Covid-19 et assurance auto : je roule moins

90
Partager :

La crise de la Covid-19 a bouleversé tous les domaines de la vie quotidienne. Le secteur de l’assurance auto n’a pas été pas épargné. En effet, tous les Français sont confrontés aux réglementations mises en place par l’État, y compris les restrictions de circulation liées à la pandémie. Avec les limitations de déplacement imposées par la crise sanitaire, l’usage du véhicule tend à diminuer, d’autant plus que le télétravail est devenu la norme.

Bien entendu, certaines personnes utilisent encore leur voiture ou leur moto pour se rendre au travail ou faire des achats de première nécessité. Ceci étant, la plupart des gens ont changé leurs habitudes et laissent beaucoup plus leur véhicule au garage. Avec une voiture qui ne roule plus ou que très rarement, il est nécessaire d’adapter son contrat d’assurance auto afin de réduire ses dépenses.

A lire en complément : Comment obtenir le relevé d’information de son assurance auto ?

Covid-19 : passez en revue votre contrat d’assurance auto

Pour l’heure, les contrats d’assurance automobile ne prévoient aucune disposition spéciale concernant la pandémie de Covid-19. Néanmoins, il vous est possible de revoir votre contrat auto et de modifier ou de suspendre certaines options. Dans le contexte particulier du confinement, vous pouvez en effet réduire vos coûts et modifier vos options d’assurance. La réduction consiste à moduler la formule de garantie que vous avez initialement souscrite. Si votre contrat dure depuis plus d’un an, vous pouvez le résilier à tout moment et souscrire de nouvelles garanties qui vous conviennent mieux.

Vous pouvez également souscrire chez un concurrent afin de profiter d’une offre meilleur marché ou plus adaptée à vos habitudes quotidiennes actuelles. En effet, depuis l’entrée en vigueur de la loi Hamon du 1er janvier 2015, il est désormais plus facile de changer d’assurance auto. Vous devez toutefois dépasser la première date d’anniversaire de votre contrat pour le faire. N’hésitez pas à vous renseigner sur les sites dédiés des différents assureurs. Comme vous pourrez le voir ici, les compagnies d’assurance auto proposent généralement un large choix de formules et de garanties qui sont modulables selon votre budget et vos besoins.

A lire en complément : Comment bien nettoyer ses tapis de voiture ?

assurance automobile auto véhicule covid-19

Assurance auto et Covid-19 : est-il possible de demander un remboursement ?

Après les réclamations de l’UFC Que-Choisir, une association de consommateurs française de référence, cinq grandes compagnies d’assurance ont choisi de rembourser une partie de l’assurance auto à leurs bénéficiaires. Si la vôtre en fait partie, vous avez sûrement reçu un courrier vous indiquant ce remboursement lors du confinement de mars 2020. Bien évidemment, le montant remboursé varie selon différents critères. Mais globalement, il s’élève à 50 euros. C’est le cas de la MAIF, de la GMF et de la Matmut. Ces trois compagnies d’assurance ont même annoncé le gel des tarifs pour cette année pour leurs clients les plus fidèles.

Si votre compagnie d’assurance fait partie des 7 autres acteurs majeurs qui n’ont pas répondu à la demande de l’association de défense des consommateurs, il y a tout de même une bonne nouvelle. Vous pouvez en effet réclamer une remise en entamant une démarche individuelle. Cela consiste à solliciter votre assureur en utilisant une lettre type que l’association de consommateurs a mise en ligne sur son site. Notez que ce document a été téléchargé plus de 600 000 fois en 2020. Cette démarche semble fonctionner auprès des assureurs : la majorité des consommateurs concernés ont reçu le consentement de leur compagnie d‘assurance pour un rabais accordé de façon exceptionnelle.

Autre option à envisager : jouer sur la concurrence. Vous pouvez recourir à cette solution si votre assureur ne répond à aucune de vos demandes de remboursement. En effet, c’est son droit. Néanmoins, vous avez aussi le droit de changer d’assureur. Dans le contexte actuel, certaines compagnies d’assurance proposent une baisse exceptionnelle pour cause de pandémie de coronavirus. Elles proposent ainsi des tarifs très avantageux à leurs nouveaux clients.

Est-ce possible d’arrêter de payer son assurance auto pendant le confinement ?

Si votre voiture est en arrêt durant le confinement, vous vous posez sûrement cette question. Avant toute chose, il est important de rappeler que l’assurance auto relève des assurances obligatoires, conformément à l’article L. 211-1 du Code des assurances. Cet article stipule que « toute personne physique ou toute personne morale autre que l’État, dont la responsabilité civile peut être engagée en raison de dommages subis par des tiers résultant d’atteintes aux personnes ou aux biens dans la réalisation desquels un véhicule est impliqué, doit, pour faire circuler celui-ci, être couverte par une assurance garantissant cette responsabilité ».

Aussi, qu’elle soit dans un garage ou sur un parking, la garantie “responsabilité civile” doit être retenue. Ainsi, même lorsque les voitures ne sont pas en déplacement, les automobilistes doivent encore payer leur assurance auto. En effet, c’est l’immatriculation du véhicule qui maintient l’obligation d’assurance, et non son utilisation.

Selon l’article L. 324-2 du Code de la route, « le fait, y compris par négligence, de mettre ou de maintenir en circulation un véhicule terrestre à moteur ainsi que ses remorques ou semi-remorques sans être couvert par une assurance garantissant sa responsabilité civile conformément aux dispositions de l’article L. 211-1 du Code des assurances est puni de 3.750 euros d’amende ».

Le fait de ne pas payer son assurance auto constitue donc un manquement à la loi. D’ailleurs, si votre voiture subit un dommage, si elle est volée sur le stationnement, ou encore en cas d’incendie du véhicule, votre responsabilité peut être engagée et votre assurance peut s’avérer particulièrement utile.

assurance automobile auto véhicule covid-19

Est-il possible de faire baisser sa prime d’assurance ?

En fonction de votre contrat d’assurance auto, vous pourrez réajuster votre prime d’assurance. Si vous avez souscrit une assurance vous assurant seulement lorsque vous conduisez votre voiture, dans ce cas, vous ne cotisez que quand vous roulez. En revanche, si vous êtes certain que votre voiture ne bougera pas durant cette période qui peut éventuellement se prolonger, vous pouvez choisir une autre solution. Cela consiste à modifier votre contrat en formule “au tiers”. Vous devez alors rédiger une lettre pour réclamer une baisse des garanties d’assurance auto à votre compagnie d’assurance.

Selon le Code des assurances, « l’assuré a droit en cas de diminution du risque en cours de contrat à une diminution de la prime ». Certaines entreprises d’assurance proposent donc des réductions des primes d’assurance pendant la période du confinement liée à la Covid-19. Selon leur statut, certaines réduisent les primes en prenant en charge une partie des cotisations. L’objectif est d’aider les sociétés et les automobilistes fragilisés par la crise sanitaire, tout en permettant la continuité de leur assurance.

Peut-on modifier un contrat d’assurance auto ?

Vous pouvez demander la modification de votre contrat auto en supprimant certaines options qui ne vous sont pas forcément utiles pendant le confinement :

  • le prêt d’un véhicule en cas de panne,
  • l’assistance 0 km,
  • le deuxième conducteur.

Pour ce faire, vous devez vous adresser à votre assureur afin de connaître votre éligibilité à ces changements. Cette démarche vous permet aussi de savoir si l’assurance propose ce type de formule réduite. Si oui, veillez à bien vérifier les réductions dont vous pouvez bénéficier. Notez toutefois que les compagnies d’assurance peuvent refuser les demandes de modification de contrat.

Vous pouvez également à supprimer toutes les garanties, excepté la garantie “responsabilité civile”. Cette dernière est en effet obligatoire. Dans ce cas, vous pouvez soit résilier l’ancien contrat pour en constituer un nouveau, soit demander un avenant au contrat actuel.

Une fois le confinement terminé, n’oubliez pas de réajuster votre contrat en fonction de vos nouveaux besoins.

Les compagnies d’assurance qui vont rembourser leurs assurés ?

Solidaires en ces temps difficiles, certaines compagnies d’assurance ont décidé de faire un geste pour leur clientèle. La MAIF est la seule compagnie qui avait anticipé la demande de l’association UFC-Que Choisir en décidant de faire un geste pour ses clients dès la mise en place du premier confinement entre mars mai 2020. Elle a en effet remboursé 100 millions d’euros à ses assurés (auto et moto). En plus du gel de ses tarifs d’assurance auto pour l’année 2020, elle a donc redistribué un montant forfaitaire de 30 euros par véhicule assuré.

Suite à la demande très médiatisée de l’association de consommateurs, d’autres compagnies ont également décidé d’accorder des gestes commerciaux à leurs clients. Ces gestes ont pris diverses formes :

  • un remboursement forfaitaire pour les assurés en difficulté financière (notamment les personnes ayant perdu leur travail durant la crise sanitaire)
  • un gel des tarifs pour 2020 et 2021 pour les professionnels de la restauration (hôtels, cafés, restaurants)
  • un remboursement forfaitaire pour toute souscription d’un contrat d’assurance d’une automobile achetée dans le cadre du plan d’aide national
  • une restitution des cotisations perçues en 2020 pour tous les contrats d’assurance (habitation, auto, moto, pro, santé) sous la forme d’un pourcentage
  • un gel des tarifs pour les particuliers (assurance auto, moto, loisirs, camping-car et habitation)

Certains de ces gestes commerciaux sont conditionnés à un bonus/malus de 0,50, afin de récompenser les bons conducteurs. A noter toutefois que la majorité des remises accordées et des gels de tarifs ne requièrent pas de dispositions particulières. Les compagnies d’assurance ont fait preuve de solidarité face à la crise sanitaire qui a touché l’ensemble de la population.

Partager :