Quelle surface pour une assurance habitation ?

11
Partager :

L’assurance habitation est la meilleure manière de vous protéger et de protéger votre logement contre certains risques ou dommages. Cependant, la prime de l’assurance est fixée selon la surface de votre logement. Cet article parlera de la surface prise en compte pour une assurance habitation.

Quelle est la surface à déclarer pour une assurance habitation ?

La surface de votre logement est prise en compte pour le calcul de la prime d’assurance. Ainsi, elle vous sera demandée systématiquement par l’assureur pour estimer le tarif de votre assurance habitation. Vous devez alors connaitre la surface du sol du logement à assurer.

A lire aussi : Pourquoi choisir le fournisseur Mint Energie ?

Les murs, les cloisons, les escaliers ne sont pas considérés dans la surface à prendre en compte. D’après la loi Carrez, la surface au sol est comptabilisée si la hauteur sous plafond est d’au moins 1,80 mètre. Les surfaces qui sont extérieures au logement comme les balcons et les terrasses ne sont pas prises en compte.

Par contre, les greniers et combles sont déclarées comme surface habitable. Même si ses surfaces ne sont pas aménagées comme pièces à vivre. La meilleure manière de connaitre réellement la surface du logement, c’est d’appeler un spécialiste pour calculer la superficie précise.

A lire également : Comment réussir son aménagement d'intérieur ?

Comment faire le compte de la surface à déclarer ?

Il y a des règles sur lesquelles se base l’assureur pour calculer la surface générale à assurer. De façon générale, une pièce à vivre ou principale est déclarée et compter pour une pièce. Une pièce principale est déclarée si elle fait plus de 9m2 au sol ou moins de 30 ou 40m2 au sol.

Une pièce de plus de 40m2 qui est un grand séjour est comptée pour deux. Si la pièce est utilisée pour un séjour avec une cuisine, c’est la surface servant de séjour qui est considéré pour la prime d’assurance.

En effet, les pièces d’eau et de service comme la cuisine, une entrée, les couloirs, une terrasse ne sont pas comptabilisée pour fixer la prime. De plus, le bacon, le cellier, la buanderie, le dressing, la véranda, ne sont pas aussi comptabilisée pour fixer la prime.

Quand est-ce que la surface est déclarée pour une mezzanine ?

La mezzanine est un cas particulier, dans le calcul de la surface à considérée pour fixer la prime d’assurance habitation. Les polices d’assurances considèrent, qu’elle devrait être ajouter à la pièce dans laquelle elle se trouve.

Donc la surface occupée par la mezzanine est incluse dans la surface au sol de la pièce où elle se trouve. Ainsi, d’après la loi Carrez, elle n’est pas comptabilisée si la hauteur sous plafond est de plus de 1,80m.
Ainsi, la loi Carrez stipule que les pièces dont la hauteur sous plafond est d’au moins sont les seules à prendre en compte pour fixer la prime.

En conclusion, la cotisation pour une assurance habitation est fixée par rapport à la surface de votre logement. Les surfaces considérées pour l’assurance habitation doivent être des surfaces habitables. Ces surfaces ne doivent pas excéder 40m2 au sol sinon est comptabilisée comme deux pièces. La surface au sol est comptabilisée si la hauteur sous plafond est d’au moins 1,80 mètre.

Partager :