockchain, une tendance clé de la digitalisation des services financiers

Démontrant une efficacité opérationnelle indéniable, la blockchain figure parmi les technologies qui révolutionnent la finance. Si son potentiel a initialement été développé pour apprendre à miner sur la meilleure plateforme cryptomonnaie, elle suscite aujourd’hui un intérêt grandissant auprès de nombreux autres secteurs.

A lire aussi : Qui suivre pour se former gratuitement au trading ?

Un stockage décentralisé des données

Le registre numérique de la blockchain fonctionne sans l’intervention d’une autorité centrale. Par ailleurs, ce système de stockage et de partage des informations est hautement sécurisé grâce à l’utilisation d’algorithmes cryptographiques. Les données ne peuvent, de ce fait, subir de modification ni de suppression. Ces caractéristiques font de la blockchain un levier puissant pour apporter différentes innovations au sein du secteur financier.

Un outil de suivi transparent

La blockchain se base sur le regroupement en bloc de toutes les transactions. Une fois validé, ce dernier s’ajoute à la chaîne de blocs précédents. Tous les membres ayant accès au réseau disposent d’une visibilité sur les informations stockées. La transparence et la traçabilité de cette technologie sont des avantages dont la finance peut tirer profit.

A voir aussi : Ayez toujours une stratégie de trading claire et précise

Une amélioration de la sécurité et de la confidentialité des données

La gestion et la protection des informations font partie des principales préoccupations des établissements financiers. Pour assurer l’intégrité des données, la blockchain se présente comme une solution adéquate.

Un système de gestion des risques

Grâce à la création d’un enregistrement infalsifiable et chiffré de bout en bout, la blockchain permet d’éliminer les risques de fraude et d’accès non autorisé. De plus, l’hébergement des data s’effectue sur un réseau d’ordinateurs au lieu d’un serveur unique, ce qui améliore leur protection contre les piratages informatiques. Un tel niveau de sécurité est impératif dans la finance où une multitude d’informations sensibles doivent être gérées.

Une confidentialité accrue des données

Le réseau de blockchain privé utilise un processus d’approbation sélective afin que la consultation des données soit strictement réservée aux membres. Ce système d’autorisation d’accès combiné à l’anonymat des transactions constitue également un moyen pour renforcer la confidentialité des informations à caractère personnel.

La blockchain pour une automatisation des processus financiers

Cette technologie peut aussi apporter de réels gains de temps et d’efficacité.

Des opérations financières fluidifiées

L’adoption de la blockchain permet d’émettre des « smart contracts » ou contrats intelligents servant à programmer différentes actions comme :

  • Générer des rapports financiers ;
  • automatiser des transferts de fonds ;
  • Gérer les échéances de remboursements.

Ces protocoles informatiques exécutent de façon automatique des conditions contractuelles qui ont été établies préalablement. Cela réduit l’intervention humaine, accélère différentes démarches et diminue les risques d’erreurs. Ces contrats entièrement dématérialisés garantissent aussi confiance et transparence, car les enregistrements chiffrés ne peuvent être détournés à des fins personnelles.

Un suivi des transactions en temps réel

Le processus traditionnel implique la gestion de différents documents qui peuvent retarder la mise à jour des informations. L’automatisation à l’aide des contrats intelligents permet de minimiser les traitements manuels et d’obtenir les données requises en temps réels.

Les applications potentielles de la blockchain dans diverses industries

Au-delà des cryptomonnaies et de la finance, l’utilisation de la blockchain peut s’étendre à des secteurs variés.

Le secteur santé

La structure de la base de données de cette technologie convient au besoin de stockage des informations médicales des patients. Le réseau blockchain privé est particulièrement conseillé dans le domaine de la santé en raison de la confidentialité des données. Ainsi, l’accès peut, par exemple, être restreint aux professionnels de santé et aux assurances pour une gestion efficace des dossiers de chaque patient.

La logistique

Le réseau blockchain peut s’appliquer à différentes parties de la supply chain notamment :

  • Le suivi en temps réels des données liées aux stocks ;
  • La traçabilité des produits tout au long de la chaîne d’approvisionnement ;
  • La protection des data du service logistique contre les cyberattaques ;
  • Etc.

L’assurance

Afin d’accélérer les remboursements des assurés, les compagnies d’assurance peuvent s’appuyer sur la blockchain. L’utilisation des smart contracts peut être étudiée dans le but de réduire une partie des démarches administratives. La transparence et la sécurité garanties par cette technologie permettent aussi aux entités concernées d’avoir les données à portée de main pour les audits.

Partager :