Comment se déroule un vol en hélicoptère ?

148
Partager :
Vol en hélicoptère

Un baptême de l’air est une expérience qui ne s’oublie jamais. Vous avez la possibilité de survoler à des mètres d’altitude votre territoire de résidence et d’avoir une vue splendide de celui-ci. Si vous avez déjà organisé votre agenda pour cette merveilleuse aventure, alors vous devez connaître d’abord le déroulement d’un vol en hélicoptère. Pour en savoir plus, lisez ce qui suit.

Le rappel des consignes de sécurité pour un vol en hélicoptère

À l’instar de tout baptême de l’air, le pilote se charge de rappeler les informations nécessaires. Ces consignes permettent évidemment d’assurer le bon déroulement du vol en hélicoptère. De ce fait, le moniteur prend le soin de présenter les grandes étapes de la trajectoire à suivre. Il profite pour rappeler toutes les règles de sécurité à suivre, une fois à bord. Il s’agit :

A voir aussi : La pyélonéphrite : une infection grave du rein

  • d’éviter toute consommation de cigarettes une fois dans le cockpit ;
  • de protéger ses oreilles du bruit avec un casque disponible ;
  • d’éviter tout mouvement brusque une fois l’appareil en mouvement ;
  • de boucler sa ceinture et la détacher exclusivement sous la permission du pilote ;
  • d’éviter de toucher les commandes si vous êtes assis à l’avant.

Ce n’est qu’après avoir obtenu ces informations utiles que vous vous rendez vers le tarmac pour prendre place à bord de l’appareil.

Le vol proprement dit

Vol en hélicoptère

Lire également : Face au risque « avéré » de cancer, l'agence de sécurité sanitaire demande l'interdiction des cabines UV

Une fois installé sur votre siège, c’est le moment de montrer au pilote que vous avez bien compris toutes les recommandations faites. D’abord, votre premier réflexe est d’attacher votre ceinture. Mettez ensuite le casque pour vous protéger les oreilles contre les bruits assourdissants des hélices. Pour le reste, vous n’avez qu’à suivre les consignes et tout se passera pour le mieux.

Par ailleurs, n’oubliez pas de garder votre appareil photo pour immortaliser ces moments. Prenez des images aussi bien de l’intérieur que de tout ce qui défile autour de vous. Cependant, avec une altitude de plus de 1 000 mètres, il vous faut un outil d’une bonne résolution.

Si cela n’est pas possible, alors profitez sagement des paysages impressionnants et féériques auxquels vous avez accès. Avec le casque radio, vous pouvez écouter tous les commentaires du pilote pour contempler la biodiversité de la zone que vous survolez.

L’étape du vol d’initiation

Après une splendide expérience, vous n’allez tout de même pas vous arrêter en si bon chemin ? L’étape suivante est de passer un autre baptême : un vol d’initiation aux commandes de l’hélicoptère. Avant d’effectuer un vol en hélicoptère en tant que pilote, vous recevez préalablement un cours théorique d’un moniteur. Ce sont des règles qui généralement ne dépassent pas votre niveau intellectuel.

À titre d’exemple, vous devez vous assurer que les portes soient bien fermées avant le départ. Vous recevez des informations sur les différentes zones sur lesquelles il est conseillé d’atterrir. De même, vous avez des rudiments sur la maîtrise des commandes une fois l’appareil en vol.

Par ailleurs, le pilote prend en charge les moments de décollage et d’atterrissage, car ce sont des opérations délicates. Pour ce qui est de votre responsabilité, essayez des déplacements sur la longitude ou la transversale. Avec un peu d’expérience, vous pouvez même accélérer pour décupler les sensations.

Que savoir d’autre sur un vol en hélicoptère ?

Pour réussir un vol en hélicoptère, il y a des informations importantes que vous devez avoir. En effet, c’est impératif d’obtenir les données météorologiques de la date ultime. Alors, si la visibilité est faible ce jour-là, autant reporter le vol. Vous pouvez donc convenir d’une autre date avec le pilote.

En outre, si vous désirez effectuer une traversée en famille, sachez que vous avez suffisamment de place dans le cockpit. Vous avez pour certains modèles jusqu’à sept places pour passagers. Il n’y a rien de mieux pour passer ces moments uniques avec ceux que vous aimez.

Par ailleurs, vous n’avez pas besoin de mettre une tenue stricte pour votre aventure. Soyez le plus relax possible. Une fois à bord vous disposez de l’équipement suffisant qui vous protège. Il ne vous reste qu’à définir la durée de cette activité ainsi que votre budget pour passer des moments inoubliables.

 

Partager :