Isoler vos murs extérieurs pour 1 euro : comment ça marche ?

11
Partager :

Par un mécanisme gouvernemental, les ménages bénéficient désormais d’une prime sur la réalisation des travaux d’isolation de leur habitation. En fonction de leurs revenus personnels, certains foyers ont pu bénéficier d’un financement total avec une facture finale de 1 euro symbolique à débourser. D’autres par contre, qui ne bénéficient pas à 100 % de la prime, ont néanmoins profité d’une couverture qui s’est étendue sur la grande proportion du coût des travaux. Voici ce que vous devez savoir sur l’isolation à 1 euro. 

Le mode de fonctionnement

En 2005, les certificats d’Économies d’Énergies ont vu le jour. Il s’agit d’une innovation de la loi POPE mise en place par le gouvernement de l’époque. Avec l’imposition de ce système aux distributeurs et aux divers fournisseurs, ces derniers ont été contraints à effectuer des travaux dans le but d’obtenir une plus grande efficacité énergétique. C’est ainsi que désormais, les distributeurs d’énergie sont tenus d’investir dans les travaux d’isolation utiles. Ces derniers vont ainsi garantir aux clients, une économie en énergie non négligeable. Pour contrôler leur respect de cette mesure, ils doivent également présenter un quota de certificats d’Économies d’Énergies. À défaut, ils seront sanctionnés par des pénalités. Contactez ce professionnel de l’isolation extérieure afin de bénéficier de l’isolation pour 1 euro. 

Lire également : Aménager son jardin en été : comment faire ?

L’éligibilité à l’isolation à 1 euro

Avec ce dispositif, les Français peuvent bénéficier d’une prime d’énergie. Celle-ci leur est attribuée lorsqu’ils présentent la facture relative à leurs travaux. Dès lors, les travaux d’isolation nécessaires seront réalisés pour 1 euro seulement. Lorsque les travaux ont été réalisés, une prime est versée. Le montant de cette dernière est déduit du coût desdits travaux, de manière à ce que vous n’ayez à payer que l’euro symbolique. 

Sur le volet financier, les particuliers sont tous éligibles à la prime CEE. Néanmoins, le montant de cette aide variera suivant votre zone géographique, la nature de votre chauffage et vos revenus. Le nombre des personnes qui constitue votre foyer sera également pris en compte.

A lire également : Les étapes pour rénover sa salle de bain

Les autres aides disponibles

Ces aides ont l’avantage de se cumuler avec la prime CEE. Vous avez ainsi le CITE, les subventions offertes par l’Anah et l’éco prêt proposé au taux zéro. 

Vous avez également « Ma Prime Rénov’» ainsi que le taux de la TVA qui est abaissé à 5,5 %. Il convient de préciser que l’aide « Ma Prime Rénov’ » » est destinée aux ménages les plus modestes. Elle a été instaurée afin de remplacer le CITE ou crédit d’impôt pour la transition énergétique auprès des familles non éligibles. 

Partager :