Immobilier neuf : pour habiter ou investir ?

78
Partager :

L’immobilier neuf est un secteur qui offre de nombreux avantages. On a alors le choix entre les maisons et les appartements neufs qu’on peut choisir de louer ou de conserver pour y loger. Dès lors, de nombreuses personnes se posent la question à savoir : faut-il habiter ou investir lorsqu’on dispose d’un bien immobilier neuf ? Il faut dire que chacune de ces solutions comprend des avantages spécifiques.

L’immobilier neuf pour habiter

Acheter un logement dans un programme neuf pour y habiter comporte de nombreux avantages.

A découvrir également : Comment se calculent les frais d’agence immobilière ?

Profiter des aides financières

L’un des premiers avantages d’acheter un logement neuf est l’accès aux aides financières. On peut citer parmi celles-ci le prêt à taux zéro qui est octroyé sous certaines conditions de ressources. Son montant peut varier en fonction du nombre de personnes et la zone géographique. Le PTZ permet ainsi d’acheter un bien immobilier neuf avec un prêt sans frais de dossier ni intérêt.

Il y a également la TVA 5,5 % qui peut être cumulée au prêt taux zéro. Grâce à cette aide, le propriétaire ne paie que 5,5 % de TVA, soit 14,5 % de moins à condition que le logement en question se trouve dans une zone prioritaire.

A lire également : Comment choisir une location

On distingue également le prêt action logement qui est destiné aux salariés d’une entreprise d’un effectif supérieur ou égal à 10. Il permet aux acquéreurs d’obtenir un prêt immobilier à un taux de 1 % qui peut représenter 30 % du coût d’acquisition. Il existe aussi des dispositifs pour encourager à devenir propriétaire de maisons ou d’appartements neufs grâce à un accompagnement personnalisé proposé par des professionnels de l’immobilier.

Des frais réduits

L’autre avantage d’habiter dans le neuf est l’exonération de taxe foncière pendant une durée de deux ans. Il existe en effet un dispositif grâce auquel le propriétaire est exonéré de taxe foncière les deux ans qui suivent l’achèvement de la construction du logement. Ceci concerne aussi bien les résidences principales que les résidences secondaires.

De plus, les frais de notaire en immobilier neuf sont estimés entre 2 et 3 % du coût total du logement. Ce qui équivaut à 6 à 5 % de moins comparé à l’immobilier ancien. Par conséquent, vous pouvez facilement réaliser des économies.

Des équipements neufs et une facture d’énergie réduite

Acheter un logement neuf pour habiter renvoie à un investissement dans une habitation dotée des dernières normes en vigueur. Les matériaux qui seront utilisés sont neufs, plus performants et moins chers en termes d’entretien, contrairement aux logements anciens. L’habitation coûtera alors moins cher sur le long terme.

Par ailleurs, les normes et certifications énergétiques qui régissent les constructions neuves permettent d’optimiser les performances de celles-ci. Ainsi, la facture énergétique sera considérablement réduite.

immobilier neuf

Personnaliser sa maison

Lorsque le propriétaire prévoit de loger dans l’habitation, il a la liberté de la personnaliser en fonction de ses préférences. Cela commence déjà par la configuration de la maison : type, nombre de pièces, etc. Ensuite viendront les différentes options en termes de décoration intérieure. Il aura ainsi à déterminer le style déco, les couleurs et le mobilier qui lui conviennent.

L’investissement locatif : les avantages

Vivre dans l’immobilier neuf offre certes plusieurs avantages, mais se tourner vers l’investissement locatif est également une alternative intéressante.

Profiter d’une réduction d’impôts

Plusieurs dispositifs de défiscalisation sont mis à disposition dans le cadre de l’investissement immobilier neuf.

  • le dispositif Pinel : il permet de profiter d’une réduction fiscale de 12, 18 ou 21 % du prix du logement, selon la durée de location. Celle-ci peut être de 6, 9 ou 12 ans. Pour précision, la loi Pinel concerne les logements loués nus et respectant certaines conditions,
  • Censi-Bouvard : il offre une réduction d’impôt qui équivaut à 11 % du montant de l’acquisition HT. C’est aussi un dispositif grâce auquel le bailleur récupère la TVA immobilière qui est estimée à 20 %. En échange, vous devez louer votre bien immobilier pour une durée de 9 ans. À noter que le Censi-Bouvard est destiné aux biens loués meublés en résidence de services. Il convient ainsi aux loueurs en meublé non professionnels (LMNP).

Investir à crédit

L’autre avantage de l’investissement locatif, c’est qu’il donne la possibilité d’investir dans l’immobilier à crédit. Grâce au prêt immobilier, le propriétaire pourra emprunter la somme injectée dans le bien immobilier et le loyer perçu pourra couvrir intégralement ou partiellement les mensualités de remboursement.

À l’issue du remboursement des mensualités, il commencera à se construire un patrimoine immobilier.

Lors de l’emprunt de l’intégralité ou d’une partie du coût du bien immobilier, le propriétaire réalise une acquisition plus importante. En effet, celle-ci sera supérieure à ce qu’il aurait pu se permettre en se basant uniquement sur son épargne personnelle. On parle alors d’effet de levier du crédit.

Avoir un patrimoine durable

Le secteur immobilier constitue un placement sûr, car sa valeur ne cesse d’augmenter au fil des années. Ainsi, le logement neuf est susceptible de voir sa valeur augmenter de manière considérable, car il n’aura pas besoin de travaux de mise à niveau, notamment sur le plan énergétique. Par conséquent, il sera facile de réaliser une revente ou envisager une plus-value.

En termes de patrimoine, il faut dire que l’immobilier peut se transmettre à aux héritiers et descendants. D’ailleurs, des conditions avantageuses de transmission sont accessibles si le propriétaire possède des biens immobiliers à travers une société civile d’investissement (SCI).

L’investissement locatif est alors un excellent moyen pour préparer sa retraite. Le propriétaire pourra ainsi s’assurer un niveau de vie confortable après l’arrêt de ses activités professionnelles.

immobilier neuf

Bénéficier d’une rentabilité locative

Après le remboursement du crédit immobilier, le propriétaire va percevoir des loyers bruts. D’ailleurs, ces derniers vous permettent d’obtenir un abattement de 30 % (50 % en LMNP grâce au régime BIC). Ce qui permet de limiter l’imposition sur les revenus fonciers et d’accroître l’intérêt de la rente locative.

Un investissement sécurisé

L’immobilier locatif fait partie des placements les plus sûrs du marché. Bien qu’il y ait des cycles dans le domaine, il faut dire que les courbes sont moins volatiles. De plus, le logement est un actif tangible ayant une réalité physique et conservant toujours une valeur minimale.

Enfin, il existe des garanties locatives comme la garantie visale ou encore l’assurance loyers impayés qui protègent contre les mauvaises surprises.

Partager :