Que penser des culottes menstruelles ?

68
Partager :

La culotte menstruelle est aujourd’hui une nouvelle alternative aux protections hygiéniques lors des règles. Que penser réellement de ces culottes menstruelles ?

Comment fonctionnent les culottes menstruelles ?

Il faut dire que les matières et formes des culottes menstruelles varient d’une marque à une autre. Bien que leur fonctionnement ressemble à de la magie, il n’en est rien. Ces culottes sont généralement composées de trois couches bien fixées au fond. Il y a tout d’abord, un tissu assez doux dont le rôle est d’absorber le liquide. C’est cette première couche qui est en contact direct avec l’intimité. Elle est généralement faite en coton.

A lire aussi : Covid-19 : l'importance des masques pour limiter la pandémie

Ensuite, vient un tissu de rétention qui permet d’attirer le liquide au fond de la culotte. Un tel tissu a pour rôle de vous garder au sec. Pour le réaliser, de nombreuses marques françaises font généralement usage de bambou ou encore d’eucalyptus et des composants aux propriétés anti-odeurs ou antibactériens. Par contre, certaines marques étrangères font usage de laine mérinos, de la polaire de coton ou encore de nanoparticules d’argent pour réaliser cette couche.

Enfin, il y a la troisième couche, qui est généralement un tissu respirant, mais imperméabilisant. C’est donc grâce à ce tissu que les accidents ne surviennent pas. Ce tissu est fait de polyester composé de polyuréthane, généralement connu sous le nom de PUL. C’est donc grâce à la superposition de ses trois tissus que l’on arrive à passer sa journée au sec.

A lire aussi : CBD, chanvre, cannabis : quelle est la différence ?

Les culottes menstruelles sont-elles fiables ?

De nombreuses expériences l’ont démontré. Que les règles soient légères, normales ou abondantes, les culottes menstruelles sont de réelles libérations pour les femmes. On peut arriver à les garder durant toute la journée sans qu’il y ait risque de fuite. Il suffit de bien choisir le modèle. Il y a les culottes menstruelles normales qui absorbent l’équivalent d’un à deux tampons. Ces culottes sont parfaites pour les flux moyens ou légers. Il y a aussi les culottes de types « flux ++ » qui absorbent une quantité de trois à quatre tampons pour les jours de règles abondantes.

Lorsque vous essayez ces culottes, vous constatez qu’elles vous protègent de la sensation prolongée d’humidité. Bien qu’il soit évident que l’on sente le flux couler, la culotte n’est humide que le temps que les couches qui la composent fassent leurs jobs. Ainsi, dès que le sang est capturé, tout va bien. Par contre, si la sensation d’humidité ne disparaît pas, il faut savoir que la culotte est pleine et que c’est le moment de la changer. Ainsi, en début ou en fin de cycle, le flux est assez léger et on oublie complètement les règles.

Que retenir en matière de confort ?

Le grand avantage des culottes menstruelles, c’est que celles-ci ne bougent pas et ne font pas non plus de plis. De plus, bien qu’on pourrait craindre un effet « couche », la culotte menstruelle est épaisse, mais n’est ni gênante ni visible. Aujourd’hui, les marques de culottes menstruelles se soucient énormément du confort de celles qui la portent.

Partager :