Comment ne pas se faire avoir en achetant une maison ?

72
Partager :

L’achat de bien immobilier est un acte important qui peut devenir le projet d’une vie. Ainsi, il n’est pas à prendre à la légère.

Vous avez décidé d’acheter une maison, mais vous ne savez pas sur quoi vous baser pour ne pas être victime de tromperie ? Voici quelques points à prendre en compte.

A lire également : Crédit immobilier trop contraignant : quelles sont les solutions ?

Passer par l’intermédiaire d’une agence

La meilleure manière de s’acheter une maison est de passer par l’intermédiaire d’une agence immobilière. Il est vrai que rencontrer directement le propriétaire garantit de fortes chances d’acheter à un prix raisonnable.

Cependant, une transaction signée par un professionnel est très sécurisée en ce qui concerne son aspect législatif. Aussi, il est plus apte à confirmer l’exactitude de la valeur du bien au prix du marché.

A découvrir également : Les avantages de l’investissement locatif clé en main

Vérifier l’état de l’intérieur de la maison

Un léger problème peut au fil du temps devenir un grand problème. Si l’achat était fait par l’intermédiaire d’un professionnel, ce dernier se charge de vérifier de fond en comble l’état de la maison.

Mais si vous décidez de rencontrer vous-même le propriétaire, il va falloir faire très attention; surtout si la maison a été construite depuis plusieurs années.

Certaines parties sont parfois négligées comme la cave. Vous devez tout visiter. Si l’on vous dit qu’une partie n’est pas visitable, il est mieux de ne pas acheter la maison.

Faire attention à l’assainissement, la servitude et les contraintes

Il est important de connaître le système d’assainissement individuel ou collectif de l’immobilier. L’assainissement collectif désigne le système de collecte et d’acheminement de manière collective des eaux usées vers la station d’épuration.

Dans ce cas, certaines obligations de travaux sont imposées aux habitants pour les installations.  Il faut donc chercher à savoir si lesdites obligations sont respectées par le vendeur ou si elles seront mises aux normes l’année qui suit l’achat de la maison afin d’effectuer un prélèvement des frais lors de l’achat.

Faire attention à l’environnement et à l’existence ou non de servitude

Vous devez être attentif en ce qui concerne l’environnement dans lequel se trouve la maison pour ne pas regretter votre achat.

Qui dit environnement dit état du sol, propreté du quartier, existence ou non d’école, existence de marché, de moyens de transport, présence ou non d’usine et bien d’autres. Vous devez vérifier tous ces points si vous voulez vous sentir à l’aise dans votre maison.

Par ailleurs, la servitude pousse certains propriétaires à vendre leur immobilier. Il s’agit d’un droit de passage sur le terrain, de la présence du la canalisation d’un voisin dans la maison, etc. Pour ne pas tomber dans ce genre de piège, renseignez-vous correctement auprès des voisins ou du chef quartier.

Consulter le projet de compromis en amont

Il faut faire très attention au projet de compromis. Il s’agit d’un document qui définit l’engagement des deux parties à la vente de la maison. Il prend en compte la spécificité et les contours de chaque transaction.

Consulter ce document vous permet d’avoir une idée sur vos obligations en tant qu’acheteur et d’être sûr que les conditions imposées pendant les négociations sont bien mentionnées.

Ce document doit contenir précisément votre identification et celui du vendeur, la désignation de la maison, sa superficie, son prix, les conditions ainsi que les clauses de vente. Vous devez donc lire correctement le document pour vous assurer que les informations sont bien renseignées.

Faire appel à un notaire pour la signature du compromis

Le recours à un notaire pour la signature du compromis n’est pas une obligation, mais il est important. En effet, le notaire est un professionnel capable de confirmer la régularité juridique et administrative de la vente.

Il pourra donc vous notifier s’il y a des erreurs ou non sur le compromis de vente. Ce qui vous épargne les préjudices liés aux irrégularités.

Il vous rassure plus qu’une agence immobilière. Par sa neutralité, il garantit l’équité de la vente et pourra défendre vos intérêts.

Partager :