Pourquoi faire une isolation par l’extérieur dans votre maison ?

104
Partager :

L’isolation par l’extérieur présente un grand nombre d’intérêts. C’est la raison pour laquelle, il est nécessaire de le considérer dans le cas d’une rénovation avec ravalement de façade. Il s’agit d’une technique d’isolation thermique ayant pour objectif d’habiller les murs extérieurs d’un revêtement isolant protecteur chaud.

Isolation par l’extérieur : bien comprendre

L’isolation par l’extérieur, aussi appelé dans le jargon ITE, consiste à revêtir votre maison avec un empilement de couches de divers matériaux constituant un système complet qui limite la l’infiltration de l’air froid. Le travail des entreprises spécialisées dans l’isolation des maisons consiste à positionner une bonne couche d’isolant, notamment du PSE ou polystyrène et de la fibre de bois ou de la laine de roche. Par la suite, en fonction de la finition, elles peuvent poser un ensemble de sous-enduit, de crépi décoratif hydrofuge, une armature grillagée ou encore un film d’étanchéité enveloppé du bardage. L’ensemble de ces couches constituent la carapace protectrice appelée mur manteau.

A découvrir également : Comment laver un tapis en laine ?

Bardage ou enduit : que choisir ?

Cela dépend principalement du goût mais parfois, la réglementation locale entre aussi en jeu. En effet, la modification de l’apparence d’une façade exige l’acquisition d’un permis de construire et quelques municipalités ou en l’occurrence leur architecte-conseil n’apprécient pas les réalisations qui détonnent de trop avec leur environnement.

Il existe deux types d’enduits, soit les enduits organiques et hydrauliques ou minéraux. Les enduits hydrauliques associent la chaux au ciment et sont appliqués en couche dense grâce à une machine à mortier. Ils sont présentés en divers coloris, granulométries et décors, de plus, leur application peut être réalisée en finition rustique plat, rustique ou encore gratté. En ce qui concerne les enduits organiques, ils sont plus avantageux financièrement. Il s’agit d’un revêtement organique tiré de résines synthétiques. Leur application peut être faite à la main, mais il est aussi possible de les projeter en couche fine. Cette dernière option est parfaite dans le cas où vous désirez avoir une façade homogène et lisse.

Lire également : Comment bien entretenir sa maison pour éviter la prolifération des moustiques ?

Quant aux bardages, ils sont présentés en plusieurs matériaux, notamment en bois comme le pin Douglas, le red cedar ou le sapin. Ils peuvent aussi être en béton, en ardoise, en fibre-ciment, en zinc ou en terre cuite. Il existe même des immeubles avec un habillage en Corian. Par surcroit, il est possible de trouver diverses présentations des bardages comme les clins, tuiles, mais aussi les panneaux. Ces revêtements sont appliqués sur ossature métallique ou en bois.

Isolation par l’extérieur, les avantages

En procédant à la suppression des ponts thermiques, au raccordement des planchers, dans les angles de l’armature et dans les huisseries, l’isolation par l’extérieur présente une grande efficacité. Par ailleurs, elle permet de préserver la surface habitable. En effet, d’après le Centre scientifique et technique du bâtiment ou CSTB, une isolation performante par l’extérieur fait diminuer jusqu’à 7% de la surface habitable. De ce fait, l’isolation par l’extérieur est intéressante malgré le fait que la surface au sol s’élargit. Dans ce cas, l’État cautionne un faible dépassement du coefficient d’occupation des sols ou COS.

Par ailleurs, l’isolation par l’extérieur permet aux habitants de ne pas délaisser leur maison. C’est un avantage estimable. En effet, pendant un chantier d’isolation par l’extérieur, le travail est réalisé alors que les habitants de la maison restent à l’intérieur étant donné que toute intervention a lieu à l’extérieur. En outre, il est dorénavant possible de trouver des revêtements particuliers afin de satisfaire aux besoins de certaines maisons ayant des façades à moulures et les fabricants offrent des modénatures qui permettent d’isoler en préservant en même temps le style originaire.

L’isolation par l’extérieur comparé à l’isolation thermique par l’intérieur

Il n’est pas évident d’affirmer que l’isolation par l’extérieur présente un coût moins important que l’isolation thermique par l’intérieur. En effet, la surface à isoler détermine le prix, mais pas uniquement. La complexité de la façade et des travaux impliqués, notamment la dépose et la réinstallation des volets, les travaux sur les passepoils de toit sont également des facteurs déterminants dans le prix.

Néanmoins, en rénovation, les professionnels conviennent sur un coût moyen situé entre 120 et 180 euros le m². L’isolation par l’extérieur présente une technique 2 en 1. En effet, étant donné que l’isolation et le ravalement coudoient, le propriétaire grappille sur le délai des travaux.

Partager :