Le bitcoin : son rôle et ses avantages

26
Partager :

Le bitcoin s’impose de plus en plus comme alternative monétaire et attire l’attention des entreprises. Echappant au contrôle des banques centrales et à la soumission des marchés financiers classiques, les cryptomonnaies prennent aujourd’hui leur place parmi les stratégies des sociétés et les systèmes bancaires. La plus connue des cryptomonnaies s’appelle le bitcoin dont le cours a dépassé les 10 000 dollars en 2017.

Définition du bitcoin

Conçue en 2009, le bitcoin est une monnaie virtuelle dont on ne connait pas l’inventeur. Bien que l’on ignore le nom de celui-ci, on est cependant capable d’expliquer le nom de la monnaie virtuelle. Le mot “bit” désigne une unité de mesure en informatique, le mot “coin” veut tout simplement dire “monnaie” dans la langue de Shakespeare.

A lire en complément : Comment obtenir un crédit immobilier sans apport ?

Le bitcoin a la particularité d’être virtuel, il n’est matérialisé ni par pièce ni par billet. Il s’agit d’un système fonctionnant via un réseau indépendant. Cela signifie que le bitcoin est décentralisé des réseaux traditionnels, à l’inverse des monnaies que l’on connait telles que l’euro qui dépend d’une banque centrale par exemple.

Le système du bitcoin consiste en un réseau constitué d’utilisateurs qui sont client et serveur en même temps. Ce fonctionnement porte le nom de pair à pair (P2P).

A voir aussi : Tout savoir sur l’assurance vie

Chaque transactions effectuées par les utilisateurs est listée et inscrite dans une sorte de répertoire nommé blockchain. Il s’agit d’une suite de blocks qui s’accumulent les uns avec les autres, contenant des transactions chiffrées. C’est pourquoi l’on parle de cryptomonnaie, les informations sont en effet cryptées.

Aujourd’hui on ne peut que faire une estimation du nombre d’utilisateurs qui était élevé en 2019 à 5 millions.

Les avantages du bitcoin

Le bitcoin possède de nombreux atouts, parmi eux :

  • Un système fiable et sécurisé :Les transactions chiffrées ne sont pas falsifiables. Si un utilisateur souhaite changer une transaction dans la blockchain, il est obligé de la modifier de façon simultanée sur les autres ordinateurs connectés au réseau. Ce qui est bien sûr irréalisable. Ce fonctionnement est donc très sécurisant pour les utilisateurs.
  • Une monnaie décentralisée :

L’une des grandes forces du bitcoin est le fait qu’il soit indépendant d’un système bancaire. Ce sont les utilisateurs qui permettent son autonomie. C’est d’ailleurs ce que désapprouve les réfractaires au bitcoin. Ils n’apprécient pas l’absence d’une réglementation bien définie à tous les niveaux.

  • Des utilisateurs anonymes :

Si les utilisateurs apprécient autant le bitcoin c’est parce qu’il permet de protéger leurs identités. A l’heure où les données représentent une valeur conséquente et que nos profils sont passés au crible, le bitcoin permet d’être anonyme au moment de faire un achat par exemple. Le nom de l’utilisateur, son adresse postale et e-mail sont invisibles. C’est pourquoi le système du bitcoin attire aussi divers trafiquants comme des banquiers cherchant à passer sous les radars. Cependant, des cas de justice ont prouvé que l’anonymat n’est pas total. Des personnes ont pu en effet être reconnues lorsque des démarches de transfert ou de conversion ont été effectuées.

  • La popularisation du réseau bitcoin :

Si le bitcoin existait avant seulement sur Internet, la monnaie est aujourd’hui utilisable auprès de quelques commerçants. De manière générale, les cryptomonnaies s’imposent de plus en plus dans le cadre de l’entreprise. Les entreprises tentent de trouver effectivement des nouvelles ressources de financement pour ne plus être soumis à la Bourse.

Les utilisateurs ont par ailleurs mis en place une nouvelle monnaie virtuelle, issue du même code informatique que le bitcoin. Il s’agit du bitcoin cash qui permet une utilisation plus simple et accessible.

Si vous souhaitez investir dans le Bitcoin, n’hésitez plus !

Le bitcoin, pour quels usages ?

Il est courant que des personnes transmettent de l’argent à quelqu’un se trouvant dans un autre pays. Il suffit d’avoir un proche vivant à l’étranger et souhaiter lui transférer un certain montant pour une quelconque raison. Ce type de transfert induit des frais qui représentent une somme non-négligeable. En France par exemple, ces frais s’élèvent à 8% alors que ceux du bitcoin sont beaucoup moins onéreux.

Une autre utilité du bitcoin concerne les personnes ne possédant pas de compte bancaire. En effet, 2,5 milliards de personnes ne peuvent payer qu’avec de l’argent liquide. Le bitcoin apparait par conséquent comme une solution pour toutes ces personnes ne faisant pas partie du système bancaire traditionnel. Cela leur offre une sécurité sur des transferts qu’elles voudraient effectuer.

Pour finir, le bitcoin est un outil qui enregistre des informations dans le blockchain. Ces fichiers peuvent être consultés publiquement. Le bitcoin pourrait même servir de base de registre pour recueillir toutes sortes de documents et permettre l’identification de biens et de leurs propriétaires. Des utilisateurs considèrent même que ce système pourrait constituer une base de stockage sécurisée et universelle. Le système du blockchain pourrait modifier profondément et radicalement notre fonctionnement lié aux données.

Un service a d’ailleurs été créé dans cette logique. Cela s’appelle iNation et a pour projet de donner la possibilité à tout internaute de regrouper ses documents personnels et officiels.

 

Partager :