Les critères pour le choix d’un bac de rétention

20
Partager :

Un bac de rétention est un équipement destiné à supporter des réservoirs qui contiennent des produits potentiellement dangereux ou polluants. Il permet de faciliter le déplacement de ce type de substance, de protéger l’environnement et les personnes, mais aussi de préserver la propreté de l’espace de travail. Il existe aujourd’hui un large choix de modèles de bacs de rétention sur le commerce. Découvrez dans cet article les principaux critères à prendre en compte pour faire le bon choix.

La nature du produit à stocker

C’est le premier critère à prendre en considération pour bien choisir un bac de rétention. En effet, la nature du produit à entreposer et à manipuler conditionne grandement le matériau de l’équipement qui s’apprête à le recevoir.

A lire en complément : Trouver un casino en ligne sécurisé

De manière générale, vous devez utiliser un bac de rétention en acier galvanisé pour stocker des produits polluants non corrosifs. Pour l’emmagasinage d’hydrocarbures et de produits inflammables ou encore de produits polluants non agressifs, les modèles en acier finition polyépoxyde sont à privilégier.

Pour le stockage de produits chimiques agressifs et corrosifs, les bacs de rétention en polyéthylène sont tout indiqués. Vous pourrez trouver sur le marché plusieurs sortes de bacs de rétention en polyéthylène dont notamment ceux en polyéthylène recyclé et ceux en polyéthylène haute densité qui est plus communément appelé PEHD.

A voir aussi : La carte de fidélité physique a encore de beaux jours devant elle !

Résistant aux bases et acides, les bacs de rétention en plastique peuvent également être utilisés pour stocker les produits polluants et corrosifs. Mais pour les produits extrêmement corrosifs et agressifs, mieux vaut se tourner vers des bacs de rétention en acier inoxydable.

produits toxiques

Le volume de rétention

Faisant l’objet d’une réglementation stricte sur le territoire national, la capacité de rétention est également un critère essentiel dans le choix d’un bac de rétention. Elle est estimée en fonction du classement de chaque industriel.

De manière générale, la capacité de rétention autorisée équivaut soit à 100 % du volume du plus grand contenant soit à 50 % du volume total des réservoirs associés. La plus grande de ces deux valeurs sera celle à prendre en compte.

Une bonne estimation du volume de rétention vous permettra de bien choisir les bacs bien adaptés au stockage temporaire ou durable de vos différents produits. On distingue notamment :

  • Les bacs de rétention pour les petits volumes : ils sont idéals pour les petits contenants tels que les bidons et les jerricans qui sont amenés à être transportés de manière régulière. Ils peuvent être gonflable, souple ou encore pliable.
  • Les dalles de rétention: elles sont surtout utilisées dans les ateliers et les garages, autrement dit en intérieur ou à l’abri. Elles permettent de recueillir les hydrocarbures.
  • Les bacs avec support de fût: comme leur nom l’indique, il s’agit de support destiné à l’entreposage de fûts. Ils sont surtout utilisés pour les produits à haut risque, car ils en facilitent leur prélèvement et leur transvasement.
  • L’entrepôt de stockage avec rétention : ce sont des containers qui permettent d’entreposer les contenants en toute sécurité tout en apportant de l’espace pour soutirer, déplacer et transvaser les produits.

Vous l’aurez compris, il est primordial d’attacher le plus grand soin au choix de vos bacs de rétention en fonction des matières que vous aurez à y entreposer, et ce, pour des raisons de sécurité.

Partager :