Combien de temps un e-liquide se conserve-t-il ?

71
Partager :

L’utilisation de la cigarette électronique augmente chaque année. Pour fonctionner, il faut y mettre un e-liquide. Ce mélange va produire des vapeurs d’où le terme vapoter. En effet, un e-liquide pour cigarette électronique sert pour la vaporisation, l’inhalation et la diffusion d’arômes alimentaires et de nicotine. L’article de ce jour parlera de la durée de conservation d’un e-liquide.

Qu’est-ce qu’un e-liquide ?

Un e-liquide permet de produire de la vapeur dans une cigarette électronique comme l’e cigarettes de la marque bluCe liquide se compose de nombreux ingrédients qu’il faut chauffer à une certaine température. Il va se vaporiser pour se transformer en nuage vaporeux afin d’être inhalé par le fumeur.

A découvrir également : Comment choisir votre prochain voyage ?

Les composants d’un e-liquide sont principalement du propylène-glycol, de la glycérine et des arômes. Aussi, il est possible d’ajouter de la nicotine ou non.

Le principe de l’e-cigarette repose sur le chauffage de ce mélange grâce à une résistance électrique l’atomiseur. En effet, cela va engendrer la formation d’un aérosol sous forme de vapeur inhalé par l’utilisateur. Les arômes sont des additifs pour donner divers parfums et gouts aux vapeurs inhalées.

A lire en complément : Équiper son club de sport

Combien de temps peut-on conserver un e-liquide ?

En parlant de durée de conservation d’un e-liquide, il faut se référer à sa DLUO (Date Limite d’Utilisation Optimale). Actuellement, le DLUO devient DDM (Date de Durabilité Minimale). Cependant, il ne faut pas confondre ces informations avec le DLC (Date limite de Consommation). Le DLUO ou le DDM ne sont pas des dates de péremption.

L’annotation DLUO ou DDM informe de la date limite pour consommer le produit afin d’assurer son efficacité. En outre, si vous dépassez ce délai, le produit ne sera plus efficace à 100%.

Rassurez-vous, il est toujours possible d’utiliser un produit après cette une DLUO ou une DDM. D’ailleurs, il n’y aura aucun effet secondaire sur votre santé.

Toutefois, les fournisseurs d’e-liquide stipulent qu’une fois cette date dépassée, un e-liquide pourrait perdre ses propriétés. Cela peut concerner les saveurs ou son efficacité en matière de sevrage nicotinique. En effet, de nombreux fumeurs se mettent à la cigarette électronique pour arrêter la cigarette classique. Par contre, des utilisateurs affirment selon leurs expériences qu’ils ne constatent pas de changements de l’e-liquide après le DDM.

 Comment se conserve un e-liquide ?

Vous devez vapoter l’e-liquide dans un délai de 6 mois après son ouverture. D’ailleurs, il est tout à fait possible de conserver un e-liquide dans de bonnes conditions pendant 2 ans. Ces composants se conservent pendant 2 ans, la nicotine 5 ans et les arômes 12 à 18 mois. De plus, au-delà des 2 ans, un e-liquide commence à ne plus avoir de goût.

Afin de pouvoir conserver un e-liquide le plus longtemps possible, il faut le placer dans un endroit frais et sec. Par ailleurs, il faut aussi éviter de l’exposer à la lumière et les rayons UV. La chaleur et les ultra-violets sont nocifs pour les composants du e-liquide. Toutefois, un e liquide va juste se périmer, mais il ne sera pas pour autant toxique. Vous pouvez encore l’utiliser. Il perdra quand même sa saveur et son utilité.

En somme, il faut bien conserver votre e-liquide pour garantir son efficacité pendant son utilisation.

Partager :