IQOS, une nouvelle façon de fumer moins nocive

75
Partager :
La nouvelle cigarette IQOS

Fumer la cigarette est généralement considéré comme un acte dangereux pour la santé. Pour pallier ces effets nocifs, les fabricants de cigarettes investissent dans la recherche et proposent de nouveaux modèles exposant à moins de risque. De la chicha aux cigarettes électroniques, la nicotine est de plus en plus évitée pour le bien-être de tous. « ’ I Quit Ordinary Smoking »’ (IQOS) de Philip Morris International fait partie aujourd’hui des meilleures cigarettes moins nocives.

IQOS, pour moins d’odeurs et pas de cendre

Faire le choix de la nouvelle cigarette IQOS

A lire aussi : Douleurs thoraciques : quand faut-il s'inquiéter ?

Le IQOS est une mini-cigarette chauffante appelée HEET. Le dispositif contient un filtre et du tabac qu’on insère dans un appareil qui chauffe le tabac à 330 ° C. Cela est possible grâce à une lame chauffante contrôlée de façon électronique. À cette température, il y a libération d’un aérosol de tabac pour inhalation. Ce procédé permet de ne pas avoir de combustion directe du tabac tout en ayant de la pyrolyse. Or, c’est la combustion qui génère la majorité des substances nocives telles que le monoxyde de carbone ou encore l’hydrocarbure polycyclique.

On a donc droit à un même effet en comparaison aux cigarettes classiques, mais sans odeur et mieux, sans fumée selon le constructeur. Cela permettrait même de fumer dans des cadres non-fumeurs tout en prenant du plaisir.

A lire également : Quels sont les avantages du coworking ?

Une cigarette qui se découvre presque sans nicotine

Fumer avec le moins de risque est l’un des objectifs que cherchent à atteindre les plus grandes sommités de l’industrie de la cigarette. La société Philip Morris International s’inscrit dans cette même vision. Pour cause, le IQOS présente un faible taux d’exposition aux nicotines.

Selon une étude du Dr Konstantinos Farsalinos, le IQOS montre une infériorité de 30 % d’exposition aux nicotines par rapport aux autres formes de cigarette. Aussi, la sensation dans la gorge n’est pas aussi rude que celle des cigarettes classiques combustibles (plus d’information sur cette étude à lire sur Mediapart : IQOS, la nouvelle cigarette électronique de Philip Morris).

IQOS, moins de composés chimiques pour protéger la santé

Le vaporisateur électronique dont dispose le IQOS contient beaucoup moins de composés chimiques que ceux présents dans les cigarettes classiques. Selon une étude certifiée par Philip Morris lui-même, la nocivité du IQOS est inférieure de 90 % aux autres cigarettes. Mieux, le vaporisateur Glo montrerait entre 90 à 95 % en moins de substance toxique d’après BAT France.

Une cigarette de plus en plus adoptée dans le monde

Fumer la nouvelle cigarette IQOS

Japon, Italie, Portugal, Suisse : tels sont les pays que IQOS a conquis. Aujourd’hui, plus de la majorité des fumeurs de ces pays, l’ont préféré aux cigarettes classiques. Au Japon, 80 % des fumeurs se sont convertis à IQOS, selon des statistiques fournies par Philip Morris International. Toujours selon ses estimations, 3,7 millions de personnes dans le monde sont passées au système IQOS, ce qui témoigne de la qualité de cette cigarette.

Partager :
Abonnez-vous à notre newsletter
Abonnez-vous à notre newsletter

Rejoignez notre liste de diffusion pour recevoir les dernières nouvelles et mises à jour de notre équipe.

 

You have Successfully Subscribed!