6 conseils pour des achats en ligne respectueux du climat

346
Partager :
ecommerce

Les consommateurs ont la responsabilité de préserver les ressources et de rendre leurs achats plus respectueux du climat et durables, que ce soit avec des achats locaux ou virtuels. Surtout pour les achats en ligne – qui devraient occuper la moitié du pays ces jours-ci – nous avons les 6 éco-conseils suivants pour vous :

  1. Réfléchissez bien : ne commandez en ligne que ce que vous ne pouvez pas obtenir sur place à un coût comparable. Des conditions de retour généreuses vous incitent également à mettre plus de produits dans le panier que nécessaire. Mieux vaut réfléchir à ce dont vous avez vraiment besoin avant de cliquer sur « Commander ».
  2. Il est préférable de commander localement : Si vous commandez en ligne, assurez-vous que l’envoi ne vient pas de l’étranger. Un colis en provenance de la Chine prend non seulement beaucoup de temps pour nous parvenir, mais il a également une empreinte carbone plus élevée. Les retours vers les pays (UE) sont souvent lourds et coûteux. Et : le risque de perdre des envois en cours de la route augmente avec la distance.
  3. Commander collectivement : Un gros caddie a moins d’impact sur l’équilibre écologique que plusieurs commandes individuelles. Alors vous pouvez peut-être passer une commande en gros avec des amis, des voisins ou des parents. Faites attention aux marchés en ligne si le même détaillant vend plusieurs produits qu’on souhaite acheter. Cela peut également économiser les frais de port.
  4. Bien emballé : Vérifiez s’il existe des alternatives à l’emballage standard, telles que des matériaux d’emballage sans plastique ou recyclés. Certains expéditeurs proposent l’expédition dans des boîtes usagées. Pour ce faire, gardez un œil sur les boutiques en ligne durables (comme celles qui vendent la broderie diamant).
  5. Livraison standard : La livraison standard (avec le moins de livraisons individuelles possible) est plus écologique que les livraisons express ou les livraisons le jour même.
  6. Transport écologique : L’acheteur ne peut généralement pas choisir l’arrivée du colis dans un véhicule électrique ou diesel. Mais il existe des magasins qui misent sur le transport maritime neutre pour le climat ou proposent de compenser leurs émissions de CO2. Certaines boutiques en ligne promettent même une expédition « climatique », car les coûts de CO2 qui en résultent sont (mathématiquement) surcompensés par des dons d’arbres ciblés par colis. Le transport est généralement plus durable si vous commandez directement auprès du fabricant via Internet plutôt que chez un grossiste en ligne, même si le produit est identique dans les deux cas. L’avantage est que les marchandises ne vont pas passer par l’entrepôt du grossiste.
  7. A la réception : Assurez-vous que votre commande expédiée peut également arriver – chez vous, au bureau, chez le voisin ou dans un magasin.

En attendant, avec de nombreux services de livraison de colis, il est également facile de voir à quelle heure le colis doit arriver à destination : cela permet de trouver le meilleur moment pour refaire ses courses, par exemple. Une bonne planification évite les déplacements inutiles, les temps d’attente et le stress.

Lire également : Jeux en ligne : savez-vous que vous pouvez jouer à la roulette sur Internet ?

Partager :