Quel accompagnement choisir lorsqu’on se lance dans le domaine entrepreneurial ?

433
Partager :

Créer son propre business n’est pas une simple affaire. Vous devez faire de nombreuses tâches, quel que soit ce que vous voulez vendre. Afin de bien réussir dans ses tâches, il faut se faire accompagner. Nous vous proposons dans cet article quelques accompagnements que vous pouvez choisir.

Les incubateurs et accélérateurs

Ce sont des structures qui proposent un hébergement et un accompagnement de votre projet. L’hébergement est un réel avantage pour vous, car il vous permet de bénéficier d’un espace de travail à un prix généralement inférieur aux tarifs du marché.

A voir aussi : Métiers de bouche : Découvrez la qualité des fours professionnels de la marque Unox

Aussi, l’incubateur vous accompagne depuis le stade d’idée, le début de projet, de recherche de votre marché, ou encore le début d’activité. Quant à l’accélérateur, il accompagne et booste la croissance de votre entreprise lorsque celle-ci évolue déjà sur son marché.

Il est possible de retrouver les deux offres dans la même structure par exemple l’incubateur Manufactura à Lyon.  Par ailleurs, il existe différents incubateurs et accélérateurs. Ils sont catégorisés suivant un modèle économique et aussi suivant la performance. Votre choix va définir les conditions auxquelles vous serez soumis.

A lire également : Helios : comment ouvrir un compte bancaire pro ?

Structures selon le modèle économique et la performance.

En tenant compte du modèle économique, il existe trois types de structures d’accompagnement. Vous pouvez vous rendre sur le site https://www.akheoslab.fr/ pour comprendre l’accompagnement proposé par une structure. Mais il faut noter que nous avons différents types de structures :

Structures entièrement gratuites : ce genre de structure est sans prise de part au capital. Vous n’avez pas l’obligation de rétribution sur votre chiffre d’affaires. Notez que ce genre de structure est financé par l’État pour soutenir l’entrepreneuriat afin de mieux accompagner les entrepreneurs dans leurs différents projets.

Structures payantes : contrairement aux structures gratuites, vous devez participer au capital. Il peut s’agir du loyer, du ticket d’entrée ou encore d’une rétribution sur le chiffre d’affaires selon des conditions préétablies. Ce sont de structures semi-publiques, c’est-à-dire subventionnées par l’État.

Structures qui prennent part au capital : ce genre de structure exige une volonté plus forte d’innovation et de rentabilité et mise de ce fait sur votre réussite. Leur rémunération peut être sur un loyer mensuel, une prise de parts au capital, des rétributions sur le chiffre d’affaires pour un temps donné.

Dans tous ces types de structures, il existe des incubateurs et accélérateurs généralistes et spécialisés.

Les structures généralistes vous aident à progresser de manière globale sur la construction de votre projet. Aussi, elles vous mettent en relation avec leur réseau composé d’acteurs de différents domaines d’activités et également de financiers. Ils permettent ainsi de créer des synergies et d’amener des regards extérieurs.

Quant aux structures spécialisées, elles se positionnent beaucoup plus sur des compétences bien précises à savoir l’intelligence artificielle, les arts, l’agroalimentaire et bien d’autres. De plus, ils proposent un accompagnement technique et une mise en réseau ciblée favorisant ainsi une bonne réussite.

Partager :