Prise de parole en public : comment éviter le trac ?

149
Partager :

Une prise de parole en public nécessite de la préparation, que vous la réalisiez seul ou en équipe. Pour avoir un maximum d’impact sur votre auditoire, il importe de faire bonne impression devant le public. Pour cela, vous devez être en mesure de maîtriser votre trac. En effet, qu’il s’agisse d’une conférence, d’une réunion professionnelle ou d’une table ronde, le trac peut vous conduire à faire diverses erreurs. Cependant, une bonne préparation vous garde à l’abri des situations embarrassantes. Pour parfaire votre intervention, nous vous dévoilons dans les paragraphes suivants plusieurs astuces pour éviter le stress dû à la prise de parole en public.

La préparation : indispensable pour réussir une prestation en public

Il importe d’être en phase avec soi-même avant de prendre la parole en public pour parer au trac. Afin d’optimiser la réussite de votre intervention, les points suivants doivent être soigneusement considérés.

Lire également : Pause café : de nombreux bénéfices pour l'entreprise

Acceptez votre trac pour mieux l’appréhender

La plupart d’entre nous ont tendance à penser qu’avoir le trac avant une prise de parole en public est un signe d’incompétence ou de faiblesse. Or c’est loin d’être la vérité. Vous n’êtes pas la seule personne à le ressentir et à en souffrir. De nombreux adultes sont sujets au stress avant une intervention.

Il est tout à fait normal d’être ému lors d’une prestation en public. Vous n’avez donc aucune raison de vous culpabiliser. Le trac n’est pas fatal. Il prouve votre motivation et votre volonté de satisfaire et plaire à votre auditoire. Afin de mieux gérer votre trac et votre stress, vous pouvez trouver une formation de prise de parole en public vous permettant de le maîtriser au fur et à mesure de vos interventions.

A lire aussi : Où trouver une cave à vin pas cher ?

prise de parole en public

Soyez objectif en relativisant la situation

De nombreux intervenants ont la mauvaise habitude de surestimer l’enjeu de leur intervention, qu’ils fassent face à des situations exceptionnelles ou à des moments moins déterminants. Pour exemple, les personnes en quête d’emploi appréhendent leur entretien d’embauche surtout s’il s’agit d’un poste important.

Quel que soit votre niveau de motivation, vous pouvez être sujet au trac. Cependant, gardez votre objectivité. Pour ce faire, rappelez-vous de ces trois points.

  • L’important n’est pas d’être parfait, mais de s’améliorer progressivement.
  • Si vous échouez cette fois-ci, vous aurez encore de nouvelles opportunités pour réussir.
  • Un échec n’est pas une fatalité, mais une leçon pour apprendre de vos erreurs.

prise de parole en public

Assurez votre entrée et votre sortie

Peu importe le lieu, adoptez un air de conquérant lors de votre entrée en scène afin d’attirer naturellement l’attention du public. Le but est d’être percutant. Pour exemple, vous pouvez commencer votre intervention par une citation, un chiffre clair, précis et fort, etc. Faites de même lors de votre sortie.

Conclure votre discours avec une question ou une information clé. L’humour est également une stratégie efficace pour séduire son auditoire et sortir de la scène tout en laissant une bonne impression à votre public. Afin d’assurer la continuité de vos échanges, n’hésitez pas à communiquer votre blog, vos coordonnées, votre adresse professionnelle, etc. Pensez également à mettre à la disposition du public un document contenant le résumé du sujet abordé pendant votre intervention pour parfaire votre communication.

Diverses solutions pour mieux gérer le trac

En fonction de votre personnalité et votre expertise, il est parfaitement possible de diminuer le niveau de trac voire de le faire disparaître définitivement. Afin d’y parvenir, voici quelques solutions utiles et efficaces.

Travaillez votre respiration pour avoir un ton calme et naturel

Savoir bien utiliser sa respiration est le meilleur anxiolytique pour surmonter le trac lors d’une prise de parole en public. De ce fait, lorsque vous commencez à transpirer et à stresser, concentrez-vous sur votre respiration pendant deux minutes et servez-vous de votre ventre pour la contrôler. Puis, ralentissez-la lentement en inspirant et en expirant doucement par le nez en gardant la bouche ouverte.

Normalement, les muscles se relâchent après chaque expiration. Vous pouvez sentir et contrôler les mouvements de l’abdomen en plaçant votre main dessus. Pour faciliter son application pendant les moments de stress et de trac, exercez-vous de manière régulière durant les phases d’attente ou de préparation de votre intervention.

Maîtrisez le contenu de votre intervention

Le public est là pour vous écouter et entendre ce que vous avez à leur communiquer. Pour ne pas décevoir votre auditoire, vous devez porter une attention particulière au contenu de votre prestation. Il doit accaparer environ 80 % de votre concentration. En fait, c’est l’élément principal de votre action ou discours et doit, par conséquent, être votre priorité.

Le pourcentage restant pourra être utilisé pour analyser l’attitude du public et améliorer votre expression non verbale, dont les postures, la voix, le regard, etc. C’est une tâche difficile, mais non impossible. Pour exemple, vous pourrez faire un point sur votre manière de bouger, de sourire ou de parler ou encore sur votre auditoire entre chaque séquence de votre prestation. Néanmoins, ne vous focalisez pas trop sur ces points, car ils participent partiellement à la réussite de votre intervention. De plus, ils s’amélioreront au fur et à mesure que vous preniez l’habitude de prendre la parole en public.

Suivez une formation en prise de parole

Certes, vous pouvez améliorer votre intervention avec l’expérience et ne plus appréhender le trac. Toutefois, la formation en prise de parole constitue une solution pratique, efficace et rapide pour bien le maîtriser lors de votre prochaine intervention. De nombreux spécialistes dans le domaine proposent des accompagnements pour aider les professionnels et les particuliers à parfaire leur prestation.

Ce type de formation permet principalement de gagner en charisme, en présence et en efficacité que ce soit en réunion, devant un auditoire ou lors d’un oral décisif. Généralement, les participants ont l’occasion d’apprendre les meilleures techniques pour structurer leurs discours afin d’être plus impactant et éviter de s’embrouiller ou de perdre ses moyens.

Professionnalisez votre intervention

Afin de laisser une impression de professionnalisme dans votre intervention, les formations en prise de parole vous forment sur les meilleurs comportements et attitudes à adopter. Ainsi, vous aurez l’occasion d’apprendre à utiliser votre voix, vos intonations, vos accents, votre regard ainsi que la gestuelle, les pauses et l’encrage au sol. Ces exercices vous permettront d’avoir un propos parfaitement clair.

Les objections et les différences de points de vue sont à l’origine de divers conflits surtout pendant une réunion ou un débat. Il est donc nécessaire de savoir les gérer. Lors d’une formation en prise de parole, vous aurez l’occasion d’apprendre à y faire face pour pouvoir intervenir calmement et professionnellement.

Partager :