Les 4 principes les plus importants de l’entraînement en résistance

285
Partager :
musculation

L’entraînement en résistance (force) est l’un des entraînements sportifs les plus efficaces. Il vous permet de brûler les graisses rapidement, tout en augmentant la force et la masse musculaire. Des exercices spécialement sélectionnés qui sollicitent les muscles plus que dans le cas d’autres séances d’entraînement. En conséquence, les muscles deviennent plus gros et plus forts. Apprenez 4 règles qui doivent être suivies pour que l’entraînement en résistance apporte les résultats souhaités.

Pour rendre l’entraînement en résistance (entraînement en force) sûr et efficace, les règles suivantes doivent être suivies. Voici les principes de base de l’entraînement en résistance :

A lire aussi : Les outils thérapeutiques dispensés en ostéopathie

  1. Les exercices de résistance peuvent être effectués sur des machines de résistance, en utilisant des poids libres ou simplement en utilisant votre propre charge corporelle. Par conséquent, nous n’avons pas besoin d’un lieu ou d’un équipement spécialisé pour nous entraîner. Les kettlebells peuvent être remplacés avec succès par un bidon d’eau de cinq litres, par exemple.
  2. L’essence d’un entraînement de qualité et sûre est, entre autres, la sélection de charge appropriée. Les poids doivent être ajustés aux capacités et aux besoins individuels – en pratique, le meilleur poids est de 75 à 85 % de la charge maximale. Tout cela pour éviter la création d’articulations en surcharge dangereuses pour la santé. La plus grande sécurité pendant l’entraînement est assurée par des machines de résistance qui minimisent le risque de blessures. En raison du fait que les appareils de résistance sont utilisés pour un entraînement isolé, ils ne sont pas aussi efficaces que les exercices avec des poids, tels que les haltères.
  3. Lors de l’entraînement, vous ne devez pas vous concentrer sur le poids et les répétitions, mais sur la technique. Il est d’une importance primordiale dans ce cas, car il augmente la conscience du corps et vous permet d’obtenir le meilleur effet. La bonne technique d’entraînement en force est un ensemble de plusieurs éléments, qui comprennent :
  • Posture / position du corps stable et sûre,
  • Choisir le bon poids,
  • Vitesse de déplacement,
  • Concentration globale.

Les exercices de force ne peuvent pas être « raccourcis ». Il est inacceptable de raccourcir l’amplitude des mouvements lors des répétitions ultérieures. Chaque répétition doit être effectuée avec la même précision que le premier exercice. De plus, méfiez-vous des mouvements supplémentaires qui gâchent l’effet d’entraînement et augmentent le risque de blessure. Ils comprennent, entre autres, le fait de balancer le torse, plier la colonne vertébrale ou lancer le poids. Ce dernier est un « péché » très courant chez les pratiquants – en particulier les débutants. Pour s’assurer que l’entraînement est bien fait, il est bon de consulter un entraîneur professionnel au début de votre aventure avec des exercices de musculation. L’entraînement sous la supervision d’un professionnel vous permettra d’éviter les erreurs qui pourraient entraîner un développement musculaire incorrect et d’éventuelles blessures.

  1. Les exercices d’une bande elastique musculation les plus efficaces sont ceux effectués dans les séries 1 à 3 avec 8 à 12 répétitions. En raison de la différence de structure des muscles individuels, le nombre de répétitions et de séries d’exercices doit être adapté à chaque partie du corps. S’il y a trop de répétitions et que le poids sélectionné est trop léger, l’entraînement deviendra inefficace. La règle d’or est de faire plus de séries pour les muscles plus gros, par exemple la poitrine, et un plus petit nombre pour les muscles plus petits, par exemple les biceps.

A lire également : Calcul date congé maternité : calculer la durée

Partager :