Comment assurer un scooter sans permis ? 

736
Partager :

La protection des personnes et des patrimoines occupe une importance capitale dans toute économie. Ainsi, afin de se protéger et protéger son patrimoine, tous les individus doivent s’assurer et assurer également leur patrimoine. Comment assurer un scooter sans permis ? C’est de ça que nous vous parlons dans cet article. 

L’assurance des motos

Quel que soit l’usage que vous faites de votre engin, il est primordial que vous fassiez l’assurance. Selon les textes du Code des Assurances, « tout véhicule à moteur capable de rouler à une vitesse supérieure ou égale à 7 km/h nécessite à minima d’être couvert par une assurance ».  En effet, il peut arriver dans certains cas que vous n’ayez pas de permis. Vous n’êtes pas sans savoir que le permis fait partie des pièces à fournir pour l’assurance. Alors, il est possible et obligatoire d’assurer votre scooter même si vous n’avez pas de permis. Plusieurs situations peuvent se présenter. La procédure à suivre dépend de la raison pour laquelle vous n’avez pas de permis. 

A lire en complément : Comment bien choisir son manager de transition ?

Vous êtes en train de passer le permis :quelle procédure ? 

Lorsque vous n’avez pas de permis, mais que vous êtes en train de le passer, la procédure d’assurance est différente. En effet, il est obligatoire de disposer d’un permis avant de faire assurer votre engin. Il est donc préférable d’obtenir le permis avant l’achat de la moto. Lorsque vous êtes tombé sur une bonne occasion pour acheter la moto, vous pourrez alors expliquer les raisons de l’achat à l’assureur. Ce dernier peut se montrer conciliant selon votre dossier. 

Lorsque vous essayez l’assurance classique et que ça n’aboutit pas, vous pouvez alors avoir recours à « l’assurance garage ». Cette assurance est spécialement destinée aux véhicules qui ne roulent pas et inclut une responsabilité civile ainsi que des garanties vol et incendie. 

A découvrir également : Les risques professionnels en cuisine

En dehors de cette possibilité, vous pouvez déclarer un tiers comme conducteur principal et exclusif du scooter. Assurez-vous que ce tiers détient le permis en vigueur. Lorsque vous aurez votre permis, vous pourrez alors modifier le contrat et ainsi vous faire apparaître comme le seul et l’unique conducteur du scooter. 

Assurance des motos sans permis

Tous les engins ne nécessitent pas le permis B pour être assurés. Ainsi donc, plusieurs formules s’offrent à vous pour assurer votre scooter.

Il s’agit essentiellement des formules tiers, tiers plus ou encore tout risque. La dernière option est plus coûteuse que les deux autres. Vous pouvez toutefois souscrire aux garanties vol, incendie et tous dommages. Cette option est pour protéger votre engin des nombreux vandalismes auxquels il est exposé.

Assurance des motos non homologuées

Lorsque votre moto n’est pas homologuée, la procédure d’assurance n’est pas la même. Vous êtes dans toutes les figures de cas, quel que soit l’engin, de souscrire à l’assurance. Si vous faites des compétitions avec l’engin, vous avez alors une couverture c’est-à-dire la responsabilité civile. 

Cette couverture vous protège seulement lors de votre pratique en circuit. Mais, lorsque vous quittez le club de compétition, vous n’avez plus la couverture. Pour obtenir l’assurance dans ces cas, vous devez vous rapprocher des compagnies spécialisées. Ceux-ci seront en mesure d’assurer la couverture complète de votre engin. 

Partager :