5 conseils pour finaliser votre déménagement en Belgique

111
Partager :

Un déménagement n’est jamais une mince affaire. Encore moins lorsqu’il est question de venir en Belgique pour vivre ou bien pour y travailler. Quoi qu’il en soit, des mesures préparatoires s’imposent avant le départ et jusqu’à l’arrivée sur les lieux. En effet, il ne suffit pas de faire et défaire les cartons pour pouvoir s’installer convenablement et s’approprier son nouveau chez soi. D’autres opérations d’ordres sécuritaires et réglementaires sont à effectuer pour un nouveau départ réussi en Belgique.

Faire changer les serrures de son nouveau logement

Cette mesure n’est pas toujours envisagée par les nouveaux occupants d’une maison. Cependant, pour plus de sécurité, il est important de changer les serrures du logement. Cette initiative est vivement conseillée aussi bien pour les propriétaires ainsi que les locataires, si la maison a été occupée par d’autres personnes auparavant. En effet, les anciens occupants auraient pu omettre de rendre les doubles des clés. D’ailleurs, ce fait n’est pas encadré dans l’acte de notoriété. Pour se prémunir des risques d’intrusions potentielles, le mieux serait donc de changer les serrures des portes et des différentes voies d’accès direct à la propriété.

Lire également : Quel cadeau offrir à votre enfant pour son anniversaire ?

Il faut savoir que pour un locataire, le changement de serrure peut être pris en charge par le propriétaire. Dans le cas contraire, l’opération sera entreprise par les occupants. Elle ne nécessite aucun accord, car elle ne s’apparente en aucun cas à une transformation irréversible du bien. Puisque le changement de serrure touche à la sécurité, il convient de faire appel à un professionnel pour plus de fiabilité et d’efficacité. Pour ceux qui ont besoin d’un serrurier en Belgique, divers prestataires sont disponibles pour une intervention rapide et de qualité. De même, des solutions de verrouillage plus performantes peuvent être choisies en fonction du niveau de sécurité recherché.

En plus de changer les serrures, il convient de faire réviser les fenêtres. Si leur système de fermeture n’est plus aussi résistant, un remplacement est indispensable. Des accès bien verrouillés dissuaderont efficacement les cambrioleurs.

A lire aussi : Comment augmenter rapidement sa moyenne de physique-chimie ?

Changer serrure déménagement Belgique

Installer une porte blindée et un système de vidéosurveillance

Pour accroître encore plus le niveau de sécurité du nouveau logement, d’autres solutions peuvent être mises en œuvre. Tout d’abord, la porte blindée permettra de renforcer la protection de l’accès principal. Pour ainsi dire, un modèle classique peut être facilement arraché. Cependant, le blindage est beaucoup plus solide que tout autre matériau. À cet effet, deux options peuvent être choisies : faire blinder la porte déjà en place ou installer un bloc porte blindé.

Avec la porte blindée, il est possible d’intégrer une alarme. Avec une sirène puissante, les intrus n’auront d’autre choix que de fuir. La vidéosurveillance est aussi recommandée. Elle permet de garder un œil avisé sur la maison et ses alentours même lorsque personne n’est à la maison. Les images pourront être directement visibles sur tout support mobile connecté à internet.

Ouvrir un compte bancaire belge

Lorsqu’on s’installe dans un nouveau pays, il est important de répondre aux différentes formalités administratives. Entre autres, l’ouverture d’un compte bancaire est indispensable pour pouvoir recevoir son salaire et réaliser les paiements du quotidien. Le changement de compte est surtout exigé lorsque le déménagement est motivé par des raisons fiscales. Au contraire, le compte bancaire français pourra être conservé. De plus, certains banquiers privés en France sont installés en Belgique. Cela facilite les mesures de transfert du compte dans le pays. Néanmoins, une déclaration fiscale devra être transmise auprès de l’administration belge. Elle sera faite tous les ans.

En Belgique, quatre réseaux bancaires sont disponibles pour l’ouverture d’un compte. À cet effet, il est possible de passer par des services en ligne en fonction de l’agence choisie. Sinon, il faudra se rendre directement à la banque.

Il faut savoir que l’ouverture d’un compte bancaire en Belgique s’accompagne de différents avantages notamment :

  • des frais de compte annuels relativement bas (environ 50 euros),
  • une gestion de compte en ligne sans frais,
  • une exonération d’impôts sur les intérêts liés aux comptes épargnes,
  • une possibilité de souscrire un crédit hypothécaire.

Souscrire une assurance maladie en Belgique

Tout citoyen ou résident en Belgique doit obligatoirement souscrire une mutuelle santé et payer les cotisations qui s’y prêtent. À cet effet, il existe des institutions publiques qui permettent de disposer d’une assurance de base. Pour ceux qui auront besoin des assurances complémentaires, il faudra recourir aux organismes privés.

Souscrire une assurance maladie permet de bénéficier de différents services comme :

  • la consultation médicale,
  • les soins hospitaliers et ceux donnés par un infirmier,
  • les soins de kinésithérapie et de rééducation,
  • les soins dentaires,
  • l’accouchement,
  • la prise en charge des personnes âgées,
  • le remboursement de médicaments, en fonction de leur catégorie.

Pour favoriser l’accès aux soins, le gouvernement belge a mis en place différents systèmes d’avantages : l’intervention majorée, le maximum à facturer, le dossier médical global ainsi que le tiers payant social.

emménager en Belgique formalités administratives

Apprendre des mots de flamand

En Belgique, trois langues sont principalement parlées par les habitants : le flamand, le français ainsi que l’allemand. Plus précisément, dans le nord du pays, c’est surtout le flamand qui domine. En ce qui concerne le français, il est parlé par la majorité des habitants en Wallonie. L’allemand est, quant à lui, utilisé par la communauté germanophone.

Constituant un dialecte emblématique de la Belgique, il est toujours bon de connaître quelques mots en flamand. Même en apprenant un vocabulaire limité au quotidien, on pourra rapidement tenir une discussion simple. Pour y arriver, il n’y a pas forcément besoin de s’inscrire à un cours de langue spécialisée. Pour cause, il est facile pour les francophones de maîtriser cette langue. Avec l’usage très répandu d’internet, les services de cours en ligne sont également à la portée de tous ceux qui veulent bénéficier d’un apprentissage pratique et accessible.

Parmi les expressions en flamand qui méritent d’être connues, il y a les formules de politesse (bonjour, au revoir, merci…), et de présentation. À cela s’ajoute le vocabulaire relié au commerce et au domaine professionnel.

Partager :