Simulateur de prêt immobilier : comment bien utiliser cet outil ?

23
Partager :

Pour concrétiser un projet immobilier pour lequel on a besoin de demander un crédit, on doit dans un premier temps passer par une étape d’estimation. Cette dernière permet de répondre à de multiples questions relatives à la capacité d’emprunt. Cet article fait un focus sur l’estimation de prêt immobilier en passant par un simulateur et comment procéder pour tirer le meilleur de cet outil.

Les renseignements à compléter dans un simulateur

Plusieurs points sont à prendre en compte au moment d’utiliser un simulateur pour réaliser son estimation de prêt immobilier. Ces différents éléments permettent de définir la fourchette haute qu’il est possible d’envisager pour obtenir un prêt en fonction de son profil.

A lire en complément : Quel courtier pour le forex ?

La capacité d’endettement

Qu’il s’agisse d’une première ou d’une énième estimation, il est possible de passer par un simulateur de prêt immobilier gratuit pour préparer son projet d’acquisition. Ces outils en ligne ne requièrent généralement pas beaucoup d’informations et permettent d’avoir un résultat assez rapidement.

Il faudra dans un premier temps calculer la capacité d’endettement en soustrayant ses charges mensuelles de son revenu. De manière générale, on considère une part de 33% du revenu pour évaluer la capacité d’endettement. Toutefois, si les revenus sont élevés, l’intéressé peut pousser ce pourcentage plus haut afin de négocier une période de remboursement moins longue et ainsi accéder à de meilleurs taux d’intérêt.

Lire également : Comment faire le trading automatique ?

L’apport personnel

Pour demander un crédit, certaines institutions demandent un apport personnel qui est généralement estimé à 10% du montant demandé. Dans certains cas toutefois, le plancher de l’apport personnel peut être supérieur à ce pourcentage. Ce critère permet également d’utiliser un simulateur directement dans la mesure où il est possible d’estimer son crédit immobilier simplement en renseignant l’apport personnel.

Si l’intéressé souhaite apporter une contribution de 25 000€ par exemple, il peut utiliser un simulateur qui devrait situer sa capacité d’emprunt autour des 250 000€ en fonction des particularités de son opération.

Les frais et les aides éligibles

Il faudra aussi prendre en compte les frais annexes au crédit ainsi que les aides qui peuvent alléger le financement pour profiter pleinement des fonctionnalités du simulateur de prêt immobilier. Selon les particularités de l’opération à réaliser, il peut être utile d’intégrer les :

  • frais de dossier de banque ;
  • frais de garantie ;
  • émoluments du notaire ;
  • mensualités de l’assurance prêt immobilier ;
  • frais de déménagements et d’ameublement ;
  • dépenses liées aux travaux de rénovation, etc.

Pour ce qui est des aides, il faudra se renseigner au mieux sur celles qui s’adressent à son profil afin de les intégrer au simulateur.

accompagnement avec un courtier

L’apport d’un courtier pour compléter le processus

Les éléments cités permettront d’effectuer une simulation pour mieux préparer son projet. Toutefois, il ne faudra pas uniquement se baser sur ce résultat pour aller déposer son dossier de demande auprès d’une banque.

De fait, en fonction de la transaction à réaliser, demander l’assistance d’un courtier pourrait augmenter considérablement les chances d’obtenir un prêt avec des conditions avantageuses. Le professionnel participe de fait à la constitution du dossier afin de mettre en lumière les bons points de votre profil. Il s’agira donc de prendre le temps de considérer ses options avec cet expert afin de bénéficier d’un accompagnement tout au long de sa démarche d’estimation et d’obtention de prêt immobilier.

Partager :