Le top 6 des meilleurs métiers dans la filière automobile

149
Partager :
Reezocar: site de petites annonces automobiles

La France compte 4 400 sites de production convertis dans la filière automobile, donnant ainsi lieu à plusieurs secteurs d’activité tous aussi intéressants les uns que les autres. Entreprises spécialisées, grandes filiales ou autoentrepreneurs, le secteur de l’automobile emploie actuellement près de 126 000 salariés. Un chiffre conséquent qui place la filière de l’industrie automobile parmi les secteurs clés de développement. Voyons à travers cet article les 6 principaux domaines porteurs d’emploi que l’on retrouve dans le secteur automobile.

L’agence automobile

Ce type d’entreprise se consacre à la vente et à la location de véhicules neufs et d’occasion. En règle générale, il sert d’intermédiaire entre le vendeur et l’acheteur. Autrement dit, une agence automobile arbore le même principe qu’une agence immobilière.

A lire aussi : Comment se garer pas cher à proximité de l’aéroport ?

En effet, si on souhaite vendre sa auto, il suffit de se rendre auprès d’une agence auto pour proposer son véhicule. Un conseiller va ensuite prendre la voiture en photo, la faire inspecter et l’inscrire dans la base de données de l’agence.

Un conseiller accompagne le propriétaire vendeur également dans toutes les démarches de vente de son auto (promotion, organisation de rendez-vous avec les acheteurs potentiels, vente…). L’agence encaisse environ 10 % de la valeur de la voiture.

A voir aussi : Comment bien nettoyer ses tapis de voiture ?

Le recours aux services d’une agence automobile constitue avant tout un gain de temps considérable et vous apporte plus de crédibilité que la vente entre particuliers.

agence automobile

Le carrossier-peintre automobile

Le métier de carrossier est certifié par des formations spécialisées et professionnelles. Il s’agit donc d’un travail de haute technicité qui nécessite des compétences particulières. Le carrossier intervient principalement dans la réparation et la remise en état d’un véhicule endommagé ou ayant subi un accident. Son travail consiste notamment à :

  • diagnostiquer les dégâts du véhicule,
  • dessiner un plan de réparation,
  • démonter la voiture,
  • former ou fabriquer les accessoires nécessaires à la remise en état.

Le quotidien du carrossier se résume donc à effectuer les tâches suivantes :

  • débosselage auto ;
  • installation de nouvelles pièces,

Le maquettiste automobile

Le maquettiste automobile est celui qui dessine les nouveaux modèles de voiture. Souvent employé dans une grande firme de production auto, il travaille en étroite collaboration avec le designer et les techniciens. Sa principale attribution consiste à confectionner une maquette du nouveau modèle, après simulation informatique du projet en 3D. Les recherches et les travaux de perfectionnement réalisés par le maquettiste automobile aboutissent souvent à la réalisation d’une maquette en taille réelle ou réduite.

Même si le maquettiste auto se charge essentiellement de la conception des nouveaux modèles de véhicule, il peut aussi être affecté sur d’autres missions, comme la rénovation d’un modèle de voiture déjà existant.

Un maquettiste automobile doit nécessairement présenter certaines qualités. La maîtrise des outils informatiques de conception, la connaissance de la mécanique automobile et la compréhension des plans de designer en font partie.

Le dépanneur-remorqueur

On fait appel à un dépanneur-remorqueur en cas d’accident et/ou de panne. Le travail de ce professionnel consiste à repérer rapidement l’origine d’une panne de voiture. Ce n’est pas tout ! Il lui appartient également de proposer les meilleures solutions. Dans certains cas, la réparation ne nécessite pas que l’on déplace la voiture jusqu’au garage. Le travail se fait alors sur place avec les outils adéquats, ainsi que les dispositifs de sécurité mis en place par le dépanneur.

Dans le cas où le véhicule nécessiterait d’importantes réparations, le dépanneur-remorqueur procédera à son remorquage. Pour ce faire, il se servira d’un matériel de levage qui déposera la voiture dans le garage ou le lieu de maintenance.

Le dépanneur-remorqueur est un professionnel travaillant généralement au sein d’une entreprise spécialisée dans ce domaine. Il détient un CAP en maintenance. Pour mener à bien les missions qui lui sont assignées, il doit maîtriser les technologies informatiques ainsi que les divers outils de contrôle électrique. Il faut aussi qu’il dispose d’une connaissance parfaite de la mécanique automobile.

Le contrôleur technique

Comme l’indique clairement la loi, chaque véhicule de moins de 3,5 tonnes doit passer un contrôle technique, et ce, avant sa 4e année d’utilisation. Il faudra ensuite renouveler la procédure tous les 2 ans.

Le contrôle a lieu dans un centre de contrôle technique agréé et il est assuré par un contrôleur technique agréé. Son travail consiste à vérifier plus de 130 points. On cite notamment le moteur, les freins, la carrosserie, l’éclairage, la signalisation, les pneus, le châssis et la boîte de vitesse.

Le contrôleur technique dispose aussi des qualifications requises pour faire un diagnostic complet de votre véhicule. Pour ce faire, il réalise généralement une batterie de tests permettant de constater toutes les anomalies. Il est bon de préciser qu’un contrôleur technique n’effectue jamais des travaux de réparation. Sa mission se limite à la mention des différents points ou éléments à réparer et à remplacer, afin d’optimiser la performance d’une voiture et de garantir la sécurité du conducteur.

À titre d’information, le contrôleur technique doit être qualifié et agréé par l’État. Les réglementations nationales en vigueur l’obligent également à suivre régulièrement des formations de remise à niveau, ainsi que des stages.

Le mécanicien réparateur

Le métier de mécanicien réparateur figure indéniablement parmi les postes les plus importants dans le secteur automobile. Travaillant exclusivement dans un garage, ce technicien assure la réparation, l’entretien et la maintenance de toutes sortes de véhicules. Parfois, il est amené à effectuer certains réglages. Il peut travailler sur tous les organes mécaniques qui composent une voiture. Cela inclut le moteur, les freins, la boîte de vitesse, la direction, l’accélérateur, ainsi que les roues.

mécanicien auto

Avant de commencer tous travaux de réparation et d’entretien, le mécanicien doit procéder au diagnostic du véhicule. L’objectif de cette démarche est d’identifier les éventuelles anomalies et de déterminer leur source. Il va ensuite s’attaquer à la réparation en procédant de façon minutieuse, afin de ne pas entraîner d’autres dégâts éventuels.

Pour résumer, le mécanicien réparateur a pour mission principale de garantir le bon fonctionnement du système mécanique, hydraulique, pneumatique et électrique d’une voiture, quelle qu’en soit la marque.

Partager :