Bien peindre un meuble en bois : ce qu’il ne faut pas faire

727
Partager :

Pour donner un coup de neuf à un mobilier en bois, on peut très bien se permettre de le peindre. Sur le coup, vous pouvez vous dire que peindre un meuble n’est pas si compliqué, mais parfois, on peut être déçu du résultat. Voici donc les erreurs à éviter pour bien peindre ce mobilier.

Peindre n’importe quel meuble

On ne peut pas peindre tout mobilier en bois. Pour être plus précis, un meuble dont le bois est en fin de vie, pourri ou ramolli ne peut plus être peint. Cette couche de peinture risque même de l’abîmer encore plus. Avant d’attaquer le travail, assurez-vous que le bois est encore en bon état. Un meuble peut être jauni, mais s’il est en bois massif et s’il a été bien entretenu, le bois peut être bon.

A découvrir également : Pourquoi choisir une déco bois pour son intérieur ?

Ne pas préparer la zone de travail

Vous devez le savoir : tout travail de peinture nécessite une préparation. Cependant, quand on dit « préparation », ceci ne concerne pas uniquement le meuble. Vous devez également préparer l’espace de travail. Pensez à protéger l’environnement de travail en installant du papier journal ou des draps. Pour certains meubles aussi, cette préparation passe par le démontage de certaines pièces.

Ne pas poncer le meuble

Certains diront que le ponçage n’est pas une étape obligatoire, d’autant plus qu’il existe des peintures avec l’indication « sans ponçage nécessaire ». Sachez toutefois que pour que la peinture adhère bien au mobilier, vous devez réaliser le ponçage. Là, il faudra faire attention pour ne pas trop déformer le meuble. L’idée n’est pas non plus de décaper la surface.

A découvrir également : Choisir une suspension pour le coin repas

Choisir n’importe quelle peinture

Dans la collection des peintures, vous allez remarquer que certaines sont recommandées pour une utilisation spécifique. Il faut utiliser la peinture adéquate et pour notre cas, il faut prendre une peinture bois. Pour ce qui est de la couleur, privilégiez une teinte qui vous plaira dans le temps et qui convient au style de la pièce où est posé le meuble.

Ne pas nettoyer correctement le meuble

Lorsqu’on a une vieille table ou une vieille chaise, on se dit qu’un coup de pinceau la rendra plus jeune, mais surtout plus propre. On zappe alors la case « nettoyage ». C’est aussi une erreur, car la saleté et toute autre impureté remet en cause l’adhérence de la peinture. Il est donc important de bien nettoyer le meuble en le lavant. Attendez aussi à ce qu’il soit bien sec avant d’attaquer la première couche de peinture.

Ne pas respecter le temps de séchage

Vous avez attendu quelques bonnes heures avant d’appliquer la première couche, vous devez encore patienter avant de prendre le pinceau pour mettre la seconde couche. En effet, beaucoup d’entre nous font l’erreur d’ignorer le temps de séchage. Pourtant, ceci a un impact sur le résultat. Prenez donc le temps de bien vérifier le temps de séchage indiqué sur le pot de la peinture suédoise et respectez-la. Il peut arriver que la peinture paraisse sèche en surface, mais la base peut toujours être volatile.

Partager :