Rachat de crédit : tout ce qu’il faut savoir avant de s’engager

889
Partager :
Rachat de crédit tout ce qu'il faut savoir avant de s'engager

Montage financier très astucieux, le rachat de crédit est plébiscité pour le second souffle qu’il offre aux consommateurs. Restructuration, consolidation ou encore regroupement de crédit, de nombreux termes servent à le designer. À priori très intéressant, le rachat de crédit embarque néanmoins son lot d’exigences et de spécificités.

Il convient donc de bien s’informer à son propos pour éviter les décisions regrettables. Voici tout ce qu’il faut savoir avant de s’engager dans un rachat de crédit.

A voir aussi : Présentation de Axie Infinity (AXS) le jeu crypto qui fait énormément parler de lui

Les frais inhérents au rachat de crédit

Le rachat de crédit est une opération grandement appréciée, car elle permet aux consommateurs de faire des économies sur les mensualités. Avant de faire le choix de cette solution, il faut cependant faire le point sur les frais qu’elle comprend. Mis ensemble, ces derniers peuvent facilement des milliers d’euros si le capital emprunté est important.

En premier, on distingue les frais de mainlevée. Ils clôturent le cautionnement des crédits initiaux avant le regroupement. Leur montant est déterminé par le capital de l’emprunt. Le paiement des frais de levée d’hypothèque se fait auprès d’un notaire.

Lire également : Quel courtier pour le forex ?

Comme deuxième frais, on peut évoquer la garantie. Comme tout autre type de prêt bancaire, le rachat de crédit est sécurisé par une tierce personne, une hypothèque ou un établissement de cautionnement. Le montant de la garantie est variable et se définit suivant le type de garantie choisi.

En troisième point, le rachat de crédit nécessite le règlement de frais de dossier. La somme due dépend de l’établissement bancaire contacté. Les indemnités en cas de remboursement anticipé sont les derniers frais que peut comporter un contrat de rachat de crédit. Leur paiement est optionnel et n’intervient que lorsque le remboursement se fait avant échéance des mensualités. Ils font l’objet d’une négociation avec l’établissement prêteur.

Les établissements offrant la possibilité d’effectuer un rachat de crédit

Rachat de crédit tout ce qu'il faut savoir avant de s'engager

L’autre point d’intérêt à maîtriser avant de s’engager dans un rachat de crédit concerne les établissements qui proposent ce montage financier aujourd’hui. Très demandé sur l’ensemble du territoire, le regroupement de crédit est réalisable auprès d’un grand nombre de banques. Vous pouvez négocier une consolidation de crédit avec votre banque. C’est l’option classique. Son avantage se situe au niveau des frais peu coûteux. Comme défaut, cette option n’offre pas accès à un taux d’intérêt très bas.

Pour les consommateurs qui souhaitent profiter d’un taux avantageux, il est bien possible de faire un rachat de crédit dans une autre banque. Ici, il suffit de faire jouer la concurrence et de comparer les offres des établissements. Après identification de la meilleure offre, il faut passer à l’étape des négociations, bien lire le contrat, puis souscrire son rachat de crédit au meilleur taux.

La rentabilité du rachat de crédit : une question subjective

À priori, le rachat de crédit est une solution avantageuse. Elle réduit le montant des mensualités avec la contrepartie de leur allongement dans le temps. Contrairement à ce que pensent la plupart des consommateurs, le regroupement de crédit n’est pas toujours une solution bénéfique. Pour que le montage financier soit avantageux, il faut y recourir au bon moment et bien évaluer les bénéfices qu’on peut en tirer suivant sa situation.

Généralement, on conseille aux consommateurs de faire la restructuration de crédit au moment où les taux sont bas. Idéalement, la solution doit être exploitée pendant les 2 premières années du crédit. Il faut notamment considérer le capital restant à rembourser avant de se décider.

Partager :