Faire un bilan de compétence : pourquoi et comment?

19
Partager :

Il n’est pas rare d’entendre des témoignages de personnes dont la carrière professionnelle aurait connu un virage important après avoir fait un bilan de compétence. C’est dire combien ces ateliers peuvent influencer une vie. Pourquoi donc s’y référer et comment se fait-il ? Découvrez cela à travers le présent article.

Pourquoi faire un bilan de compétence ?

Les raisons de faire un bilan de compétence

A voir aussi : Le pou, ce parasite qui nous résiste !

Le bilan de compétence est un outil d’aide à la prise de décisions pour toute personne portant un projet professionnel. Il permet en effet de déterminer les compétences réelles de la personne qui s’y soumet ainsi que le cadre le mieux adapté pour le déploiement de telles potentialités. Il est donc fort probable qu’au terme d’un bilan de compétences, une personne décide de procéder à une reconversion professionnelle.

La possibilité qu’elle décide de poursuivre dans son plan de carrière actuel n’est toutefois pas à exclure non plus. Cet outil aide aussi le travailleur à prendre conscience des lacunes qu’il doit combler afin d’être plus compétitif sur le marché de l’emploi. À ce titre, il permet de trouver des solutions palliatives pour éviter que ne s’installe un climat de doute pouvant déteindre sur ses performances.

A lire également : Douleurs thoraciques : quand faut-il s'inquiéter ?

Plusieurs modules de formations peuvent donc être proposés à la suite de ce point. L’atelier peut aussi fournir des armes pour procéder à des négociations pour une éventuelle promotion au sein d’une entreprise. Mais, il faudrait trouver un centre de bilan de compétences, puisque toutes les demandes n’aboutissent pas forcément.

Comment faire un bilan de compétence ?

En fonction de votre statut professionnel, les démarches à effectuer pour faire un bilan de compétences peuvent être différentes. Les agents travaillant dans les services publics ont par exemple des limites en nombre de bilans à effectuer au cours de leurs carrières. Il s’agit donc de connaître pour chaque profil de demandeur les options à exploiter.

Les travailleurs du secteur privé

Si vous êtes salarié au sein d’une entreprise privée, deux options vous sont offertes pour faire un bilan de compétences. La première consiste à passer par votre service de ressources humaines pour contacter l’OPCA fournisseur. Le responsable peut toutefois donner un avis défavorable. C’est pour y remédier que les formations hors temps de travail ont été mises sur pied. Les travailleurs peuvent ainsi les suivre à l’insu de leurs employeurs et prendre les mesures idoines pour vivre un avenir professionnel plus épanoui.

Les travailleurs indépendants

Les travailleurs indépendants sont affiliés à des organismes financés par des fonds mutualisés. Cela leur permet quand ils en sentent le besoin de suivre ces formations. Précisons en effet que toutes les formations ne sont pas subventionnées, mais seulement celles retenues par les représentants de chaque corporation.

Les demandeurs d’emploi

Pour suivre un atelier de bilan de compétences, un demandeur d’emploi doit impérativement passer par Pôle Emploi. Cette structure a toutefois la possibilité de rejeter sa demande et de le réorienter vers une autre formation similaire.

Les différentes étapes du bilan de compétence

Comment faire un bilan de compétence

Un bilan de compétence a une durée maximum de 24 heures s’étalant suivant la disponibilité du candidat sur plusieurs semaines. Elle se déroule en trois phases que sont :

  • La phase préliminaire: à cette étape, le prestataire de bilan évalue les besoins du bénéficiaire. Cela lui permettra de définir de concert avec lui, la meilleure stratégie à adopter ainsi que les conditions de déroulement de l’atelier.
  • La phase d’investigation: elle permet de structurer le projet professionnel du candidat ou d’élaborer des plans de sorties pertinents.
  • La phase de conclusion autour de laquelle le bénéficiaire reçoit les conclusions de sa séance. Elle apporte des clarifications sur les moyens pouvant favoriser l’atteinte des résultats.

Précisons que les résultats sont confidentiels et ne peuvent être divulgués que si le bénéficiaire en donne l’autorisation. Il est aussi important de noter que le bilan de compétences ne peut pas s’effectuer au sein de l’entreprise dans le cas des salariés.

Partager :
Abonnez-vous à notre newsletter
Abonnez-vous à notre newsletter

Rejoignez notre liste de diffusion pour recevoir les dernières nouvelles et mises à jour de notre équipe.

 

You have Successfully Subscribed!