Prêt auto écologique : y a-t-il des spécificités ?

22
Partager :

De plus en plus de personnes ont recours au prêt auto écologique pour rouler de façon responsable. L’emprunt pour véhicule écologique a-t-il des spécificités ? Présente-t-il des points communs avec le prêt personnel classique ? Voici tout ce qu’il y a à savoir sur le prêt auto écologique.

Prêt auto écologique, de quoi s’agit-il ?

Le Prêt Auto Ecologique est un prêt personnel destiné aux particuliers pour financer l’achat d’un véhicule écologique. Il s’agit d’un prêt à taux fixe, amortissable par échéances constantes. Le prêt auto écologique permet d’emprunter de 760 € à 75 000 € durant une période comprise entre 4 et 108 mois, avec un taux fixe de 1 %.

A lire également : Pourquoi confier la réparation de son pare-brise à un expert ?

Crédit auto écologique, des conditions avantageuses

Dans le cadre d’un crédit auto écologique, les emprunteurs vont profiter de plusieurs avantages, dont :

  • des mensualités fixes,
  • l’absence d’un apport personnel exigé,
  • un crédit auto écologique qui peut financer jusqu’à 100 % du prix du véhicule (le montant du crédit auto écologique peut aller jusqu’à 75 000 €),
  • une durée de remboursement qui peut atteindre 108 mois,
  • l’assurance crédit facultative.

Bien entendu, l’emprunteur peut rembourser partiellement ou totalement le capital restant quand il le souhaite, généralement sans pénalités.

A lire aussi : Comment éviter l'aquaplaning ?

Prêt auto écologique, un prêt plus sécurisé

Ce type de prêt est un prêt plus sécurisé, car la première mensualité de remboursement ne peut être demandée qu’à la réception du véhicule. De plus, le crédit auto écologique est annulé si la vente ne se réalise pas ou si l’emprunteur décide d’y renoncer dans le délai de rétractation de 14 jours.

voiture écologique

Le prêt auto classique est-il plus intéressant qu’un prêt automobile écologique ?

Bien entendu, il est possible de financer une voiture écologique avec un prêt auto classique. Cependant, les crédits auto dédiés aux voitures hybrides ou électriques se démarquent par des taux plus bas. Ils sont donc bien plus avantageux.

Mais pour en bénéficier, il faut choisir une voiture 100 % électrique ou hybride rechargeable. Les intéressés ont ainsi le choix entre plusieurs types de voitures écologiques pour bénéficier de ce prêt.

Outre le fait d’être beaucoup moins polluants que les véhicules classiques, ces voitures permettent aux propriétaires de réaliser des économies importantes. D’où l’intérêt de faire l’investissement malgré le prix élevé de ces modèles innovants.

Les véhicules éligibles au prêt auto écologique

Bien entendu, tous les véhicules ne permettent pas de profiter du prêt auto écologique. Il est possible d’en bénéficier avec un véhicule neuf ou ancien, mais sous certaines conditions.

Une voiture neuve écologique

Pour qu’un véhicule neuf soit éligible au prêt auto écologique, il faut qu’il soit :

  • acheté pour une durée d’au moins 2 ans,
  • électrique ou hybride rechargeable, doté d’un taux d’émission de CO2 de 50g/km au maximum,
  • immatriculé en France dans une série définitive.

L’acquéreur doit également s’engager à ne pas vendre le véhicule dans les 6 mois suivant son achat, ni avant d’avoir parcouru 6 000 km.

Une voiture d’occasion écologique

Le prêt auto écologique peut également être accordé pour un véhicule d’occasion, à condition qu’il soit :

  • électrique, doté d’un taux d’émission de CO2 de 20g/km au maximum,
  • acheté pour une durée de 2 ans ou plus,
  • immatriculé pour la première fois depuis 2 ans ou plus,
  • immatriculé en France dans une série définitive.

Par ailleurs, le véhicule ne doit pas appartenir à un membre du même foyer fiscal. Il ne doit pas être vendu dans les 2 ans suivant la date de versement du 1er loyer ou de facturation.

Prêt auto écologique et prêt personnel classique : différences et similitudes

Avec un crédit auto écologique, l’argent prêté ne peut servir qu’à acheter une voiture. Que ce soit pour l’achat d’un véhicule neuf ou d’occasion, l’acheteur doit préciser qu’il veut financer la transaction avec un crédit auto quand il réalise la signature du bon de commande. C’est un justificatif nécessaire pour constituer le dossier de prêt auto écologique à transmettre à l’établissement bancaire.

Par contre, dans le cadre d’un prêt personnel, le financement est accordé sans que l’emprunteur ait besoin de justifier de la manière dont il va l’utiliser. Avec le prêt obtenu, il peut aussi bien financer son projet auto écologique qu’un tout autre type de projet. Bien entendu, dans le cadre d’un prêt personnel classique, le demandeur n’a pas à inclure dans son dossier le bon de commande ou la facture de la voiture.

Il s’agit d’une grande liberté qui peut être appréciée, mais qui possède des limites. Le principal avantage du prêt auto classique, c’est son taux qui est très bas. En optant pour un crédit classique, l’intérêt est en général plus important. En effet, comme la banque ne sait pas l’utilisation que le client va réaliser avec les fonds, elle va prendre un risque plus important, ce qui se répercute sur le taux pratiqué. De plus, le taux très intéressant du prêt auto écologique résulte de la volonté à encourager les personnes à rouler écologique.

voiture électrique

En ce qui concerne les similarités entre prêt auto écologique et du prêt personnel classique, il y a des points communs au niveau des dossiers à fournir. En effet, bien qu’un justificatif sur l’achat d’un véhicule éligible est requis dans le cadre du prêt auto écologique, la banque peut vous demander les pièces jointes suivantes :

  • la copie du dernier relevé de compte où est domicilié le salaire,
  • les 3 derniers bulletins de salaire,
  • une quittance de loyer,
  • l’original de la dernière notification fiscale ou avis d’imposition de l’emprunteur,
  • le contrat de travail,
  • les justificatifs liés aux crédits à la consommation en cours.

Ce sont des dossiers qui sont généralement demandés dans le cadre du prêt personnel classique.

D’ailleurs, dans l’un comme dans l’autre type de prêt, le client dispose d’un délai de rétractation de 14 jours calendaires révolus, à partir du jour de l’acceptation du contrat de crédit.

Enfin, en dehors d’une rétractation dans le délai légal de 14 jours, le crédit ne pourra être résilié, même si la vente n’a pas lieu. L’emprunteur sera ainsi tenu de rembourser le capital et les intérêts comme prévu dans le contrat. Si le véhicule écologique arrive plus tard que prévu initialement, l’emprunteur est tenu de verser la première mensualité, à la date prévue.

Un crédit vous engage et doit être remboursé. Vérifiez vos capacités de remboursement avant de vous engager.

Partager :