Les premiers signes de la ménopause

58
Partager :

La ménopause est une étape incontournable, un passage obligé chez toutes les femmes du monde entier. Elle signifie la fin de la période reproductive chez la femme et elle survient généralement autour de la cinquantaine. La ménopause peut entrainer avec elle, tout un tas de changements et désagréments. Il est donc important que vous les connaissiez afin de bien vous préparer pour l’accueillir. Mais quels sont les premiers signes de la ménopause ? Éléments de réponses dans les lignes à suivre.

Des cycles irréguliers

Les premiers signes de la ménopause peuvent apparaitre des années bien avant l’installation de la ménopause. On parle donc de la préménopause. Elle se définit par une perturbation des cycles menstruels, plus courts puis plus longs que d’habitude. Il faut noter qu’au cours d’un cycle normal, la femme secrète des œstrogènes dans un premier temps puis de la progestérone après l’ovulation. Mais au moment de la préménopause, la production d’œstrogène est très importante chez la femme. Cet excès d’œstrogène s’explique par le fait que la femme n’ovule plus fréquemment comme entre temps. Ce qui provoque donc des tensions mammaires, des sensations de gonflement et de lourdeur. Ça entraine également des saignements très abondants, puis moins abondants et moins réguliers. Enfin, pour vivre confortablement ces périodes, notez qu’il existe au moins une solution qui diminue les désagréments liés à la ménopause.

A lire en complément : Comment réussir une rencontre entre hommes à tous les coups ?

Les émanations de chaleur

Parmi les premiers symptômes de la ménopause, il y a aussi la présence des bouffées de chaleur. Elles sont présentes chez 3 femmes sur 4 à partir de l’âge de 48 ans. Les bouffées de chaleur sont de brusques montées de chaleur corporelle. Elles peuvent être engendrées de jour comme de nuit et s’escortent de rougeurs au niveau du visage et du buste. De plus, elles s’accompagnent de sueurs, de fourmillements, parfois de vertiges et de palpitations. Enfin, retenez que les bouffées de chaleur commencent en préménopause et persistent parfois plusieurs mois, parfois plusieurs années.

Un gain de poids

Pour ce qui est des premiers signes de la ménopause, vous pourrez vous attendre à une prise de poids. En préménopause, le métabolisme de la femme change et perdre du gras devient une tâche délicate. Car, le métabolisme se ralentit et la chute des œstrogènes aident à l’accumulation de graisses et une surcharge pondérale au niveau du ventre. De plus, il faut noter qu’il est possible que cette carence hormonale accroisse les compulsions alimentaires telles que le sucre, du gras. D’où l’importance d’avoir une alimentation équilibrée et de faire de l’exercice.

A lire en complément : Mandataire automobile : pourquoi faire ce choix pour son achat de voiture ?

Une humeur maussade et un manque d’énergie

Lorsqu’une femme atteint l’âge de la ménopause, elle peut être confrontée à plusieurs symptômes. Entre autres, vous risquez de devenir sensible à un manque de motivation, l’irritabilité, la mélancolie, la morosité, la fragilité émotionnelle, l’anxiété, etc. En effet, la chute des hormones féminines peut également entrainer de la déprime, car les œstrogènes régulent votre humeur. Lorsque la production des œstrogènes diminue, cela peut entrainer chez vous un manque d’énergie voire même une fatigue intense. Donc, il faut noter que les hormones jouaient un rôle antifatigue sur le cerveau. Enfin, à ce manque d’énergie peuvent s’ajouter des troubles du sommeil.

Une baisse de la libido et autre signe

En outre des signes cités plus haut, vous compterez parmi les premiers signes de la ménopause une baisse de la libido. À l’état de la ménopause, près de 50 % des femmes se plaignent d’une réduction de la lubrification vaginale et d’une baisse de la sensibilité clitoridienne. D’ailleurs, vous verrez que la majorité des femmes à la ménopause connaissent une baisse de leur désir dès l’arrêt définitif des règles. Notez donc que la baisse de la libido et la sécheresse vaginale sont dues à la chute hormonale. En outre, à la ménopause ou avant la ménopause, vous pourrez souffrir d’autres symptômes. À titre indicatif, les troubles urinaires, douleurs articulaires, asthénie, perte d’attention, pertes de mémoire, etc.

Partager :